...
Actualité - 22.05.2022

À une semaine de l'Elitloppet, le casting est (enfin) connu !

Le trot suédois, et au-delà européen, se prépare à vivre l'un ses moments les plus attendus de l'année le week-end prochain. Nous sommes à une semaine de l'Elitloppet, le monument du sprint du vieux continent. Cette année, l'élaboration du casting, basé sur le système des invitations, n'a pas été un long fleuve tranquille. En début de semaine, on n'en était encore qu'à onze invités connus. Les choses et déclarations se sont donc précitées dans les derniers jours et ultimes heures. Vendredi soir, les organisateurs ont même sorti de leur chapeau la surprise du chef : la désignation du dernier participant par un vote public. La consultation s'est finalisée ce dimanche et a entériné en fin d'après-midi Night Brodde.
Quant à la délégation française, elle ne sera pas pléthorique en particulier dans les grandes épreuves. Etonnant sera notre seul ambassadeur dans l'Elitloppet alors que Diable de Vauvert aura une belle carte à jouer samedi dans le Harper Hanovers, l'épreuve sur longue distance du week-end. En fin d'après-midi ce dimanche, la composition des batteries de l'Elitloppet est dévoilée. Etonnant a reçu le 7 dans la première batterie.

Le process s'est brutalement accéléré depuis vendredi soir. À 21 heures 40 (heure suédoise), alors qu'il reste encore quatre places vacantes sur les seize des grilles de départ des deux batteries de l'Elitloppet 2022, les organisateurs lancent l'appel au public, comme un célèbre jeu télé. Ils proposent une liste de quatre noms et un vote par internet qui permet au public de désigner le seizième invité. Le procédé est attrayant mais laisse ici, dans sa mise en œuvre précipitée, comme un goût de dernière chance. Lancer une telle démarche il y a plusieurs semaines, en laissant un vrai temps de vote au public, l'aurait assurée du succès. L'initiative aurait pu être faire le buzz. Rien de tel ici.

LE CAMP FRANÇAIS ET ASSIMILÉ (DIMANCHE)
À notre pointage, avec les informations dont nous disposons, voici le pointage des représentants français ou connectés à nos professionnels dimanche 29 mai.
Elitloppet (Gr.1)
Etonnant (Timoko) - entraînement Richard Westerink - driver Anthony Barrier

Delicious Lopp (Gr.2)
It's a Girl (Ready Cash) [propre sœur de Bold Eagle] - entraînement Adrian Kolgjini - driver Adrian Kolgjini

Tommy Hannés lopp (Gr.2)
Callmethebreeze (Trixton) - entraînement Philippe Allaire - driver Andrea Guzzinati
Invictus Madiba (Booster Winner) - entraînement Tomas Malmqvist - Magnus A Djuse

Montéeliten (Gr.2 monté)
Boston Terrie (Kesaco Phédo) - entraînement Henk Grift - jockey Jean-Yann Ricart
Vaprio (Adrian Chip) - entraînement Alessandro Gocciadoro - jockey Nathalie Henry
Diamant de Larré (Magnificent Rodney) - Henk Grift - jockey Matilde Herleikplass
Florida Sport (Tornado Bello) - entraînement Charles-Antoine Mary - jockey Mathieu Mottier

Le casting à péripétie de l'Elitloppet 2022 a notamment vu l'américain Back of the Neck revenir sur son oui initial le 15 mai. Il a fallu aussi composer pour les organisateurs avec le refus d'éléments de premiers plans de participer pour des raisons souvent liées à la sagesse d'une carrière sur le temps long. On pense ici à Calgary Games (Readly Express) et San Moteur (Panne de Moteur) par exemple.

Les derniers invités samedi
Samedi, les organisateurs invitent Mister F Daag (Conway Hall) et Brother Bill (From Above). Le premier a remporté récemment la Copenhagen Cup (Gr.1) et attendait logiquement le carton rose. Bien connu chez nous, le 7 ans de Paul Hagoort compte deux succès à Vincennes et affiche 16 victoires en 34 sorties. Brother Bill a 6 ans et était déjà parmi les prospects de 2021. Il doit son invitation à sa deuxième place derrière Önas Prince, lui-même qualifié pour l'Elitloppet, à qui il a donné une très bonne réplique à Örebro en avril. Click Gait (Cantab Hall) s'est imposé de son côté dans le H.K.H. Prins Daniels à Gävle ce samedi et obtient l'invitation attribuée au vainqueur. Le palmarès du 6 ans comptabilise 11 victoires en 52 tentatives.

Et Night Brodde, le choix du public dimanche
La liste proposée au public est passée de quatre (vendredi soir) à trois (samedi matin) après le refus d'Adrian Kolgjini de voir son pensionnaire Upstate Face au départ, arguant qu'"une course aussi difficile ne se prépare pas en une semaine". Une réaction qui prouve aussi que les organisateurs ont concocté leur dernière liste à l'intention du vote public vendredi sans même consulter les entourages des chevaux. Night Brodde (Up and Quick) est sorti vainqueur du processus (face à Calle Crown et Stoletheshow) par 79 % des 51.627 votes.

ETONNANT AVEC LE 7 DANS LA 1RE BATTERIE CONTRE DON FANUCCI ZET
On sait que Richard Westerink préfère une position excentrée pour son représentant au départ. Avec le 7, Etonnant n'a quand même pas été gâté par le tirage au sort. C'est quand pourtant que le tenant du titre Don Fanucci Zet avec le 8 (lequel avait obtenu la même place l'an dernier). Le "gagnant" du tirage au sort de cette batterie 1 est Cokstile avec le 3.
Elitloppet – Batterie 1 – 1.609m
Partant – driver (entraîneur)
1. Önas Prince – Per Nordström (Per Nordström)
2. Brother Bill – Jorma Kontio (Timo Nurmos)
3. Cokstile – Christoffer Eriksson (Erik Bondo)
4. Perfetto – Dagfin Henriksen (Dagfin Henriksen)
5. Click Bait – Ulf Ohlsson (Stefan Melander)
6. Vernissage Grif – Alessandro Gocciadoro (A. Gocciadoro)
7. Etonnant – Anthony Barrier (Richard Westerink)
8. Don Fanucci Zet – Örjan Kihlström (Daniel Redén)

VIVID WISE AS PAS MIEUX LOTI QU'ETONNANT DANS LA 2E BATTERIE AVEC LE 7 AUSSI
Elitloppet – Batterie 2 – 1.609m
Partant – driver (entraîneur)
1. Snowstorm Hanover – Magnus A Djuse (Daniel Redén)
2. Admiral As – Per Lennartsson (Reijo Liljendahl)
3. Who’s Who – Åke Svanstedt (Pasi Aikio)
4. Hail Mary – Erik Adielsson (Daniel Redén)
5. Night Brodde – Conrad Lugauer (Conrad Lugauer)
6. Mister F. Daag – Robin Bakker (Paul Hagoort)
7. Vivid Wise As – Matthieu Abrivard (A. Gocciadoro)
8. Extreme – Björn Goop (Steen Juul)

LE CAMP FRANÇAIS ET ASSIMILÉ (SAMEDI)
Liste des partants français et assimilés du samedi 28 mai
Harper Hanovers (Gr.1) :
Diable de Vauvert (Prince d'Espace) - entraînement Bertrand Le Beller - driver Gabriele Gelormini
Iron Jet (Charly du Noyer) - entraînement Tomas Malmqvist - driver Erik Adielsson

Lady Snärts
Héliade du Goutier (Prodigious) - entraînement Sébastien Guarato - driver Gabriele Gelormini
Kali Smart (NL) (Un Amour d'Haufor) - entraînement Adrian Kolgjini pour l'Ecurie Smart - driver Adrian Kolgjini

LE HARPER HANOVERS AVEC DIABLE DE VAUVERT

Sa qualité de vainqueur du Prix de Paris - Marathon Race (Gr.1) en impose bien sûr. Diable de Vauvert (Prince d'Espace) sera au départ samedi du Harper Hanovers, l'épreuve de longue haleine suédoise du week-end qui a accédé au rang de Groupe 1 l'an dernier après avoir été précédemment Groupe 2. Le pensionnaire de Bertrand Le Beller ne sera en fait pas le seul tricolore au départ puisque Tomas Malmqvist et l'Ecurie Hunter Valley ont décidé de faire aussi le voyage avec Iron Jet (Charly du Noyer). Ce dernier, âgé de 4 ans et donc un des benjamins de l'épreuve, est en forme et reste sur un succès à Vincennes. Il ne propose évidemment pas le même palmarès et les mêmes garanties que Diable de Vauvert qui sera le cheval à battre. Il aura notamment sur sa route le bien connu Moni Viking (Maharajah), vainqueur de l'épreuve en 2020.
Les partants du Harper Hanovers, répartis sur trois échelons de départ, de 3.140 à 3.180 mètres :
3.140 mètres : Fenix ​​​​Brick, Iron Jet, Parker, Piedmont, Prosecco, Santos de Castella, Versace Face.
3.160 mètres : Amalencius BB, Bransbys Juke Box, Digital Dominance, Iceland Falls
3.180 mètres : Diable de Vauvert, Moni Viking, Selected News, Spickleback Face

Bertrand Le Beller : "On n'a rien changé à la préparation de Diable de Vauvert"

24H au Trot.- D'abord, donnez-nous les dernières nouvelles de Diable. Dans quelle condition est-il ? Est-il comme vous le vouliez ?
Bertrand Le Beller.- Oui, complètement. Le cheval a très bien récupéré de sa dernière course. On a continué à procéder comme d'habitude, on n'a rien changé à son système d'entraînement car c'est la même configuration de course qu'il connaît, sur longue distance. Le cheval va courir à sept semaines d'intervalle et c'était la même chose entre le Prix de Paris et le Prix Jean Riaud à quelques jours près (N.D.L.R. : six semaines exactement). Cela a conforté notre choix de ne pas participer au Prix de l'Atlantique en avril. Sachant que la piste n'était pas bonne ce jour-là, j'ai vraiment zéro regret.

Ce sera aussi une première pour vous lors du week-end de l'Elitloppet ?
Pas tout à fait. Je suis déjà aller une fois au week-end l'Elitlopp il y a une quinzaine d'années et j'en garde un grand souvenir. Mais, cette fois, on vivra les choses de l'intérieur et cela encore plus riche en émotions. On y va aussi pour profiter du week-end, de vivre une expérience. Si cela se passe bien tant mieux. Je suis impatient de vivre cela. Il devrait y avoir de l'ambiance.

Pas d'appréhension pour un si long voyage avec Diable ?
Le cheval part en avion vendredi et sera de retour lundi. Il est imperturbable, bien dans sa tête et je ne suis pas inquiet de ce qui sera son premier voyage en avion. Il sera logé dans une écurie avec les autres chevaux français à proximité de l'hippodrome. On est confiants.

Le retour de la Sweden Cup
Souvent baptisée "petit Elitloppet" la Sweden Cup (Gr.2) réunissait par le passé quelques candidats qui auraient pu participer à l'Elitloppet mais qui, faute de place, cherchaient le bonheur au niveau inférieur du Groupe 2. Il faut parler au passé car la Sweden Cup avait disparu du programme ces deux dernières années pour faute de crise sanitaire.
Elle sera bien de retour cette fois tout comme le public évidemment. Elle se dispute en trois batteries et une finale. Voici les partants 2022 (avant le tirage au sort des places derrière l'autostart).

Sweden Cup - Gr.2 - 1.640m - 174.000 € (au total)
Batterie 1 : Disco Volante, Greta Sisu, Lucifer Lane, Milliondollarrhyme, Officer Stephen, Seismic Wave, Zaccaria Bar.
Batterie 2 : Bepi Bi, Bill's Man, Chapuy, The Diamond, Dwayne Zet, Jason's Camden, Racing Mange.
Batterie 3 : Beartime, Floris Baldwin, Fron Tghe Mine, Global Withdrawl, Upper Face, Usain Töll, Vitruvio.

A voir aussi :
...
Kajou Josselyn confirme, Kool and the Gang gagne en débutant

Deux courses pour 2 ans figuraient au programme des réunions de Châteaubriant et de Vire. En Loire-Atlantique, Kajou Josselyn (Love You), dont la troisième mère est la matrone Quezira, a confirmé ses brillants débuts victorieux à Chartres. ...

Lire la suite
...
Yoann Lebourgeois, un baroud d'honneur brillant avec Emeraude del Phédo

Deuxième au classement général du Grand National des Jockeys avant la Finale du jour, Yoann Lebourgeois ne pouvait pas remonter le leader Alexandre Abrivard vu leur écart de 35 points. Cela n'a pas éteint l'enthousiasme du jockey avec ...

Lire la suite
...
Inshore emporté
par le tourbillon Abrivard

Le Prix Philippe du Rozier (Gr.2) n'a pas du tout livré un dénouement attendu. Son favori Indigo du Poret a mal couru, suscitant même des inquiétudes dans la bouche de son jockey Eric Raffin (lire plus loin). ...

Lire la suite
...
Jean-Michel Bazire,
le champion hors-norme du GNT

Campionissimo ! Hors du commun. Hors norme. Si les formules les plus élogieuses fusent depuis longtemps à l'adresse de Jean-Michel Bazire et de ses exploits, l'homme a ajouté dimanche une nouvelle ligne d'exception à son palmarès. Il a remporté le Prix Maurice ...

Lire la suite