... ©ScoopDyga
Résultat de course - 16.10.2020

Féerie Wood Le couronnement des Abrivard

ça a mis du temps à se dessiner à l'entrée de la ligne droite.
Alexandre Abrivard

Elle fait bien partie des meilleurs de sa génération depuis plusieurs mois déjà mais donnait plutôt l'impression de devoir rester spectatrice des grands honneurs. Féerie Wood a démenti cette assertion et capturé de plein droit un titre de Groupe 1.

Cette victoire occupe dès à présent une place particulière dans le panthéon des grands succès familiaux de la famille Abrivard, celle constituée de Laurent, Valérie, Alexandre, Léo et leur sœur. Et pour cause, il s'agit du premier succès à ce niveau de la casaque d'Alexandre, avec une jument achetée et préparée par son père. Il explique sur ce point comment il est devenu copropriétaire de Féerie Wood (Rockfeller Center), en assocation avec son père et Jean-Pierre Dubois : « Cette victoire est celle du chef [son père Laurent]. C’est lui qui a déniché Féerie Wood sur le ring de Deauville, et cette année-là, il n’avait plus assez de budget à la fin des ventes pour l’acheter. Elle passait le dernier jour des ventes. Il lui fallait un associé et j’étais au bon endroit au bon moment. » Il nous explique aussi : « Elle a été éliminée aux gains du GNT mercredi à Angers et nous nous sommes retrouvés à courir ce Championnat Européen des 5 Ans. »
Sûr de sa partenaire, Alexandre Abrivard l'a vite installée en tête, puis a laissé passer un orage nommé Stoletheshow (Dream Vacation). Il nous explique la suite : « C'est vrai que ça a mis du temps à se dessiner à l'entrée de la ligne droite, mais ça s'est ouvert à cent cinquante mètres du poteau. Elle avait encore assez de jus pour sprinter et elle est venue gagner. » Féerie Wood s'est permis de prendre le meilleur à la fin sur Feliciano (Ready Cash). Alexandre Abrivard développe encore : « C'est mon deuxième Groupe 1 à l'attelage, le premier pour ma casaque. Elle a peu servi et c'est la première fois qu'elle gagne Groupe. Si ce Championnat Européen avait été en Finlande ou en Norvège cette année, on n'y aurait pas été. Cette année, il était en France et on a gagné. C'est parfait. »

D'où vient-elle ?

Née du semi-classique sous la selle Rockfeller Center 1'13'' a.-m. (Jag de Bellouet), Féerie Wood a pour mère Vive Fée, une fille de Love You 1'10'' qui n'a pas couru, ni ne s'est qualifiée, mais est une sœur utérine d'Olitro 1'11'' (Ganymède), deuxième du Critérium des 4 Ans et du Prix Albert Viel. Au haras, Vive Fée donne toute sa mesure, ayant non seulement procuré Féerie Wood, mais le tout bon Eclat de Gloire 1'11'' (Tiégo d'Etang), qui, moins d'une heure après la victoire de sa soeur cadette, à Vincennes, s'est octroyé le Grand Prix de Noël (Groupe III), sur l'hippodrome de Cagnes-sur-Mer, signant, ce faisant, son quinzième succès, pour, pratiquement, 500.000 € de gains. En 2019, elle a eu une propre soeur de Féerie Wood, baptisée Jolie Fée, et, en 2020, un mâle de Follow You, nommé Kentucky Express.

6e | CHAMPIONNAT EUROPEEN DES 5 ANS
Att - 2100 m - Groupe 1 - 100 000 €
FEERIE WOOD 1'12"9
Rockfeller Center x Vive Fee (Love You)
Driver : A. Abrivard - Entraîneur : L. C. Abrivard
Propriétaire : E. A. Abrivard - Eleveur : E. D
2e Feliciano 1'13"
3e Fairplay d'Urzy 1'13"
4e : A Sweet Dance - 5e : Feydeau Seven - 6e : Stoletheshow - 7e : Mister F Daag
A voir aussi :
...
Harmoniously confirme à un échelon supérieur

De bons 4 ans étaient au départ du Prix du Palais-Royal, où les deux favoris He And Me (Bird Parker) et Hatha Josselyn (Charly du Noyer) se sont montrés fautifs. La sagesse, c'est l'une des principales qualités d'Harmoniously (...

Lire la suite
...
Jina de l'Ormerie, une 2 ans qui a du talent

Dans l'épreuve réservée aux pouliches de 2 ans, ce mercredi à Enghien, il y a eu un beau match final. Jina de l'Ormerie (Amiral Sacha) a su venir à bout de la la pouliche de Philippe Allaire Jélica Vé...

Lire la suite
...
Fin de carrière pour Eagle Eye Sherry

Meilleure pouliche de 3 ans suédoise l'an dernier, Eagle Eye Sherry (Bold Eagle) ne courra plus a annoncé Björn Goop son entraîneur sur son site internet. Elle a été éliminée en demi-finale de la Breeders Crown dimanche à ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite