... © Lisa Photo/Sulkysport
En bref - 22.05.2022

Ecurie D. devant Cuatro di Julio : jumelé très signé Dubois

On le savait en belle condition mais peut-être pas, néanmoins, capable d'établir un record du monde de vitesse dès sa rentrée. Samedi soir, Ecurie D (Inifinitif) a remporté le Arthur J Cutler Memorial (170.450 $), sur la piste de Meadowlands dans le New Jersey, dans la réduction kilométrique 1'07''9 (sur le mile). Il a nettement dominé l'animateur Cuatro di Julio (Trixton) lequel affiche 1'08''0. Voilà donc un couplé sous label Dubois puisque Jean-Pierre Dubois est l'éleveur d'Ecurie D alors que Cuatro di Julio est un élève de Dream With Me Stable, une entité Dubois également. Sous la responsabilité d'Åke Svanstedt depuis son départ pour les Etats-Unis l'an dernier, Ecurie D reste du coup invaincu outre-Atlantique. Il s'était imposé deux fois l'an dernier en deux tentatives, incluant un succès dans la finale de la Breeders Crown américaine de sa catégorie. Sarah Svanstedt s'est déclaré surprise d'une telle performance d'emblée, commentant aux médias américains : "Åke et moi pensions qu'il pouvait au moins trotter son mile en 1'50 (1'08''4) mais 1'49''1 (1'07''9) est très impressionnant." L'objectif de la saison du cheval est la Breeders Crown mais son entourage évoque aussi désormais l'International Trot.

Un record du monde
Ecurie D établit ce samedi le record du monde sur piste d'un mile pour les mâles d'âge. Sébastian K. (Korean) a encore été plus vite que lui (en 1'07''7) mais sur une piste de 1.000 mètres, celle de Pocono Downs en 2014 alors que le record mondial et toujours l'apanage du hongre Homicide Hunter (Mr Cantab) en 1'07''6 sur le Red Mile de Lexington, établi en 2016 à l'âge de 4 ans.
Quatre trotteurs ont été à ce jour plus vite qu'Ecurie D : Homicide Hunter (1'07''6), Atlanta (1'07''7), Manchego (1'07''7) et Sebastian K. (1'07''7). À l'âge de 3 ans, Six Pack (Muscle Mass) avait aussi signé 1'07''9 sur une piste d'un mile en 2018.

L'agenda de la semaine

La semaine qui s'ouvre sera riche en rendez-vous. Elle inclut en effet le jeudi de l'Ascension qui propose à lui seul 14 réunions ! D'un point de vue sportif, le Grand National du Trot ParisTurf occupera le devant de la scène mercredi, pour sa cinquième étape au Croisé-Laroche. Mais l'actualité sportive de la semaine sera en fait ailleurs avec bien sûr le grand week-end suédois de l'Elitloppet où plusieurs candidats français seront en lice (lire en pages 1 à 3).
Lundi 23 mai : trois réunions dont deux Premium à Amiens et Strasbourg. À Amiens, un lot de 3 ans estimés sera à l'affiche (le Prix Eric Raffin - lire ci-dessous) .
Mardi 24 mai : Vichy et Vincennes se suivront proposant 16 épreuves au trot de 11h50 à 20h15. Sur le plateau de Gravelle, les Prix Marcel Perlbarg et Coronis, courses A pour 3 ans, mettront aux prises de bons éléments. Des candidats italiens d'Alessandro Gocciadoro effectueront leurs débuts en France dont Distillato (Cantab Hall), un fils de la bonne Tast of Bourbon de Jean-Pierre Dubois.
Mercredi 25 mai : deux réunions, Chartres et Le Croisé-Laroche, avec dans le dernier cas la cinquième étape du Grand National du Trot ParisTurf. L'épreuve aura pour attractions la rentrée de Gélati Cut (Coktail Jet) et la participation d'Earl Simon (Prodigious).
Jeudi 26 mai : quatorze réunions en ce jeudi férié dont une au format Premium à Nantes.
Vendredi 27 mai : trois rendez-vous de fin de semaine avec Laval et Vincennes sous format Premium. Le programme parisien comprend deux Groupes 3 : le Prix Constellation, pour 5 à 10 ans, et le Prix Caecilia pour 4 ans. Dans ce dernier, on trouve parmi les engagés Cresus di Poggio (Muscle Hill) et Iron Meslois (Titan d'Occagnes). Laurent Abrivard a aussi souscrit un engagement pour Ibra du Loisir (Booster Winner), pas revu depuis juin 2021 et son sacre dans le Prix d'Essai (Gr.1).

Le Prix Eric Raffin avec... Eric Raffin

C'est à notre connaissance une première. Lundi, le programme d'Amiens propose le Prix Eric Raffin, une épreuve pour 3 ans. Et pour faire bonne contenance, le professionnel sera lui-même au rendez-vous, associé à Jialga Gold Elge (Ecu Pierji) qui s'est imposée lors de ses débuts à Arras avec son entraîneur Pierre Alain Rynwalt-Boulard. Imaginons maintenant une remise de prix fictionnelle où Eric Raffin, la personnalité honorée par la course, remet le trophée de l'épreuve au vainqueur Eric Raffin.

A voir aussi :
...
Franck Anne
nous a quittés

On le savait en belle condition mais peut-être pas, néanmoins, capable d'établir un record du monde de vitesse dès sa rentrée. Samedi soir, Ecurie D (Inifinitif) a remporté le Arthur J Cutler Memorial (170.450 $), sur la ...

Lire la suite
...
La Finale du GNT ParisTurf sous deux angles différents

Pour présenter la Finale du GNT ParisTurf 2022, il y a certainement deux angles de vue possibles. Ceux qui vont viser la victoire d'étape et ceux qui vont viser le classement général. Et à la croisée des ...

Lire la suite
...
Jaguar du Goutier montre ses griffes dès ses débuts montés

S'imposer en 1'14''5 au monté à 3 ans à Vincennes, sur une piste certes parfaite, n'a rien d'anodin. Et encore plus quand il s'agit de débuts au trot monté. Grosse performance donc pour Jaguar du Goutier (Ready Cash), protégé de ...

Lire la suite
...
Dynasty Peji
parvient à enchaîner

Temps fort d'une réunion marquée par la tristesse de tous ses acteurs après la terrible nouvelle de la disparition de Franck Anne, ce Prix Paul Buquet revient à la jument de ce début de meeting au monté : ...

Lire la suite