... © Aprh
Résultat de course - 25.05.2022

En roue libre, Earl Simon fait sensation

C'est un phénomène.
Franck Ouvrie

Il a éclipsé tous les autres. Earl Simon a livré une partition dont il a le secret dans la cinquième étape du Grand National ParisTurf (Gr.3) du Croisé-Laroche. En s'imposant avec style et en temps record, le champion prouve qu'il a retrouvé l'essentiel de ses moyens.

Jeu, set et match ce mercredi pour Earl Simon (Prodigious) qui s'est imposé comme à la parade en établissant le record des 2.850 mètres du Croisé-Laroche (1'12''0 contre 1'12''3 précédemment) et signe une prestation équivalente à Cleangame en 2018 (1'11''9 sur 2.825 mètres). Son pilote Franck Ouvrie ne l'a jamais mis dans le rouge et le champion allait "par dessus" les autres dans le dernier tournant. Son entraîneur Jarmo Niskanen a réagi sur Equidia Racing : "Je remercie toute l’équipe qui est autour de lui et qui a fait du très bon travail. Il monte en condition à chacune de ses sorties. Je souhaite continuer dans ce sens. J’aimerais aller sur le circuit européen et lui éviter les grosses chaleur de cet été. Nous aimerions attendre cet hiver avant de le présenter à Vincennes." Son driver Franck Ouvrie nous a confié : "Il est vraiment impressionnant aujourd’hui. Même pas besoin de lui déboucher les oreilles. Les courses de Mons lui ont fait du bien. C’est un phénomène, nous étions au petit trot dans le dernier tournant. J’ai attendu au maximum dans la phase finale. Il était parfait dans les allures et gagne facilement en 1’12. J’ai conclu deuxième du prix d’Amérique avec Davidson du Pont et j’ai toujours dit qu’Earl Simon avait autant de qualité. J’espère que nous pourrons emporter la prochaine édition ensemble."
Huitième pour sa réapparition, Gélati Cut (Cocktail Jet) a fait dire son entraîneur Romain Larue : "Il marche 1’12’’5 en étant ferré. Il est rentré sans souffler avec une fréquence cardiaque à 70. Gaby (Gelormini) m’a dit qu’il était parfait dans les allures. C’est une très bonne reprise de contact avec la compétition. Je suis ravi."
Avec sa troisième place, Eire d'Hélios (Ni Ho Ped d'Ombrée) réalise une bonne opération et prend le maillot jaune du classement général avec 28 points.

D'où vient-il ?

Fils de Prodigious 1'11, Earl Simon est le deuxième produit de Tindrana (carrière courte et lauréate pour ses débuts). Sa première pouliche, Daisy Maisy (113.500 €), est une quintuple lauréate, alors que son troisième produit, Filippa (42.750 €) compte quatre victoires. Tindrana n'aura eu que trois produits. Elle a pour bisaïeule Ogive du Scion (Amiral Williams), une bonne jument des années 1980 qui avait quitté les pistes avec plus de 120.000 € de gains.

1ère | GRAND NATIONAL DU TROT PARISTURF
Att - 2800 m - Groupe 3 - 90 000 €
EARL SIMON 1'12"
Prodigious x Tindrana (Insert Gede)
Driver : F. Ouvrie - Entraîneur : J. Niskanen
Propriétaire : Ec. Skytten - Eleveur : G. Sundbaum
2e Freyja du Pont 1'12"8 Quinoa du Gers x Parade du Pont
3e Eire d'Helios 1'12"8 Ni Ho Ped d'Ombree x Pomme du Lys
4e : Fragonard Delo - 5e : Divine de Navary - 6e : Django du Bocage - 7e : Crescendis
A voir aussi :
...
Des podiums
qui se conjuguent au pluriel

Avec le premier week-end d’octobre, c’est le dernier trimestre de l’année qui commence. Une sorte de dernier quart temps d’une partie dont les tableaux d’honneur commencent à se dessiner de plus en plus, de mieux ...

Lire la suite
...
Haziella d'Amour finit à la vitesse du vent

Dans une intéressante épreuve qualificative au Trot Open des Régions - Grand Nord, réservée aux 5 ans, le dernier mot est revenu à Haziella d'Amour (Un Amour d'Haufor). Bien qu'ayant fortement penché sur sa droite dans la phase ...

Lire la suite
...
Enjoy The Game de plus en plus fort

Entraîné en début de carrière par le danois Steen Juul, Enjoy The Game (Ens Snapshot) a rejoint l'effectif d'Erik Bondo au printemps dernier. Préparé en France dans la Sarthe, ce cheval âgé de 6 ans a eu ...

Lire la suite
...
Débuts éblouissants de Firos pour son nouvel entourage

Acheté 34.000 € à la vente mixte d'Arqana Trot à Deauville le 20 septembre dernier, Firos (Memphis du Rib) n'aura pas mis de temps à faire plaisir à son nouvel entourage, fédéré sous les couleurs de Mathieu Bedouet. L'élève d'Alain Roussel, un petit-fils ...

Lire la suite