... © M.Kentell
Résultat de course - 17.10.2020

Bugsy Malone dans le club des 7 "B" les plus riches

Il était sur le gaz mais c'est normal en courant à six jours. Il va partir au repos tout l'hiver. On le reverra au printemps.
Philippe Allaire

Il a défendu son titre avec succès dans le Prix de la Ville de Caen. Mais Bugsy Malone a dû sortir le grand jeu pour le conserver. Cette 32e victoire génère deux conséquences. D'une part, Bugsy Malone devient le neuvième millionnaire de la génération des "B" et, d'autre part, grimpe simultanément au septième rang de celle-ci par les gains.

Après son succès enregistré dans le 43ème Grand Prix du Sud Ouest (Gr.2) il y a seulement six jours, Bugsy Malone (Ready Cash) courait de manière rapprochée. Sa palette de talents devait aussi s’ouvrir à plus de tenue que la dernière fois dans ce qui constitue l’épreuve la plus longue de France avec 4 400 mètres au menu. Le hongre de 9 ans a remis le couvert en faisant preuve de courage pour résister jusqu’au bout à la vive attaque de Brillant Madrik (Lilium Madrik). Pourtant, à 100 mètres du but, la tendance était plutôt d’acheter tous les tickets gagnants avec Brillant Madrik. Mais le partenaire de Yoann Lebourgeois a su trouver les ressources nécessaires pour s’imposer en 1’14’’8 sur les 4 450 mètres, très comparable au 1’14’’6 de l’an dernier. « Il était un peu tendu aujourd'hui, surtout au début, car cela allait mieux au deuxième tour en étant devant. On a eu chaud dans les dernières battues et il était temps que le poteau arrive ! Mais il a bien résisté jusqu'au bout. C'est un battant », nous a confié son driver Yoann Lebourgeois.

Le deuxième millionnaire de Philippe Allaire chez les "B"
Après Bird Parker, riche de plus de deux millions d’euros, Philippe Allaire aura donc emmené un deuxième pensionnaire au-delà du million.
Classement des "B" les plus riches
1. Bold Eagle (5 000 567€) - 2. Belina Josselyn (2 618 970€) - 3. Billie de Montfort (2 175 967€) - 4. Bird Parker (2 079 705€) - 5. Bilibili (1 879 600€) - 6. Bel Avis (1 126 633€) - 7. Bugsy Malone (1 023 180€) - 8. Bahia Quesnot (1 022 696€) - 9. Bellissima France (1 015 330€)

D'où vient-il ?

Bugsy Malone (Ready Cash) est, de loin, le meilleur produit, à ce jour, de Night Captain 1'14'', laquelle compte plus de 100 000 € de gains. Cette fille de Goetmals Wood 1'11'' est la plus riche de sa fratrie. Sa grand-mère, Taorestane Captain 1'19'' (1985-Florestan), est une véritable matrone, dont descendent, entre autres, les Elitloppa 1'13'', Who's Who 1'11'', Ever Pride 1'12'', Heaven's Pride 1'14'', Rhéa Pride 1'12'', Désirée 1'12'', Regentry 1'12''... Les produits les plus récents de Night Captain sont deux "Brillantissime", Intact Mérité et Jirardière Mérité, l'un et l'autre encore à qualifier.

8e | PRIX DE LA VILLE DE CAEN
Att - 4400 m - Groupe 3 - 55 000 €
BUGSY MALONE 1'14"8
Ready Cash x Night Captain (Goetmals Wood)
Driver : Y. Lebourgeois - Entraîneur : Ph. Allaire
Propriétaire : Ph. Allaire - Eleveur : Ch. Simon
2e Brillant Madrik 1'15"6
3e Digne Et Droit 1'16"
4e : Baron du Bourg - 5e : Aldo d'Argentre - 6e : Elvis du Vallon - 7e : Astor de Rozoy
A voir aussi :
...
Itro, un cas d'école de la réussite Abrivard

On peut parler de véritable démonstration effectuée par Itro (Magnificent Rodney) dans le Prix de Gensac. Une heure avant le succès de sa compagne d'entraînement Hytte du Terroir (lire en page précédente) dans ...

Lire la suite
...
Hytte du Terroir,
une tireuse d'élite

L'absence de tous les ténors de la génération, au départ du Prix Philippe du Rozier (Gr.2), laissait un peu d'espace aux autres très bons éléments habituellement voués aux seconds rôles. Héros ...

Lire la suite
...
Série nouveaux étalons (#7)
Gélati Cut 1’09’’

Gélati Cut 1’09’’ est, d’ores et déjà, à 5 ans, un performer international, qui a brillé en Italie, en 2020, comme troisième du Gran Premio Union Europa (2.080 mètres) et du Gran Premio Memorial Giuseppe Biasuzzi (1.609 mètres), soit deux ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite