Résultat de course - 18.10.2020

Carnaval du Vivier, la centième de Philippe Beauvisage

Il a encore tout donné pendant cette course.
Clément Duvaldestin

À l’issue du Prix Jamin, dernière épreuve de la réunion de Strasbourg, Carnaval du Vivier remporte sa septième victoire de l’année. Une réussite toute particulière qui permet à la casaque de son propriétaire, Philippe Beauvisage, de s’imposer pour la centième fois.

Philippe Beauvisage en chiffres
100 victoires de sa casaque
1re course en 2013
25 succès pour Carnaval du Vivier

C’était le cheval en vue lors de cette fin de réunion strasbourgeoise. Carnaval du Vivier (Ni Ho Ped d'Ombrée), pensionnaire de Thierry Duvaldestin, renoue avec le succès. Une victoire qui ponctue une musique (presque) parfaite, ce fils de Ni Ho Ped d'Ombrée signe en effet son septième succès de l’année, en neuf sorties publiques. C’est une réelle satisfaction pour Clément Duvaldestin, son driver, qui était en pleine incertitude dans l’avant-course : « Mon cheval était moins bien le matin. Mais il donne tout le temps ce qu’il peut, et aujourd’hui, il a tout donné pour gagner. » Le cheval soigne ainsi ses statistiques : il remporte la 25e course de sa carrière en 51 tentatives.

La 100e de la casaque de Philippe Beauvisage

Et cette victoire doit avoir un goût tout particulier du côté de son propriétaire, Philippe Beauvisage, qui remporte la 100e course de sa carrière en nom propre. Celui qui partage actuellement son effectif entre chez Thierry Duvaldestin (son principal entraîneur), Jean-Marie Roubaud et Jérémy Koubiche ne possède qu’une dizaine d’éléments à l’entraînement. Carnaval du Vivier est le fer de lance de son effectif – c’est ce cheval qui lui a apporté le plus de victoires (25), suivi de près, en termes de gains, par Dorgali (Réal de Lou), qui s’était distingué notamment lors du meeting d’hiver de Vincennes 2018-2019 en s’imposant à quatre reprises consécutives. Dans la même génération des "C", Philippe Beauvisage avait aussi pu compter sur Capella du Vivier (Saxo de Vandel), titulaire de neuf succès pour plus de 200 000 euros de gains.
Les couleurs de Philippe Beauvisage sont apparues sur les programmes pour la première fois en 2013.

D'où vient-il ?

Sa génitrice, Gondole du Vivier (80 417 € - quadruple lauréate à Vincennes), compte douze produits dont la moitié s'est qualifiée. Carnaval du Vivier est de loin son meilleur élément avec un compte en banque de 224 230 €. Outre Gondole, sa grand-mère Vobole du Vivier (24 872 €) a aussi donné naissance à Quina du Vivier (177 800 €).

7e | PRIX JAMIN
Att - 2800 m - Course D - 26 000 €
CARNAVAL DU VIVIER 1'14"7
Ni Ho Ped d'Ombree x Gondole du Vivier (And Arifant)
Driver : C. Duvaldestin - Entraîneur : T. Duvaldestin
Propriétaire : P. Beauvisage - Eleveur : E. J. Y. Lecuyer
2e Dimo d'Occagnes 1'14"7
3e Driango de Nile 1'15"7
4e : Crazy Look - 5e : Altius Fortis - 6e : Caid de Laprelle - 7e : Cauziki du Rib
Bassano 1'14''1 Jet du Vivier 1'18''5
Ni Ho Ped d'Ombree 1'11''5 Questane 1'16''3
Fantasia d'Ombree 1'15''2 Off Gy 1'16''3
CARNAVAL DU VIVIER 1'11''9 Amazone d'Ombree
And Arifant 1'16''5 Sharif Di Iesolo (IT)
Gondole du Vivier 1'14''0 Infante d'Aunou 1'16''2
Vobole du Vivier 1'20''3 Ura
Obole du Vivier
A voir aussi :
...
Jean-Philippe Ducher : stats exceptionnelles en ce début d'année 2021

La réunion du jour à Saint-Galmier est une parfaite illustration du début de saison de Jean-Philippe Ducher. Deux partants, deux victoires pour le professionnel du Puy-de-Dôme.

Lire la suite
...
Les promesses d'Héros des Loyaux

Du compte-rendu global de la réunion du jour au Petit-Port on retiendra en priorité le succès d'Héros des Loyaux (Up And Quick), trotteur de 4 ans très prometteur représentant les intérêts de la famille ...

Lire la suite
...
Frégate Island renoue avec le succès

L'hippodrome du Petit Saint-Jean proposait une réunion de sept courses en ce samedi. Voici l'essentiel à retenir, à commencer par la victoire de Frégate Island (Timoko), la première depuis trois ans.

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite