... © Aprh
Actualité - 02.06.2022

Les 4 et 5 ans montés ont encore des choses à éclaircir

Les grands rendez-vous classiques des 4 et 5 ans montés sont désormais réunis lors de la réunion du 26 juin prochain. Le Prix du Président de la République (Gr.1) et de Normandie (Gr.1) y font office de finales des Etrier 4 et 5 Ans. Dans chaque cas, les leaders ont vacillé dernièrement et ont, donc, des choses à se faire pardonner. Quant aux challengers, certains des plus sérieux font leur apparition ce vendredi dans les dernières épreuves qualificatives. Voilà l'occasion d'éclaircir un certain nombre de zones d'ombres.

Le rôle de la dernière épreuve qualificative à une finale, ou ce qu'on désignait souvent jusqu'alors comme la dernière épreuve préparatoire à une épreuve classique, n'est pas simple. Cette course doit dresser le panorama des potentiels respectifs sans néanmoins demander à chacun(e) de tout livrer. Il y a donc comme une histoire de cache-cache que l'on peut retrouver dans les qualifications olympiques par exemple.
Cette fonction de dernier rendez-vous avant la grande explication, le Prix Lavater (Gr.2) - Qualif 3 Etrier 4 Ans le tient depuis toujours chez les 4 ans montés. Ce n'était pas le cas du Prix Victor Cavey (Gr.2) - Qualif 3 chez les 5 ans dès lors que le Prix de Normandie (Gr.1) se disputait en septembre (lire en page 2). Dans le Lavater, l'attraction sera la réapparition d'Indigo du Poret (Dollar Macker). Dans le Victor Cavey, c'est Hallix (Roc Meslois) qui endosse ce rôle de "revenante".

Un classique monté pour chaque génération le 26 juin
La Finale de l'Etrier 5 Ans - Prix de Normandie (Gr.1) a rejoint cette année, pour la première fois, la grande réunion du mois de juin, permettant à chaque génération de s'expliquer au monté dans un classique. Outre le "Normandie", on trouvera en effet le Prix d'Essai (Gr.1) pour les 3 ans et le Prix du Président de la République (Gr.1) pour les 4 ans (ou Finale Etrier 4 Ans), deux épreuves qui ont toujours été dans la grande affiche du début d'été, complétée encore par le Prix René Ballière (Gr.1) et le Prix Albert Viel (Gr.1 - 3 ans attelé).

Etrier 5 Ans Qualif 3 - Prix Victor Cavey

LES JUMENTS EN QUASI MONOPOLE

Heureusement qu'Hatchet Man (Goetmals Wood) est sur la grille de départ dans le Prix Victor Cavey (Gr.2). Il est le seul représentant mâle au départ, contre dix juments. Si son potentiel ne fait pas de doute, il doit maintenant tout prouver sous la selle (trois tentatives soldées par trois disqualifications). La faiblesse des mâles est en fait une constante de cette génération depuis maintenant plus d'un an et la chute de son trône d'Helitlopet (Un Charme Fou).

Hirondelle du Rib, une reine en son royaume... parisien
Hirondelle du Rib (Rolling d'Héripré) est une reine solide. Du moins à Vincennes et sur longue distance. Le fait qu'elle vienne d'être précédée par Happy and Lucky (Ready Cash) à Mauquenchy et Handy Bourbon (Kaisy Dream) [lire encadré] sur plus court confirme ce qu'on soupçonnait déjà. La représentante de Joël Hallais a une réserve disponible avec le passage en mode déferré. Sur son parcours de prédilection cette fois, elle doit marquer les esprits, notamment face à une rivale qu'on pourrait désigner de nouvelle tant elle n'a pas paru depuis des lustres au monté, Hallix (Roc Meslois).

Hallix, un test avant le grand objectif
Pour elle, et plus que les autres encore, ce Prix Victor Cavey s'investit d'une valeur particulière de test. Deuxième du Prix du Président de la République derrière Hirondelle du Rib, Hallix a ensuite dû se relever d'un problème tendineux. Patiemment remontée en condition par Guillaume Gillot, elle s'est produite par deux fois à l'attelé en avril et mai. L'heure du grande retour sous la selle a sonné avec le Prix de Normandie en ligne de mire. Ce qui passerait, inévitablement, par une revanche sur Hirondelle du Rib. Ce vendredi, il s'agira pour Hallix, annoncée prête, de mêler le fond à la forme, le classement à l'impression.

La cohorte des ambitieuses
Pour les autres, toutes les autres, il s'agira de marquer des points avant la finale. On pense ici à Happy and Lucky (Ready Cash), Hytte du Terroir (Boccador de Simm) et Hilyrose d'Icelea (Quopeck) sachant que le doute concernant la tenue est toujours d'actualité avec la dernière. Pour les nouvelles arrivées dans le cénacle semi-classique, cette épreuve qualificative permettra de se faire éventuellement une place dans le "Normandie". Hanska (Opium) et Hostia (Viking de Crépon) sont de celles-ci.


PARTANTS VINCENNES - Vendredi 03 Juin
3 ETRIER 5 ANS QUALIF 3 - PX V. CAVEY - (19H33)
Premium - Monté - (2) - 120 000 € - 2 700m
1. HANSKAC. Levesque
2. HAPPY STAR DRYA. Collette
3. HILYROSE D'ICELEAA. Abrivard
4. HOSTIAN. Henry
5. HARLEY CHARENTAISEP. Y. Verva
6. HERA DE BANVILLEB. Rochard
7. HAPPY AND LUCKYA. Lamy
8. HALLIXE. Raffin
9. HATCHET MAND. Thomain
10. HYTTE DU TERROIRL. Abrivard
11. HIRONDELLE DU RIBJ. L. Cl. Dersoir

Handy Bourbon, l'absent qui assume

Impressionnant vainqueur de la Qualif2 de l'Etrier 5 ans (Gr.2) en laissant à distance Hirondelle du Rib, Handy Bourbon (Kaisy Dream) signait ce jour-là un chrono d'exception en 1'10''4. Son entourage a néanmoins convenu que son représentant était un vrai performer de courte distance (le créneau des 2.100/2.175m de Vincennes) au meilleur niveau et que le Prix de Normandie et ses 3.000 mètres n'étaient pas envisageables. La logique est poussée à son terme avec l'absence du pensionnaire de Sébastien Guarato dans l'ultime qualificative qui se dispute sur 2.700 mètres.

Etrier 4 Ans Qualif 3 - Prix Lavater

ICI C'EST L'INDIGO, LE RETOUR D'UNE FRATERNITÉ RIVALE

Comme chez les 5 ans, celui qui pouvait s'arroger le titre de dernier leader sous la selle, Ici C'Est Paris (Dollar Macker), a mordu la poussière dernièrement. Il s'agissait des projections de la Prairie caennaise où les pouliches Inès des Rioults (Carat Williams) et Idéale du Chêne (Bird Parker) l'ont précédé. Sachant la dernière absente [lire encadré], Ici C'Est Paris aura à son actif le retour sur la grande piste parisienne pour retrouver le chemin du succès. Sur le parcours des 2.700 mètres, il compte deux succès semi-classiques et une cinquième place (disons donc une défaite) dans le Prix de Vincennes (Gr.1). Dans cette épreuve classique, il subissait notamment la loi d'Idéale du Chêne, d'Inès des Rioults, deuxième, et d'Indigo du Poret (Dollar Macker), troisième. Voilà deux challengers tout désignés.

Inès des Rioults, reprendre confiance à Vincennes
Il a fallu le grand anneau caennais pour revoir Inès des Rioults au meilleur de sa forme. La question la concernant touche à Vincennes où elle a régulièrement déçu depuis son premier accessit dans le Prix de... Vincennes. Dans l'hypothèse d'un retour en grâce, elle pourrait prétendre dès lors à une place sur le podium dans le "Président".

Indigo du Poret, la réapparition tant attendue
Indigo du Poret (Dollar Macker) a déjà livré plusieurs actes de bravoure sur la cendrée parisienne. Il reste sur un succès de prestige dans le Prix Louis Le Bourg (Gr.2) en laissant à distance son rival de frère (paternel) Ici C'Est Paris. Pris ensuite dans la nasse judiciaire qui s'est abattue sur les pensionnaires de Yannick-Alain Briand, il est passé dans les effectifs de Stéphane Cingland lors de la première quinzaine de mai. L'heure de la sortie du purgatoire a sonné. Pour son nouvel entraîneur, il s'agit avant tout de procéder aux ajustements nécessaires à trois semaines du "Président".

Les prospects Illusion Jipad et Idéal Jibay
Remarquable quatrième pour ses débuts sous la selle dans la Qualif 2 disputée à Caen, Illusion Jipad (Boccador de Simm) n'a plus à prouver son aptitude à la grande piste parisienne,... à l'attelé. Pour elle, une bonne place à l'arrivée confirmerait son entourage dans une aventure présidentielle. Une radicale déception remettrait sans doute en cause l'initiative. Egalement peu expérimenté sous la selle, Idéal Jibay (Réal de Lou) a fait forte impression à Mauquenchy dans la discipline. À l'image d'Illusion Jipad, il doit maintenant gagner son ticket dans le Président en livrant une bonne prestation dans le décor du Groupe 1 du 26 juin.

Un doublé Lavater/Président de plus en plus rare
Depuis l'année 2000, six trotteurs ont réussi l'enchaînement Prix Lavater et Président de la République. Le dernier est Utoky (Cygnus d'Odyssée) en 2012, il y a dix ans. Les précédents sont Rombaldi en 2009, Paddy du Buisson en 2007, Migraine en 2004, Kérido du Donjon en 2002 et Idéal de L'Iton en 2000.
PARTANTS VINCENNES - Vendredi 03 Juin
6 ETRIER 4 ANS QUALIF 3 - PX LAVATER - (21H15)
Premium - Monté - (2) - 120 000 € - 2 700m
1. INDIA SONGB. Rochard
2. IDEAL JIBAYJ. L. Cl. Dersoir
3. ISLAND LOVEA. Collette
4. ILLUSION JIPADY. Lebourgeois
5. INES DES RIOULTSF. Desmigneux
6. INDIGO DU PORETE. Raffin
7. INOUI DANICAP. Ph. Ploquin
8. ICI C'EST PARISD. Thomain

Tout va bien pour Idéale du Chêne !

Le Prix Lavater se dispute donc sans Idéale du Chêne (Bird Parker). Celle qui partage avec Ici C’Est Paris les meilleurs titres aurait-elle un souci ? Non, nous a répondu Julien Le Mer, son entraîneur : "Tout va bien pour Idéale ! Ne vous inquiétez pas pour elle. Elle a aligné les sorties au trot monté depuis plusieurs mois et je voulais lui changer les idées avant le Prix du Président. Le Prix Guy le Gonidec (à l’attelé le 11 juin) se dispute juste quinze jours avant la grande échéance donc le timing est parfait. Elle était en chaleur à Caen et n’a sûrement pas été en mesure de donner son maximum. Mardi matin, elle était parfaite à Grosbois. Paul Ploquin devra rester vigilant au départ et il devra la préserver, avant de lui faire faire les derniers 500 mètres dans le Prix Guy Le Gonidec."

A voir aussi :
...
Kajou Josselyn confirme, Kool and the Gang gagne en débutant

Deux courses pour 2 ans figuraient au programme des réunions de Châteaubriant et de Vire. En Loire-Atlantique, Kajou Josselyn (Love You), dont la troisième mère est la matrone Quezira, a confirmé ses brillants débuts victorieux à Chartres. ...

Lire la suite
...
Yoann Lebourgeois, un baroud d'honneur brillant avec Emeraude del Phédo

Deuxième au classement général du Grand National des Jockeys avant la Finale du jour, Yoann Lebourgeois ne pouvait pas remonter le leader Alexandre Abrivard vu leur écart de 35 points. Cela n'a pas éteint l'enthousiasme du jockey avec ...

Lire la suite
...
Inshore emporté
par le tourbillon Abrivard

Le Prix Philippe du Rozier (Gr.2) n'a pas du tout livré un dénouement attendu. Son favori Indigo du Poret a mal couru, suscitant même des inquiétudes dans la bouche de son jockey Eric Raffin (lire plus loin). ...

Lire la suite
...
Jean-Michel Bazire,
le champion hors-norme du GNT

Campionissimo ! Hors du commun. Hors norme. Si les formules les plus élogieuses fusent depuis longtemps à l'adresse de Jean-Michel Bazire et de ses exploits, l'homme a ajouté dimanche une nouvelle ligne d'exception à son palmarès. Il a remporté le Prix Maurice ...

Lire la suite