... ©ScoopDyga
En bref - 18.10.2020

Docteur de Ballon, un vainqueur de Grand-Steeple connecté au trot

C'est le triomphe des "petits" ce dimanche à Auteuil avec le succès de Docteur de Ballon (Doctor Dino) dans le Grand Steeple-Chase de Paris (Gr.1). Le 8 ans offre à son entourage (éleveurs/propriétaires, entraîneur) une première dans la plus belle épreuve française du steeple.

Longtemps en queue de peloton, et appliqué dans ses sauts, Docteur de Ballon a littéralement cloué sur place ses rivaux dans le final, donnant plus à voir l'arrivée d'un mile que celle d'un steeple de 6 000 mètres.
Propriétaires et éleveurs du lauréat, le couple Gasche-Luc, Robert de Monique (photo ci-dessous), sont des "petits" éleveurs et expliquent : « On élève tous nos chevaux avec les vaches et on le conseille à tous les éleveurs. » Et Monique de s'enflammer : « Quel cheval c'est ce Docteur ! Il voulait y aller aux courses aujourd'hui. Il tapait dans le camion, il était impatient. Vous savez, il a eu un tendinite après son dernier travail pour le Grand Steeple l'an dernier. ll a été un an arrêté. »




Un ballon qui trotte aussi
Eleveurs et propriétaires également au trot, surtout actifs dans les années 1990 et début 2000 (Idylle de Ballon, Nasa de Ballon, Pactole de Ballon), le couple n'a plus aujourd'hui que Fuyard de Ballon (83 600 €), exploité par Pierrick Lecellier et qui vient de gagner à Vincennes (!) : « Il était orphelin et je l'ai élevé au seau. Pierrick Lecellier est passé un jour. Je lui ai proposé de le prendre et il nous l'a jamais rendu. » Voilà le début de l'histoire racontée par l'intarissable Monique Gasche-Luc qui ajoute : « On n'a plus que trois poulinières [au galop] et 50 vaches limousines. L'âge est là. »

Des images magnifiques
Le dispositif audiovisuel d'Equidia (et France Galop) intégrait cette année des images de drones totalement inédites, intégrées dans le direct sur certains réseaux de diffusion, qui offraient des vues nouvelles sur les épreuves.

A voir aussi :
...
I Love Me, candidate à la succession d'Hohneck

En l'absence des meilleurs 3 ans attelé, le Prix Timocharis (Groupe 3) regroupe un lot de qualité. Quatrième du Prix de l'Etoile (Groupe 1) le 19 septembre, I Love Me (Love You) trouve une très belle occasion de renouer avec le succè...

Lire la suite
...
Formalité pour Farrel Seven

Triple lauréat lors du dernier meeting d'hiver sur la cendrée parisienne, Farrel Seven (Rédéo Josselyn) a ridiculisé ses adversaires ce lundi à Enghien avec Nicolas Bazire à son sulky. Ménagé par Jean-Michel Bazire en vue du meeting ...

Lire la suite
...
Joker des Molles commence à dévoiler ses atouts

Seulement devancé par un certain Just A Gigolo (Boccador de Simm) le jour de ses débuts à Vincennes (le 14 septembre), Joker des Molles (Eridan) a confirmé son potentiel en s'imposant cette fois-ci avec brio ce mardi sur le plateau de ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite