... ©ScoopDyga
En bref - 18.10.2020

Docteur de Ballon, un vainqueur de Grand-Steeple connecté au trot

C'est le triomphe des "petits" ce dimanche à Auteuil avec le succès de Docteur de Ballon (Doctor Dino) dans le Grand Steeple-Chase de Paris (Gr.1). Le 8 ans offre à son entourage (éleveurs/propriétaires, entraîneur) une première dans la plus belle épreuve française du steeple.

Longtemps en queue de peloton, et appliqué dans ses sauts, Docteur de Ballon a littéralement cloué sur place ses rivaux dans le final, donnant plus à voir l'arrivée d'un mile que celle d'un steeple de 6 000 mètres.
Propriétaires et éleveurs du lauréat, le couple Gasche-Luc, Robert de Monique (photo ci-dessous), sont des "petits" éleveurs et expliquent : « On élève tous nos chevaux avec les vaches et on le conseille à tous les éleveurs. » Et Monique de s'enflammer : « Quel cheval c'est ce Docteur ! Il voulait y aller aux courses aujourd'hui. Il tapait dans le camion, il était impatient. Vous savez, il a eu un tendinite après son dernier travail pour le Grand Steeple l'an dernier. ll a été un an arrêté. »




Un ballon qui trotte aussi
Eleveurs et propriétaires également au trot, surtout actifs dans les années 1990 et début 2000 (Idylle de Ballon, Nasa de Ballon, Pactole de Ballon), le couple n'a plus aujourd'hui que Fuyard de Ballon (83 600 €), exploité par Pierrick Lecellier et qui vient de gagner à Vincennes (!) : « Il était orphelin et je l'ai élevé au seau. Pierrick Lecellier est passé un jour. Je lui ai proposé de le prendre et il nous l'a jamais rendu. » Voilà le début de l'histoire racontée par l'intarissable Monique Gasche-Luc qui ajoute : « On n'a plus que trois poulinières [au galop] et 50 vaches limousines. L'âge est là. »

Des images magnifiques
Le dispositif audiovisuel d'Equidia (et France Galop) intégrait cette année des images de drones totalement inédites, intégrées dans le direct sur certains réseaux de diffusion, qui offraient des vues nouvelles sur les épreuves.

A voir aussi :
...
Eric Raffin ne lâche pas la proie pour l'ombre

En retard sur Alexandre Abrivard au début de l'été dans le tableau du Sulky d'Or (116 victoires contre 127 à son confrère au 1er juillet), Eric Raffin a beaucoup engrangé pendant l'été et aborde le dernier quart temps de ...

Lire la suite
...
La promesse d'un beau match jusqu'à la fin d'année

Avec 460.000 € d'écart entre les deux premiers du classement général des pères de gagnants 2022 à l'entame du dernier trimestre, la fin d'année promet d'être chaude. Rien n'est encore joué entre celui a longtemps été indétrô...

Lire la suite
...
Boccador de Simm, père du champion des 3 ans

Le troisiième trimestre 2022 vient de se clôturer. Que nous apprennent les classements dans les différentes catégories au moment d'entrer dans le dernier quart temps de l'année ? Tour d'horizon des leaders actuels. Dans le tableau des ...

Lire la suite
...
Ready Cash reprend son sceptre chez les 4 ans

Précédé il y a quelques semaines par Bird Parker (Ready Cash) dans le tableau des pères de gagnants de 4 ans, Ready Cash reprend la main grâce au sacre d'Italiano Véro dans le Critérium de ...

Lire la suite