... ©APRH
En bref - 19.10.2020

Domingo de Lou force 10

En s’adjugeant le Prix de Pomarez, dont il était favori, lundi à Enghien, Domingo de Lou (Real de Lou) a enlevé son premier Quinté+ et enregistré son dixième succès de l’année. Lauréat il y a huit jours à Reims avec Léo Abrivard au sulky, le hongre 7 ans était cette fois drivé par son frère Alexandre. « À l’image de l’écurie, il fait une année fantastique, commente ce dernier qui ajoute : c’est ma sœur (Justine, ndlr) qui l’a sauvé en amateurs (lauréate à Nantes en janvier dernier, ndlr). C’est à elle que revient le mérite. On profite de son boulot fait en début d’année. Maintenant, le cheval va partir en vacances parce qu’il n’était pas très souple après la course. » Un repos plus que mérité pour le représentant de Christian Germain qui égale Diego de Miennais et Valzer di Poggio, titulaires eux aussi de dix victoires en 2020. Seuls Dakota du Poto et Diane du Palais font pour l’instant mieux avec onze succès depuis le début de l’année.

Couvre-feu : attestation de déplacement disponible sur l'Infonet de LeTROT

Depuis vendredi dernier, à minuit, un couvre-feu sanitaire, de 21 heures à 6 heures du matin, est entré en vigueur en Île-de-France et dans huit métropoles (Aix-Marseille, Lyon, Lille, Saint-Etienne, Rouen, Toulouse, Montpellier et Grenoble). Les déplacements restent possibles dans des conditions précises dont ceux motivés par des motifs professionnels. LeTROT vient de mettre à disposition sur son Infonet professionnel l'attestation élaborée par la Fédération Nationale des Courses Hippiques (FNCH) "à l’attention des acteurs des courses hippiques devant se rendre sur les hippodromes et centres d’entraînement" pendant les heures du couvre-feu. Document accessible par ce lien.

Couvre-feu : les nocturnes de Vincennes deviennent semi-nocturnes

Les annonces du chef de l'Etat Emmanuel Macron, mercredi soir, avec l'instauration d'un couvre-feu sanitaire en Île-de-France et dans huit métropoles (Aix-Marseille, Grenoble, Lille, Lyon, Montpellier, Rouen, Saint-Etienne et Toulouse), ont des conséquences sur l'organisation des courses dans ces zones. En Île-de-France, les réunions sur les hippodromes de Vincennes et d'Enghien sont impactés. LeTROT vient d'annoncer que les réunions en nocturne du vendredi à Vincennes passent ainsi en semi-nocturne, à compter du vendredi 23 octobre. Le départ de la première course est fixée à 17h08 et l'horaire du Quinté+ à 18h25. A noter que la chaîne RMC Découverte, qui retransmet l'événement dans "Direct Quinté", a adapté sa grille pour assurer la diffusion de l'épreuve en direct. La dernière épreuve des vendredis à Vincennes s'élancera à 20h25.
Par ailleurs, LeTROT ajoute dans son communiqué : « Pour privilégier l'organisation des courses dans le contexte sanitaire actuel, l'Hippodrome de Vincennes courra à huis-clos les mardis et les vendredis jusqu'à nouvel ordre, et l'Hippodrome d'Enghien courra à huis-clos le mercredi 21 octobre et le samedi 24 octobre. »

A voir aussi :
...
Grand Prix du Sud-Ouest : un
nouveau challenge pour Cleangame

Le Grand Prix du Sud-Ouest, dont la quarante-quatrième édition est programmée dimanche sur l’hippodrome de Beaumont-de-Lomagne, constitue l’événement de ce week-end. En quête d’un quarantième succès et d’une deuxième ...

Lire la suite
...
12 et fractions : le tarif pour Fantaisie

Lauréate en 1'12''5 en mai à Caen, en 1'12''1 (!) au Mont-Saint-Michel en septembre, Fantaisie (Un Mec d'Héripré) signe une troisième victoire 2021 en moins d'1'13'' en remportant le Prix de Coquainvilliers à Cabourg ce samedi. Pour ...

Lire la suite
...
Justine Vive for a third time in a row

Trainer Phillipe Allaire further consolidates his supremacy with his 2-year-olds, thanks to Prix Undina winner at Vincennes last Tuesday. A daughter of Charly du Noyer, Justine Vive once again impressed for her third consecutive win. Philippe Allaire can boast of ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite