... (© APRH)
Actualité - 13.06.2022

Éric Raffin égalise, Kévyn Thonnerieux cartonne

Dominé sportivement par la superbe affiche de la réunion de samedi à Vincennes, le week-end au trot s’est décliné à travers seize autres réunions. Que faut-il retenir de ces quarante-huit dernières heures de courses ? Éric Raffin, auteur d’un triplé samedi qu’il a bonifié par un doublé le lendemain à Chartres, en profite pour revenir à égalité avec Alexandre Abrivard au classement du Sulky d’Or. Kévyn Thonnerieux signe lui le seul quadruplé du week-end à Bollène. Philippe Allaire termine numéro un des entraîneurs et des propriétaires aux gains. Chez les étalons, Goetmals Wood (aux victoires) et Royal Dream (aux gains) sont les grands triomphateurs.

Après 163 jours de courses en 2022, la balle est au centre entre Alexandre Abrivard et Éric Raffin dans la lutte à laquelle ils se livrent depuis le début de l’année pour le Sulky d’Or. À l’issue du week-end que le second a dominé avec 5 victoires dont celle d'Izoard Védaquais (Bird Parker) dans le Prix Jules Thibault (Groupe 2), les deux drivers affichent en effet un score absolument identique de victoires dans la spécialité : 109. Petit à petit, le double tenant du titre a donc réussi à grignoter son retard. Auteur d’un meilleur mois de janvier, le Vendéen avait été rejoint par son cadet à la fin du mois février. En mars, le Sarthois réussissait son meilleur mois et prenait seul la tête, ce qui se concrétisait par un écart de huit victoires entre les deux.

Les premières victoires du week-end :
■ Clément Fouquet (apprenti) avec Fuego d’Iraty (Tiego d’Etang) dimanche à Bollène
■ Florian Ginard (propriétaire) avec Illimiitée (Coup de Poker) dimanche à Alençon
■ Ludovic Bonnafoux ((entraîneur) avec Escroc de Villabon (Punchy) dimanche à Bollène
■ Rémy Sevestre (entraîneur) avec Jolie Fleur Or (Bilibili) dimanche à Bourigny

Cet écart est passé à six à la fin avril comme à la fin mai. Depuis le début du mois juin, Éric Raffin est donc parvenu à revenir, au moins provisoirement, à égalité avec Alexandre Abrivard (vainqueur d'une course lundi à Bordeaux contrairement à son aîné à Caen) dans un feuilleton qui devrait nous tenir en haleine très longtemps, ce dont on ne peut que se féliciter. Le suspense est d’ailleurs aussi de mise au classement de l’Étrier d’Or, puisque Mathieu Mottier comptait une victoire d’avance sur Alexandre Abrivard à l'issue de ce week-end avant de scorer à deux reprises ce lundi à Caen.
Cinq drives, quatre succès dont trois pour son entraînement, la journée de Kévyn Thonnerieux sur l'hippodrome de Bollène a été pour le moins prolifique. Si le professionnel de Sénas avait déjà réussi pareille performance avec des chevaux de son entraînement (à Aix-les-Bains en août 2020), il s'agit en revanche d'une première en qualité de driver (il avait réussi un triplé en novembre 2019). De ce coup de quatre, on retiendra plus particulièrement le nouveau succès de Gatsby le Magnific (Brillantissime), le quatrième depuis le début de l'année pour ce cheval qui défend la casaque de Gilles Laumesflet, lequel s'en est porté acquéreur pour 24 000 € lors de la vente mixte de septembre dernier organisée par Arqana Trot.

Le TOP des pilotes du week-end (au moins 3 victoires)
Pilote – courses – vict. (%) – places – gains
1. Éric Raffin – 15 c. - 5 vict. (33) – 2 pl. – 132 190 €
2. Kévyn Thonnerieux – 5 c. – 4 vict. (80) – 0 pl. – 24 750 €
3. François Lecanu – 13 c. – 3 vict. (23) – 3 pl. – 45 740 €
4. Anthony Barrier – 10 c. – 3 vict. (30) – 4 pl. – 36 500 €
5. Benjamin Rochard 14 c. – 3 vict. (21) – 2 pl. – 35 170 €
6. Matthieu Verva – 12 c. – 3 vict. (25) – 1 pl. – 23 010 €

Derrière ce top 6, dans lequel Anthony Barrier atteint la barre des 1 400 victoires en France, dix pilotes ont remporté deux courses lors de ces dernières 48 heures. Notons entre autres les résultats de Cédric Mégissier, auteur d'un nouveau doublé (100 % de réussite) sur l'hippodrome breton de Landivisiau où il s'était déjà illustré lors de la réunion du Trophée Vert quinze jours plus tôt, et d'Alexiane Lepage, qui présente la particularité d'être la seule double lauréate du week-end dans la spécialité du monté (en trois courses qui plus est) et qui est la troisième femme au classement de l'Étrier d'Or avec 7 victoires derrière Camille Levesque (11) et Matilde Herleiksplass (9).

PHILIPPE ALLAIRE SUR DEUX TABLEAUX

Les deux victoires de Hohneck (Royal Dream) et Izoard Védaquais (Bird Parker) dans les Prix Jean Le Gonidec et Jules Thibault (Groupe 2) samedi à Vincennes propulsent Philippe Allaire sur la plus haute marche du podium par les gains dans la catégorie des propriétaires et des entraîneurs, avec seulement trois représentants. À cette réussite, il faut bien sûr associer l'élevage de la famille Guay, les deux vainqueurs ayant grandi dans leurs prés sarthois.
Au classement par les victoires (3), cinq entraîneurs terminent sur la même ligne, à savoir François-Pierre Bossuet - un résultat obtenu avec seulement 4 partants dont Idylle Speed (Carat Williams), lauréate du Prix Guy Le Gonidec (Gr. 2) - Thierry Duvaldestin, Loïc Martin, Kévyn Thonnerieux et Cédric Mégissier. Chez les propriétaires, la palme par les victoires revient à Loïc Martin (3) devant Philippe Allaire donc, l'Écurie d'Héripré avec le succès entre autres de Gu d'Héripré (Coktail Jet) dans le Prix Chambon P (Gr. 2), Claude Raimond, Gilles Laumesflet, Mauricette De Sousa et Franck Leblanc.

Étalons : Goetmals Wood aux victoires, Royal Dream aux gains

Les quatre victoires de ses produits pour la seule journée de dimanche placent Goetmals Wood à la première place du classement des étalons dans cette catégorie. En parallèle, Royal Dream a obtenu des résultats remarquables au cours de la réunion de samedi à Vincennes, s'imposant au niveau Groupe 2 par l'intermédiaire de Hohneck, vainqueur du Prix Jean Le Gonidec dont Have a Dream, autre de ses produits, a pris la troisième place.
TOP-10 des étalons du week-end en nbre de victoires et gains
Rang - Père - nbre de gagnants / nbre places / gains cumulés
1. Goetmals Wood - 5 / 1 / 38 760 €
2. Royal Dream - 4 / 6 / 143 340 €
3. Up And Quick – 3 / 2 / 31 010 €
4. Roc Meslois – 3 / 3 / 25 720 €
5. Rocklyn – 3 / 3 / 22 520 €
6. Dollar Macker - 3 / 0 / 19 410 €
7. Carat Williams - 2 / 2 / 64 840 €
8. Bird Parker - 2 / 0 / 64 380 €
9. Brillantissime - 2 / 5 / 60 010 €
10. Magnificent Rodney - 2 / 2 / 32 320 €
Butler enregistre son premier vainqueur avec Joyeuse de Lavance à Villeneuve-sur-Lot.

A voir aussi :
...
Théo et Clément Duvaldestin,
frères d'A(r)mérique

Dans le Prix d’Amérique Races ZETurf Legend Race , il y a une course dans la course, celle des frères, Clément et Théo Duvaldestin, qui vont s’affronter, pour le compte de leur père, respectivement ...

Lire la suite
...
Kaparka ouvre facilement son palmarès

Première course du programme breton et déjà une belle impression laissée par Kaparka (Earl Simon). Le représentant de Thierry Duvaldestin s'impose d'autant plus facilement que son principal opposant Kong (Ecu Pierji) s'est perdu dans ses allures ...

Lire la suite
...
Koctel du Dain
une question de style

Le dernier tournoi au rôle de tremplin pour les mâles vers le Prix Comte Pierre de Montesson (Gr.1) réunira une forte délégation internationale. Le Prix Paul Viel (Gr.2) compte pas moins de sept candidats étrangers, ...

Lire la suite
...
Kalamity d'Héripré
découvre de nouvelles rivales

À trois semaines du premier grand rendez-vous classique proposé aux 3 ans, le Prix Roquépine (Gr.2) offre une ultime possibilité de se tester entre elles aux meilleures pouliches du moment. La hiérarchie qui a émergé ces dernières semaines sera ...

Lire la suite