... © DR
En bref - 19.10.2020

7e édition des Équirencontres de Deauville

Entre les réunions sur l’hippodrome de La Touques et les ventes de yearlings d’octobre, les Équirencontres s’insèrent dans une semaine riche en événements sur la Côte Fleurie. La manifestation pourra accueillir du public en respectant, bien évidemment, les mesures sanitaires en vigueur. À l’initiative de la Fédération des Éleveurs du Galop et de la société Boehringer Ingelheim Santé Animale France (spécialisée dans la recherche et le développement des animaux), ces Équirencontres bénéficient du soutien d’Arqana qui met à disposition sa salle des ventes pour les conférences. À partir de 11 heures, le professeur en médecine interne équine Anne Couroucé viendra parler de l’asthme et de la contre-performance chez le cheval de course. Il laissera ensuite sa place au docteur vétérinaire Sophie Paul-Jeanjean qui évoquera les recommandations scientifiques actuelles concernant le parasitisme chez le poulain. Ces conférences seront à suivre en direct sur le site de France Sire, ainsi qu’en replay sur la chaîne Boehringer Ingelheim.
Si l’intitulé de cette édition porte la mention « Spécial Galopeurs », elle sera néanmoins ouverte à tous. « Chaque année, il y a pas mal d’entraîneurs et d’éleveurs, précise-t-on du côté de l’agence de communication en charge de l’organisation de l’événement. C’est la septième édition « Spécial Galopeurs » et les sujets sont traités de manière spécifiques. Cependant, les personnes du monde du trot peuvent bien sûr y assister. On a d’ailleurs déjà organisé des Équirencontres « Spécial Trot », dont les dernières remontent à 2015. » Ces Équirencontres de Deauville seront suivies par celles de Lyon le 31 octobre à 14 heures, uniquement par web-conférences. On y parlera pneumologie du cheval de sport et de loisir et parasitisme.

Deux gagnants à plus de 300 000 € au Quinté+

Dimanche, dans le cadre du grand week-end du Grand Steeple-Chase de Paris, le PMU avait boosté le Quinté+ en ajoutant une tirelire de 1 million d'euro sur le réseau offline (celui des points de ventes) et 200 000 € sur le réseau online (le eQuinté+ de pmu.fr). Conséquence directe : deux gagnants du Quinté+ (dans l'ordre exact) ont touché chacun plus de 300 000 € (329 071 € précisément). Le PMU nous apprend qu'ils avait chacun joué un Quinté+ unitaire.

Pierre Pilarski et Jean-Pierre Micholet actifs à Deauville

Les ventes de yearlings d'octobre d'Arqana ont débuté ce lundi et se clôtureront vendredi. Dès le premier jour, les "trotteurs" Pierre Pilarski et Jean-Pierre Micholet ont fait parler la poudre en montant jusqu'à 130 000 € pour une fille de Wootton Bassett (lot 29) dont le frère âgé de 3 ans est placé de Groupe 3 en Allemagne.
Dimanche, Pierre Pilarski a vu son représentant Feu Follet (Kapgarde) se classer troisième du Grand Steeple-Chase de Paris (Gr.1). Au total, le copropriétaire de Bold Eagle a eu 21 compétiteurs au galop qui ont couru pour son compte (sous le nom Ecurie Pierre Pilarski). Ils ont cumulé 26 victoires et engrangé un total de 436 022 € d'allocations sans les primes (au 18 octobre).
A noter que plusieurs de ses représentants portent des noms de trotteurs, comme Gélinotte (pouliche de 3 ans), Fandango (hongre de 5 ans) et le sus nommé Feu Follet (hongre de 5 ans). Autre information, ce dernier a été élevé par l'Ecurie D. Jean-Pierre Dubois n'est donc pas loin. Sous cette seule entité, il a eu 7 partants en 2020 au galop comme éleveur (3 victoires et 187 560 € d'allocations).

A voir aussi :
...
Ça commence fort pour Thaïs Peltier avec Folie Mix

Jeune apprentie qui a fait ses premières armes auprès de Thierry Raffegeau puis de Maxime Bézier, la jeune Mayennaise Thaïs Peltier ne pouvait espérer mieux commencer dans sa nouvelle écurie, elle qui vient tout juste ...

Lire la suite
...
Et de trois pour Ida de Boitron !

Déjà lauréate de ses deux dernières courses à Caen et à Dieppe, Ida de Boitron (Roc Meslois) confirme sur la piste de Cabourg en ouverture de ce programme de jeudi. Malgré le rendement de distance, Franck Anne lui a ...

Lire la suite
...
2022 : l'année Benjamin Rochard

L'an dernier, Benjamin Rochard avait son entrée dans le club des 100 pour la première fois. À peine dix mois plus tard, le jeune homme de 26 ans fait mieux que confirmer son ascension parmi les pilotes français. Il est ...

Lire la suite
...
Investissements français aux ventes de Lexington

Les ventes de yearlings sélectionnés de Lexington ont poursuivi sur leur lancée mercredi enregistrant des résultats toujours élevés (bien que moins spectaculaires que celles de lundi). Trois achats ont été signés par Florent Fonteyne (...

Lire la suite