... ©Scoopdyga
En bref - 20.10.2020

Le GNT de Nantes à "huis-clos"

La réunion du mercredi 4 novembre à Nantes, jour de la 12ème étape du Grand National du Trot, se fera sans public a-t-on appris ce mardi à une quinzaine de jours de l'événement au Petit-Port.
Seuls seront acceptés sur l'hippodrome :
- les socio-professionnels (dans la limite de 500 personnes)
- les personnes ayant une réservation au restaurant à date (200 maximum)
- les détenteurs de la carte privilège de l'hippodrome (100 maximum).
"C’est la mort dans l’âme, car c’est la première fois dans l’histoire des courses sur l’hippodrome de Nantes, que je suis obligé de décréter que le GNT se déroulera à huis clos pour le public" a déclaré Jean-Pierre Vallée-Lambert à Ouest France.

Pour rappel, à partir de ce mardi 20 octobre, les réunions de courses des hippodromes de Vincennes et Enghien, organisées en semi-nocturne, se dérouleront à huis clos. Seuls les acteurs des courses auront accès à l'enceinte de ces hippodromes.
Enfin, toujours dans ce registre des mesures autour de la crise sanitaire, rappelons aux professionnels qu'il leur est possible de télécharger l'attestation de déplacement nécessaire pour les personnes résidant dans les zones de couvre-feu en cliquant ici.

Galop : 2000ème pour Maxime Guyon

La Cravache d'Or de plat 2019 Maxime Guyon, 31 ans, a atteint le cap symbolique des 2000 victoires en plat ce mardi à Deauville. Au micro d'Equidia, il a réagit non sans émotion à cette nouvelle étape dans sa carrière : "Quand j'ai commencé il y a quinze ans, je n'aurais jamais cru gagner autant de courses en si peu de temps. Je sors de ma petite Mayenne et suis passé par les courses de poneys, moi qui n'étais pas destiné à faire ce métier. J'ai travaillé, eu de la chance et pu rencontrer Monsieur Fabre. C'est vraiment super." Passionné de courses, Maxime Guyon a souvent été vu au sulky de trotteurs à l'entraînement et dans des courses spécialement réservées aux "galopeurs". Il ne manque que très rarement un Prix d'Amérique et a déjà été vu dans la colonne des (co)-propriétaires.

connaissez-vous les trophées du personnel ?

France Galop vient de communiquer la liste des finalistes des Trophées du personnel des courses et de l'élevage 2020. Trois candidats par catégorie sont sélectionnés dans des collèges de dix personnes, elles-mêmes sélectionnées suite à des candidatures envoyées par un membre de l'entourage professionnel ou personnel.
En partenariat avec Godolphin, France Galop entend ainsi récompenser des personnalités souvent tapies dans l'ombre mais dont l'investissement, le professionnalisme ou encore le dynamisme méritent aussi d'être mise en lumière. L'édition 2020 sera la 5ème du nom.
Les différentes catégories sont : jeune espoir, personnel administratif, personnels de haras et d'écurie, leadership/responsable d'écurie, dévouement pour les courses et nouveauté cette année, solidarité.
Un événement très apprécié et qui pourrait (devrait ?) inspirer les professionnels du trot.
Plus d'infos en cliquant ici.

A voir aussi :
...
L'Europe du trot
proposera 101 Groupes 1 en 2023

La tendance est à la reconduction de l’offre 2022. Après avoir atteint et finalement dépassé 100 Groupes 1 l’an dernier, le calendrier international européen reprend la même structure et annonce 101 Groupes 1 en 2023. Telles sont les données actuellement à ...

Lire la suite
...
Hulken Sisu montre un tout autre visage

Arrivé dans la team "Bazire" il y a environ deux mois, Hulken Sisu (Readly Express) avait laissé une impression correcte pour ses premiers pas pour son nouvel environnement dans le Prix d'Amérique Races ZEturf Q#4-Prix Ténor de ...

Lire la suite
...
Héroïne des Landes fait la différence pieds nus

Il fallait remonter au 2 février 2022 pour trouver la dernière fois que Sébastien Hardy avait déferré des quatre pieds Héroïne des Landes (Opium). Cette date correspond aussi à sa dernière course à Vincennes. Pieds nus ce ...

Lire la suite
...
Kifil de Bussy s'affirme

Le représentant de José Davet, Kifil de Bussy (Boccador de Simm) avait réussi de brillants débuts au trot monté (le 13 janvier) sous la selle d'Alexandre Abrivard. Quelques semaines plus tard, le style est toujours aussi plaisant. "Kifil ...

Lire la suite