... ©Scoopdyga
En bref - 20.10.2020

La Scandinavie pleure sa star Järvsöfaks

Les hommages se multiplient. La mort de Järvsöfaks, à l'âge de 26 ans, a suscité un réel émoi chez les fans des courses mais pas seulement car ce cheval de sang-froid a été un incroyable ambassadeur du trot dans le Nord de l'Europe.

Les chiffres de sa carrière donnent le tournis. 201 victoires et 16 places en 234 sorties. Dix victoires dans le Championnat Suédois des Sangs-Froids, des records du monde, les élections de cheval Sang-Froid de l'année de 1998 à 2009 et même Cheval de l'Année en 2003, 2004 et 2005, en devançant les trotteurs à sang-chaud de l'Elitloppet et autres Kriterium et Derby.
Mais au-delà d'un palmarès inédit, inégalé et inégalable, ce sont surtout des millions de coeurs conquis par ce trotteur charismatique : tant grâce à sa suprématie sur son stud-book que par sa personnalité.
Järvsöfaks a animé la vie des courses durant une douzaine d'années. Ce mardi matin, au lendemain de l'annonce de la mort de l'idole, nos confrères de Travronden publiaient la chronique d'une carrière qui se raconte comme un grand livre d'une idole sportive.
Il est très difficile pour nous Français de se rendre compte combien ce trotteur était aimé mais on se rappellera de sa venue en France en 2009 dans le cadre des courses réservées à sa race durant le meeting hiver. Bien sûr, il avait gagné. Et au moment de l'évocation des souvenirs par son entraîneur Jan-Olov Persson, une phrase en dit long sur l'aventure vécue grâce à ce phénomène aux allures de gros nounours qu'on adorerait serrer dans ses bras : "On a connu tellement de moments extraordinaires avec lui, on a même vu la Tour Eiffel !".
La liste des fiertés est interminable mais on doit aussi référencer le succès dans le Derby Norvégien de Sang-Froid, citadelle réputée comme imprenable par les Suédois. Mais ça, c'était avant Järvsöfaks.
Comme la barre des 1'18'', cap infranchissable, disait-on ! Il détient le record du monde en 1'17''9 (photo ci-dessous ©Petri Johansson). Rappelons-nous aussi de sa série unique de 42 victoires consécutives. Champion ultime sur les pistes, Järvsöfaks est également devenu une star au haras, ses produits ayant gagné environ 4000 courses en Scandinavie !
Un crack s'en est allé ce lundi 19 octobre. Il laissera une trace indélébile dans l'histoire du trot nordique.

A voir aussi :
...
I Love Me, candidate à la succession d'Hohneck

En l'absence des meilleurs 3 ans attelé, le Prix Timocharis (Groupe 3) regroupe un lot de qualité. Quatrième du Prix de l'Etoile (Groupe 1) le 19 septembre, I Love Me (Love You) trouve une très belle occasion de renouer avec le succè...

Lire la suite
...
Formalité pour Farrel Seven

Triple lauréat lors du dernier meeting d'hiver sur la cendrée parisienne, Farrel Seven (Rédéo Josselyn) a ridiculisé ses adversaires ce lundi à Enghien avec Nicolas Bazire à son sulky. Ménagé par Jean-Michel Bazire en vue du meeting ...

Lire la suite
...
Joker des Molles commence à dévoiler ses atouts

Seulement devancé par un certain Just A Gigolo (Boccador de Simm) le jour de ses débuts à Vincennes (le 14 septembre), Joker des Molles (Eridan) a confirmé son potentiel en s'imposant cette fois-ci avec brio ce mardi sur le plateau de ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite