...
En bref - 21.06.2022

Baisse contenue des enjeux du samedi caniculaire

La canicule qui a frappé l'Hexagone la semaine dernière, pour culminer samedi, avait contraint LeTROT et France Galop à remanier les horaires des réunions. Devenues rendez-vous matinaux avec des premières courses disputées autour de 9 heures, les affiches d'Enghien et d'Auteuil se sont disputées dans des conditions sécuritaires acceptables pour tous leurs acteurs, hommes comme chevaux. Dans ce contexte ô combien particulier, le bilan des enjeux de la journée s'est soldé par une perte de 5 à 6 M€ sur le chiffre initialement attendu. "On a réussi à limiter la casse" nous a commenté Guiillaume Maupas, directeur technique de LeTROT. L'aménagement des horaires était bien sûr indispensable compte tenu des températures effectives dans l'après-midi de samedi en France. La canicule a par ailleurs impacté la fréquentation des points de vente PMU limitant les sorties de nombreuses personnes. La baisse contenue de la journée a aussi été rendue possible par la mise en place d'une offre alternative importante dans l'après-midi. Les organisateurs de Wolvega ont accepté de décaler leurs horaires pour assurer une affiche au trot à partir de 14h alors que, en plat, l'ensemble de réunion de Royal Ascot était également proposé aux parieurs. Au total, le catalogue Premium s'est composé de 42 courses samedi (contre 37 le samedi précédent).

Adagio de La Tour gagne dans le Kentucky

Agé de 12 ans, Adagio de La Tour (Lilium Madrik) a gagné lundi 20 juin sur l'hippodrome de Oak Grove Racing & Gaming dans le Kentucky. Le hongre élevé dans l'Orne et ancien pensionnaire de Franck Anne, puis de Stéphane Cingland, a parcouru le mile en 1'10''7 pour remporter cette course de classe Open III de 7.700 $. Drivé par Christian Lind lundi, Adagio de La Tour est entraîné par Kimberley Hines, qui en est aussi la propriétaire. En France, Adagio de La Tour avait remporté sept courses en régions pour un compte en banque riche de 152.660 €.

Paroles de bénévoles #8 : la Fédération Île-de-France Haute-Normandie en lumière

Les bénévoles ont la parole dans notre tour de France en leur honneur. L'épisode du jour met en lumière les acteurs de la Fédération Île-de-France Haute-Normandie. Edouard Dobigny, de la société des courses de Gournay-en-Bray, et Jacques Ferrand, de Bacqueville-en-Caux, égrainent leur expérience de plusieurs décennies au service des courses. Retrouvez leur portrait en cliquant sur la vignette ci-dessous.

Jean-Philippe Borodajko au travail

Absent des programmes depuis quelques semaines après un malaise cardiaque sur l'hippodrome de Paris-Vincennes, Jean-Philippe Borodajko a repris l'entraînement depuis 4 jours. Contraint au repos durant plusieurs semaines, il est désormais proche d'un retour à la compétition.

A voir aussi :
...
Grégory Peck rêve de Prix d'Amérique {VIDÉO}

En visite en France dans le cadre de la sélection des trotteurs destinés à la vente aux enchères spéciales États-Unis (voir notre édition du dimanche 12 juin), Grégory Peck, l'entraîneur du phénomène Muscle Hill, é...

Lire la suite
...
Maxime Bézier : "C'est une fierté d'avoir un partant dans une telle épreuve"

Le chrono était canon lors de sa dernière victoire (1’11’’5 sur 2.175m) et il avait laissé son pilote sous le charme. Jakartas des Prés (Scipion du Goutier) s’est d’ailleurs imposé à la manière des forts dans le ...

Lire la suite
...
Histoire(s)
de calendriers

Au programme de ce dimanche, sur l’hippodrome de Paris-Vincennes, la Journée des Champions s’inscrit dans un nouveau contexte calendaire de l’ensemble de nos épreuves de sélection. Quant à elle, elle constitue, avant tout, la grande journé...

Lire la suite
...
Jumelé des frères Thomain

David ou Clément ? Clément ou David ? Les fils de Jean-Pierre Thomain se sont livrés un beau duel dans les derniers mètres de la course réservée aux pouliches de 3 ans ce vendredi à Caen. C'est finalement ...

Lire la suite