...
Actualité - 22.06.2022

L'événement devenu prodigieusement grand

Dimanche prochain, le trot français propose une affiche exceptionnelle. Quelque chose du genre du jamais-vu avec cinq Groupes 1 dans le même jour. La fameuse réunion du Prix du Président de la République et René Ballière gagne encore en force et en exceptionnel. Toutes les grandes étoiles de la galaxie du trot s’alignent pour produire le spectacle, dans ce qu’on appellerait dans le vocable de l’astronomie hippique, d’une super nova. Il s’agit de la concrétisation d’une politique sectorielle qui se construit sur la création de grands événements mais qui ajoute encore d’autres ingrédients à la recette.

Avec cinq Groupes 1, sachant que cette grande réunion du mois de juin en proposait déjà quatre depuis longtemps, l’affiche dominicale dépasse en nombre l’offre de la réunion du Prix d’Amérique Legend Race (Gr.1). Un tel quintet d’élite n’a d’ailleurs jamais été proposé à notre connaissance dans l’hexagone. Au trot, ce pourrait même être une première mondiale. Au galop, le principe est connu et largement utilisé, tant en plat qu’en obstacle, à travers le monde. Les grands meetings concentrent de telles affiches et la réunion du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe en France ne fait pas exception à la règle avec sept Groupes 1 l’an dernier.

Une affiche américaine qui a aussi "gonflé"
Renforcée cette année par deux Groupes 1 (la Sulky World Cup 4 Ans – Prix Ourasi et la Sylky World Cup 5 Ans – Prix Bold Eagle), la réunion du Prix d’Amérique ZEturf reste bien sûr, d’un point de vue événementiel la tête d’affiche du trot. Elle était jusque là portée quasi exclusivement par le seul Prix d’Amérique. Les autres épreuves dont des semi-classiques traditionnels comme le Prix Camille Blaisot jouaient vraiment le rôle d’apéritif et garniture. Avec l’installation d’autres Groupes 1, l’idée est d’offrir un menu encore plus complet. Le risque de cannibalisation des épreuves entre elles existe mais la complémentarité aussi en faisant côtoyer des jeunes espoirs, les champions de demain, avec les vedettes de l’Amérique. Comme dans les festivals de musique, on parie ici sur la force de l’affiche et l’addition des grands noms pour attirer le public.

En fait, la réunion dominicale aux cinq Groupes 1 déploie d’autres nouveautés que le simple ajout d’un classique, l’Etrier 5 Ans Finale – Prix de Normandie, déplacé de septembre en juin. Il y a d’autres logiques et d’autres mécanismes qui nourrissent la journée des Champions.
D’abord, il s’agit d’installer dans le calendrier un deuxième temps fort dans l’année. Qui sera lui-même complété et enrichi d’un troisième avec la réunion aux trois Critériums de septembre. Nous sommes au cœur d’un processus – qui n’en est peut-être (sans doute ?) qu’à son commencement – qui veut ponctuer l’année d’événements, à la fois sportifs et médiatiques. Il s’agit de la mise en pratique du marketing de l’offre qui crée des grands événements à l’intention des parieurs, des opérateurs de paris et du public.
Créer un grand événement médiatique en juin a du sens à un moment de l’année propice aux sorties et aux rencontres. Jimmy Takter, l’entraîneur suédois devenu n°1 aux Etats-Unis, qui a remporté le Prix d’Amérique avec Moni Maker (Speedy Crown) en 1999, nous avait fait cette réflexion : "Vous imaginez le Prix d’Amérique disputé au mois de juin ou en été ? Ce serait carrément magique et vous pourriez faire venir un public encore plus important." On y est en quelque sorte.

3 QUESTIONS À VALÉRIE FRANÇOIS
Directrice Communication et Marketing de LeTROT, Valérie François nous présente les enjeux et les ressorts qui ont permis de construire la journée des Champions telle qu’elle est dorénavant, en 2022.








24H au Trot.- Quelle place prend et doit prendre cette journée des Champions dans le calendrier ?
Valérie François.- Nous sommes au début d’un processus qui veut faire de cette réunion, à terme, un moment aussi fort que celle du Prix d’Amérique ZEturf - Legend Race ou au moins la deuxième. L’idée est d'en faire un rendez-vous clairement identifié dans l’année en direction de tous nos clients, les parieurs, les professionnels, le public. On se donne les moyens pour cela avec une réflexion complète sur la réunion. Il y a un travail qui a été fait sur son contenu avec le regroupement des grandes épreuves de l'Etrier le même jour et sur son format avec des animations spéciales. On sait que cela nous prendra du temps.

Les courses à l'attelé, "Sulky" bénéficient naturellement d'une exposition plus forte. Est-ce aussi pour établir comme un ré-équilibrage entre les deux spécialités ?
Avec cette réunion, nous nous positionnons au coeur d'une démarche rétro-moderne. Il s'agit de donner du sens à nos actions et nos produits, de réinvestir nos histoires et l'histoire du trot : pour construire son futur il faut bien connaître son passé.

La journée des champions peut, à terme, devenir la deuxième réunion de l'année
Valérie François

©Scoopdyga
(suite) Valérie François.- Le trot monté sous la marque Étrier est la discipline originelle du trot. C'est elle qui a contribué à construire la race du Trotteur Français. Aujourd'hui elle est une composante importante et elle contribue aussi au rayonnement des meilleurs ambassadeurs français.
Des champions comme Étonnant et Diable de Vauvert, grands vainqueurs ce printemps en Suède, que nous mettrons à l'honneur dimanche, sont intimement liés dans leurs gènes à l'Etrier. Et il faut ajouter la dimension moderne de l'Etrier. La discipline a su évoluer avec une monte plus esthétique et des performances plus élevées. L'Etrier de 2022 est une parfaite synthèse de la rétro-modernité avec ses valeurs et sa grande contemporanéité. Ce sera aussi l'esprit de notre présentation des jockeys qui défileront dans des voitures de collection avant les Finales de l'Etrier.

Vous avez aussi associé la dimension prodigieuse à la journée. Pour quelles raisons ?
On peut effectivement parler d'une ligne éditoriale de la réunion autour de cette notion de prodige. Parce qu'il y aura beaucoup de prodiges à Vincennes dimanche : d'un point d vue sportif puisque les meilleurs 3 ans attelés et montés mais aussi les 4 et 5 ans montés peuvent basculer dans une autre dimension. Sur la piste avec nos drivers et jockeys et des jeunes champions dans les Finales de l'Etrier. Dimanche fera la fête à la jeunesse et à la culture française. On y parlera prodige en cuisine avec deux collaborations avec Homer Lobster et Alixe Bonon. Prodige musical avec des concerts assurés toute la journée (dès 12h30) par le duo Synapson qui sera en session pendant la réunion de courses. Il y aura aussi le prodigieux spectacle de cerfs-volants géants mis en scène par Nasser Volant. Le maître mot sera vraiment la journée prodigieuse car il ne faut pas non plus oublier qu'elle accueillera près de 1.500 bénévoles qui par leur passion et engagement (prodigieux) participent à l'excellence à la Française.


LA PRESENTATION OFFICIELLE DE LA JOURNEE FAITE PAR LETROT

Voici des extraits des communiqués de presse sur la Journée des Champions faisant la part belle à sa dimension prodigieuse.

Prodigieusement Rythmée
La traditionnelle présentation des Jockeys des deux finales Etrier offrira un spectacle unique, sur la piste comme dans les airs ! Dès 12h20, le Before Show mis en musique par le duo Synapson enflammera le bord de piste pour magnifier l’entrée en piste des champions, à bord d’une trentaine de voitures de collection parmi les modèles les plus emblématiques du savoir-faire français.
En parallèle, le ciel de l’hippodrome se parera de Bleu, de Blanc et de rouge à travers un spectacle exceptionnel de cerfs-volants géants mis en scène par Nasser Volant. Poète et créatif, l’artiste afghan compte à son actif des mises en scène aériennes pour le carnaval de Londres, les Rois Mages de Madrid ou encore le carnaval de Nice. Au total, c’est un savoir-faire unique de plus d’un million de cerfs-volants que vous viendrez admirer.
Les deux DJs de Synapson seront de retour à 14h50, juste avant le quinté du jour pour un deuxième passage encore plus magique.

Prodigieusement Festive
Enfin, animée de nombreuses autres attractions, la Journée des Champions, c’est aussi l’idée sortie parfaite pour toute la famille :
Avec ses baptêmes à poneys pour les prodiges en herbe, mais aussi son carrousel de chevaux, incontournable manège à la Française, l’exposition de voitures anciennes, la visite des écuries et le bus suiveur, vous serez vous aussi les Champions de la journée.

Prodigieusement Gourmande
La gastronomie française ne sera pas en reste lors de la Journée des Champions. Durant toute la journée, de nombreuses expériences culinaires seront à vivre sur tout l’hippodrome.
En bord de piste, des « French Trucks » et un bar à champagne vous permettront de vous régaler au plus près des courses.
Au 3ème étage de l’hippodrome, au cœur du Restaurant Panoramique, la cuisine française sera également mise à l’honneur avec une carte réinventée pour l’occasion.

La Journée des Champions accueille les Bénévoles
Cette année, la Journée des Champions sera également le théâtre de la traditionnelle Journée des Bénévoles. Décalée d’un an en raison des conditions sanitaires, cet évènement rendra hommage à l’ensemble des bénévoles qui s’engagent au quotidien sur les hippodromes de France et dont l’action est essentielle à la filière hippique. 1 500 d’entre eux pourront profiter de cette prodigieuse journée au sein d’un espace créé spécialement pour eux.

A voir aussi :
...
Grégory Peck rêve de Prix d'Amérique {VIDÉO}

En visite en France dans le cadre de la sélection des trotteurs destinés à la vente aux enchères spéciales États-Unis (voir notre édition du dimanche 12 juin), Grégory Peck, l'entraîneur du phénomène Muscle Hill, é...

Lire la suite
...
Maxime Bézier : "C'est une fierté d'avoir un partant dans une telle épreuve"

Le chrono était canon lors de sa dernière victoire (1’11’’5 sur 2.175m) et il avait laissé son pilote sous le charme. Jakartas des Prés (Scipion du Goutier) s’est d’ailleurs imposé à la manière des forts dans le ...

Lire la suite
...
Histoire(s)
de calendriers

Au programme de ce dimanche, sur l’hippodrome de Paris-Vincennes, la Journée des Champions s’inscrit dans un nouveau contexte calendaire de l’ensemble de nos épreuves de sélection. Quant à elle, elle constitue, avant tout, la grande journé...

Lire la suite
...
Jumelé des frères Thomain

David ou Clément ? Clément ou David ? Les fils de Jean-Pierre Thomain se sont livrés un beau duel dans les derniers mètres de la course réservée aux pouliches de 3 ans ce vendredi à Caen. C'est finalement ...

Lire la suite