... © Aprh
Actualité - Journée des champions - 23.06.2022

Joël Hallais : "Mon principal objectif avec Hirondelle du Rib est de la faire vieillir"

Un an après avoir accédé au statut de gagnante classique dans le Prix du Président de la République (Gr.1), Hirondelle du Rib (Rolling d’Héripré) remet sur la table son titre en quelque ou, du moins, tentera de le prolonger par une victoire dans le Prix de Normandie, Etrier 5 Ans Finale (Gr.1). La jument qui est restée invaincue durant le dernier hiver dans les épreuves montées réservées à sa seule génération a dû se contenter de places les dernières fois. Elle a évidemment été préparée avec soin par Joël Hallais et devrait réaliser une valeur supérieure à ses dernières prestations. Sera-ce suffisant ? Le professionnel nous a confié : "Hirondelle du Rib a travaillé sur l’hippodrome de Caen en début de semaine pour la mettre un peu dans l’environnement course et l’esprit de compétition. Je n’ai pas eu beaucoup de problème pour la préparer. Quelques jours avant sa dernière course, elle avait fait une crise d’urticaire avec une petite baisse de globules rouges. Toute l’équipe a travaillé pour l’emmener au mieux pour cet objectif maintenant, elle n’est pas seule dans la course et la concurrence est belle."

Joël Hallais doit aussi faire avec les ennuis de santé qui jalonnent la carrière de son élève : "Malheureusement, elle reste toujours un peu collée à la main droite et elle part à gauche, malgré le travail que nous effectuons le matin, nous avons du mal à la régler. Je pense que ça vient de sa maladie de Shivering (N.D.L.R. : une maladie qui génère des spasmes involontaires et intermittents), elle est gênée dans son postérieur droit et elle part à gauche. Le Normandie est un objectif, un an après son sacre dans le Prix du Président de la République, les Groupes 1 sont toujours des cibles avec ces chevaux-là. Mais mon principal objectif avec Hirondelle du Rib est de la faire vieillir."

Cyprien des Bordes, 3e dans le Normandie pour Joël Hallais

Une course difficile pour les représentants de Joël Hallais

Son palmarès est exceptionnel dans la discipline du monté (mais pas que). Avec huit "Cornulier", six "Président" et "Centaures", Joël Hallais est une sacrée référence. Pourtant une épreuve lui résiste plus que les autres : le Prix de Normandie. Une seule fois au palmarès, en 1974 grâce à Darold II (Harold III), le professionnel a souvent joué les places. Kaiser Trot et Taïga du Rib y ont pris le premier accessit, One du Rib, Rio du Rib, Valse Castelets et Cyprien des Bordes le second. Un point que relève (évidemment) Joël Hallais : "Pour l’anecdocte, je n’ai jamais eu trop de réussite dans le Prix de Normandie, je ne l’ai gagné qu’une seule fois en 1974 avec Darold II."

A voir aussi :
...
Moni Viking et Björn Goop gagnent à nouveau le Grand Prix d'Åby

Lauréat devant des tribunes vides en 2020 du Groupe 1 suédois, le duo Goop-Moni Viking (Maharajah) gagne une seconde fois le Grand d'Åby (3140m) ce samedi sur l'hippodrome de Göteborg. Très longtemps pointé à l'arrière garde, il ...

Lire la suite
...
Fitzi de Vive en tambour major sur sa piste hyéroise

Pour sa cinquième tentative consécutive sur la piste varoise de Hyères, Fitzy de Vive (Un Amour d'Haufor) remporte une deuxième victoire après avoir enchaîné deux deuxièmes places consécutives. La séquence est ...

Lire la suite
...
Indice Deladou et la forme d'Alexis Collette

Journée faste pour Alexis Collette : après son succès dans le Prix de la Porte de Vitry, en compagnie de Just For Us Tek (Captain Sparrow), c’est en selle sur sur Indice Deladou (Tiégo d’Etang) ...

Lire la suite
...
Kurtiss, tellement Ready Cash

Les 2 ans étaient en piste dans le Prix de la Porte de Clichy en ouverture de programme ce samedi à Enghien. Issu d’une famille classique, le neveu de Ready Cash (Indy de Vive), Kurtiss (Charly du Noyer) s’était montré ...

Lire la suite