... © Aprh
Actualité - Journée des champions - 23.06.2022

Antonio Ripoll-Rigo : "C’est un rêve d’avoir un partant dans un Groupe 1"

On peut parler de participation inattendue dans le cas d’Antonio Ripoll-Rigo. L’entraîneur ibérique installé sur le domaine de Grosbois a en effet reçu dans ses boxes Jorgos de Guez (Briac Dark) il y a quelques jours seulement. Acquis lors d’une course à réclamer à Vincennes qu’il a remportée le 17 juin, l’ex pensionnaire de Jean-Michel Bazire est donc en forme. Antonio Ripoll-Rigo est revenu pour nous sur cette séquence particulière : "Il y a une semaine, je ne pensais pas avoir un partant lors de cette prestigieuse journée. Avec Merbah Bouchakour, un de mes propriétaires, nous avions vu plusieurs chevaux qui nous intéressaient dans une course à réclamer parisienne. Mais nous étions loin de penser que nous allions pouvoir acheter Jorgos de Guez. C’est déjà une première victoire d’avoir pu l’acquérir car il y avait beaucoup de bulletins pour lui. Jean-Michel Bazire lui avait donné une belle course comme à son habitude et le cheval n’a pas eu besoin de forcer pour gagner. J’ai vraiment fait la connaissance de Jorgos jeudi matin avec un petit travail. Je ne vais rien inventer et nous allons le courir sur la préparation de son ancien entraîneur. Il a déjà prouvé son aptitude au monté et sur la distance. Nous sommes conscients qu’il ne détient pas une première chance mais, s’il parvenait à se classer dans les cinq premiers, nous serions satisfaits."

Il s’agira du deuxième partant d’Antonio Ripoll Rigo dans un Groupe 1 après la participation de Dollar du Vivier (Hand du Vivier) au Prix de Vincennes (Gr.1) en 2016 - dont il a conclu sixième. Le contexte change mais l’enthousiasme reste le même pour le professionnel : "Cette fois, c’est différent par rapport à Dollar du Vivier car Jorgos de Guez vient d’arriver dans mes boxes et je ne le connais pas. Ce qui est sûr, c’est que disputer un Groupe 1, c’est le rêve de son propriétaire et également le mien. C’est pour ça que je fais ce métier."

Paroles de bénévoles #9 : avec le vent du nord comme compagnon des courses

Notre tour de France du bénévolat donne la parole cette fois aux gens du Nord. Avec ce numéro de Paroles de Bénévoles dans la Fédération Nord, découvrez Gérard Caron, sociétaire des courses d'Amiens où il est notamment commissaire, et Marc-François Rivenet, président de la société des courses de Saint-Omer. Chacun revient sur son engagement au service des courses.
À retrouver par ce LIEN ou en cliquant sur la vignette ci-dessous.

A voir aussi :
...
Théo et Clément Duvaldestin,
frères d'A(r)mérique

Dans le Prix d’Amérique Races ZETurf Legend Race , il y a une course dans la course, celle des frères, Clément et Théo Duvaldestin, qui vont s’affronter, pour le compte de leur père, respectivement ...

Lire la suite
...
Kaparka ouvre facilement son palmarès

Première course du programme breton et déjà une belle impression laissée par Kaparka (Earl Simon). Le représentant de Thierry Duvaldestin s'impose d'autant plus facilement que son principal opposant Kong (Ecu Pierji) s'est perdu dans ses allures ...

Lire la suite
...
Koctel du Dain
une question de style

Le dernier tournoi au rôle de tremplin pour les mâles vers le Prix Comte Pierre de Montesson (Gr.1) réunira une forte délégation internationale. Le Prix Paul Viel (Gr.2) compte pas moins de sept candidats étrangers, ...

Lire la suite
...
Kalamity d'Héripré
découvre de nouvelles rivales

À trois semaines du premier grand rendez-vous classique proposé aux 3 ans, le Prix Roquépine (Gr.2) offre une ultime possibilité de se tester entre elles aux meilleures pouliches du moment. La hiérarchie qui a émergé ces dernières semaines sera ...

Lire la suite