... © Aprh
Actualité - Journée des champions - 24.06.2022

Maxime Bézier : "C'est une fierté d'avoir un partant dans une telle épreuve"

Le chrono était canon lors de sa dernière victoire (1’11’’5 sur 2.175m) et il avait laissé son pilote sous le charme. Jakartas des Prés (Scipion du Goutier) s’est d’ailleurs imposé à la manière des forts dans le Prix Kalmia (Gr.2). Son entraîneur Maxime Bézier, était lui aussi sous le charme mais pas surpris : "Jakartas des Prés a toujours montré beaucoup de qualité avec un tempérament bien trempé. Lorsqu’il était poulain, il fallait rester très vigilant avec lui. Il a bien évolué sur ce sujet et est désormais plus posé. Nous étions frustrés lors de son avant dernière course car il n’avait jamais trouvé l’ouverture dans la phase finale. La dernière fois, Eric Raffin a pris ses responsabilités en prenant la tête et il l’a fait facilement, sans prendre une course dure. J’ai l’impression qu’il a évolué sur cette course même s’il a fait un petit coup de sang 10 jours après mais il n’a pas eu de contretemps dans sa préparation. Son dernier travail, dimanche dernier, m’a donné pleine satisfaction." Dimanche, Jakartas des Prés va retrouver Alexandre Abrivard à son sulky, le même qui l’avait piloté dans le Prix Pierre de Montesson (Gr.1) dans lequel le poulain s’était montré fautif au départ.

Maxime Bézier a déjà connu la joie d’entraîner une gagnante de Groupe 1 au monté (Girly Béco dans le Prix des Elites 2021) mais, là, les sensations sont différentes : "C’est une fierté d’avoir un partant dans cette épreuve réservée aux 3 ans face aux prestigieuses maisons qui ont beaucoup de jeunes chevaux. Nous venons sans pression mais en confiance. Dimanche, il sera accompagné par David Gaudin, notre homme de confiance depuis plus de 30 ans. Jakartas fait partie des chevaux qui peuvent prétendre aux premières places."

© Aprh

Girly Béco profite de la mer

Tout va bien donc pour Jakarta des Prés qui a permis à Maxime Bézier de signer un premier succès de Groupe attelé avec sa casaque. Quant à la classique Girly Beco (Tiégo d’Etang), gagnante du Prix des Elites en 2021, "elle est actuellement chez Alice Dubert à la mer. Elle va bien et devrait revenir dans quelques semaines à la maison. Nous allons d’abord lui donner des courses attelées avant de revenir au monté à l’automne en vue du prochain meeting d’hiver". Jakartas des Prés rejoindra lui les boxes d'Emilien Raulline après sa course pour quelques semaines à la mer.

A voir aussi :
...
Moni Viking et Björn Goop gagnent à nouveau le Grand Prix d'Åby

Lauréat devant des tribunes vides en 2020 du Groupe 1 suédois, le duo Goop-Moni Viking (Maharajah) gagne une seconde fois le Grand d'Åby (3140m) ce samedi sur l'hippodrome de Göteborg. Très longtemps pointé à l'arrière garde, il ...

Lire la suite
...
Fitzi de Vive en tambour major sur sa piste hyéroise

Pour sa cinquième tentative consécutive sur la piste varoise de Hyères, Fitzy de Vive (Un Amour d'Haufor) remporte une deuxième victoire après avoir enchaîné deux deuxièmes places consécutives. La séquence est ...

Lire la suite
...
Indice Deladou et la forme d'Alexis Collette

Journée faste pour Alexis Collette : après son succès dans le Prix de la Porte de Vitry, en compagnie de Just For Us Tek (Captain Sparrow), c’est en selle sur sur Indice Deladou (Tiégo d’Etang) ...

Lire la suite
...
Kurtiss, tellement Ready Cash

Les 2 ans étaient en piste dans le Prix de la Porte de Clichy en ouverture de programme ce samedi à Enghien. Issu d’une famille classique, le neveu de Ready Cash (Indy de Vive), Kurtiss (Charly du Noyer) s’était montré ...

Lire la suite