... ©Scoopdyga
Résultat de course - 26.06.2022

Vivid Wise As une revanche et un record égalé

Les deux acteurs principaux du printemps européen se sont encore livrés un magnifique combat dont est sorti vainqueur l'Italien Vivid Wise As face à Étonnant. S'il n'y a qu'un gros nez au passage du poteau, le palmarès ne retiendra que la victoire de Vivid Wise As (Yankee Glide) qui signe une séquence magique.

Prix de France Speed Race - Prix de l'Atlantique - Prix René Ballière ! Quel extraordinaire enchaînement réalisé par le représentant de la Scuderia Bivans, couleurs qui enregistrent elles une troisième victoire consécutive dans la course après le doublé de Face Time Bourbon (Ready Cash) en 2020 et 2021. L'autre référence au succès du jeune retraité, c'est la réduction kilométrique : 1'09''1, soit le record absolu de Vincennes égalé. Du très grand sport donc orchestré par un Étonnant (Timoko) déterminé et en tête jusqu'à mi ligne droite quand son grand rival est venu l'attaquer. Un mano a mano superbe tournant à l'avantage du trotteur italien piloté par Matthieu Abrivard, admiratif de son cheval mais aussi de son dauphin : "Ce sont des extraterrestres !" Vivid Wise As et Étonnant ont été en effet magnifiques, comme à Cagnes-sur-Mer pour le Critérium de Vitesse de la Côte d'Azur et à Enghien pour le Prix de l'Atlantique. Cela fait 2-1 pour Vivid Wise As mais Étonnant a lui gagné entre temps l'Elitloppet, excusez du peu.
Bien aidé par son grand rival, Vivid Wise As signe donc un chrono supersonique et passe sous la barre des 1'10'' pour la onzième fois de son exceptionnelle carrière. Pour son propriétaire Antonio Somma, c'est même un enthousiasme débordant face à la victoire : "Vivid Wise As (Yankee Guide) a démontré que c’était le meilleur ici en battant Etonnant. Vivid est tout simplement meilleur." Sans chauvinisme aucun, on est tout de même tenté de préciser "aujourd'hui". Car Étonnant réalise lui aussi une très grande prestation. Richard Westerink a de quoi être fier de son crack : "C’est magnifique, il fait toutes ses courses, battu de peu, c’est dommage quand même. Je savais qu’il avait bien récupéré de ses efforts, je n’avais pas de doute mais un Elitloppet reste un Elitloppet. C’est une sacrée performance aujourd’hui, il égale le record. C’est beau ! Il a tout fait seul !"Retour au vainqueur et à son driver, Matthieu Abrivard, ému à double titre de ce succès de prestige : "Je n’avais pas le même Vivid Wise As dans les mains qu’à Solvalla. Dès le heat, j’avais du bon gaz. Il adore Vincennes et il se transcende sur cette piste. Je n’avais pas l’impression d’une telle vitesse. L'autre jour nous avons pris une claque, il avait un petit coup de moins bien et aujourd’hui il se relève et s’impose, c’est la marque des champions. Lorsque je suis sorti du dos d’Etonnant, j’étais certain de l’avaler tout cru et il n’a rien lâché. Il a été hors norme. J’ai aussi une grande pensée pour Mamie Yvette (décédée hier samedi) qui ne manquait pas nous téléphoner après les grandes courses. Cette victoire est pour elle."

Les placés

Philippe Allaire, entraîneur d'Hohneck (3ème)
"Un 5 ans face aux vieux, la performance est bonne ? Oui oui, je ne suis pas déçu, nous sommes quand même 3ème dans un temps canon, maintenant, il ne faut pas laisser la tête cadeaux aux chevaux qui ont des numéros en dehors qui font les efforts même si ce sont des gagnants d’Elitloppet. Il aurait peut-être dû aller jusqu’à mi-plaine. C’est un cheval qui aime bien que ça roule et ils ont monté tout doucement même si ça marche 1’09’’1. Après il décroche entrée de ligne droite quand il y a un coup de rein et il prend trois longueurs dans la vue. Ça n’aurait peut-être pas changé grand-chose mais j’aurais préféré qu’il roule un peu plus."

Bertrand Le Beller, entraîneur de Diable de Vauvert (4ème)
"Mon sentiment est positif, Diable de Vauvert marche 1’09’’6 dans une course qui ne s’est pas vraiment couru pour lui. Il aurait fallu que la course démarre plus tôt même si le chrono est là. Nous avons discuté avec Tony et sommes très satisfaits de sa course. Il est en pleine forme actuellement et a prouvé qu’il avait parfaitement récupéré de la Suède. Rien n’est arrêté pour la suite de son programme."

Eric Raffin, driver d'Ampia Mede Sm (5ème)
"Rien à dire sur Ampia Mede SM, c’est moi qui lance la course aux 800m, elle ne démérite pas. Je n’ai pas le parcours souhaité mais il n’y a rien à redire sur sa course."

COTÉ ÉLEVAGE - Vivid Wise As : un croisement particulièrement pertinent

Pour un peu, Timoko faisait « carton plein », avec deux partants dans les Groupes 1 du jour, Jelyson et Etonnant, pour autant de gagnants. Mais Vivid Wise As en a décidé autrement, privant, d’un rien, Etonnant, du doublé de l’Elitloppet et du Prix René Ballière. Un Vivid Wise As dont on rappellera qu’il appartient à une fort belle famille maternelle américaine, ayant pour grand-mère Down Goes Debbie 1’15’’ (2004-Andover Hall), demi-sœur du champion Muscles Yankee 1’09’’ (Valley Victory), plus que millionnaire en dollars, vainqueur de l’Hambletonian et de la Breeders’ Crown. Muscles Yankee est, en outre, le père de l’actuel étalon vedette, Muscle Hill 1’08’’. Yankee Glide 1’10’’, le père de Vivid Wise As, étant par Valley Victory 1’11’’, à l’image de Muscles Yankee, on perçoit la pertinence du croisement qui a donné naissance au lauréat de la présente édition du Prix René Ballière. En prolongement, on pointe l’inbreeding clef de son pedigree sur le même Valley Victory (2x5).

8e | PRIX RENE BALLIERE
Att - 2100 m - Groupe 1 - 200 000 €
VIVID WISE AS 1'09"1
Yankee Glide x Temple Blue Chip (Cantab Hall)
Driver : M. Abrivard - Entraîneur : A. Gocciadoro
Propriétaire : Sc. Bivans Srl - Eleveur : Fonds de Courses
2e Etonnant 1'09"2 Timoko x Migraine
3e Hohneck 1'09"4 Royal Dream x Caranca
4e : Diable de Vauvert - 5e : Ampia Mede Sm - 6e : Delia du Pommereux - 7e : Galius

Il adore Vincennes et se transcende à Vincennes
Matthieu Abrivard

Valley Victory (US) Baltic Speed
Yankee Glide (US) Valley Victoria
Gratis Yankee (US) Speedy Crown
VIVID WISE AS Yankee Flight
Cantab Hall (US) Self Possessed
Temple Blue Chip (US) Canland Hall
Down Goes Debbie (US) Andover Hall
Maiden Yankee
A voir aussi :
...
Moni Viking et Björn Goop gagnent à nouveau le Grand Prix d'Åby

Lauréat devant des tribunes vides en 2020 du Groupe 1 suédois, le duo Goop-Moni Viking (Maharajah) gagne une seconde fois le Grand d'Åby (3140m) ce samedi sur l'hippodrome de Göteborg. Très longtemps pointé à l'arrière garde, il ...

Lire la suite
...
Fitzi de Vive en tambour major sur sa piste hyéroise

Pour sa cinquième tentative consécutive sur la piste varoise de Hyères, Fitzy de Vive (Un Amour d'Haufor) remporte une deuxième victoire après avoir enchaîné deux deuxièmes places consécutives. La séquence est ...

Lire la suite
...
Indice Deladou et la forme d'Alexis Collette

Journée faste pour Alexis Collette : après son succès dans le Prix de la Porte de Vitry, en compagnie de Just For Us Tek (Captain Sparrow), c’est en selle sur sur Indice Deladou (Tiégo d’Etang) ...

Lire la suite
...
Kurtiss, tellement Ready Cash

Les 2 ans étaient en piste dans le Prix de la Porte de Clichy en ouverture de programme ce samedi à Enghien. Issu d’une famille classique, le neveu de Ready Cash (Indy de Vive), Kurtiss (Charly du Noyer) s’était montré ...

Lire la suite