...
Résultat de course - 26.06.2022

Jelyson, des rings à la victoire de Groupe 1

Premier des cinq Groupes 1 de la Journée des Champions, le Prix d'Essai a été remporté par Jelyson, monté par Yoann Lebourgeois, par un écart minime aux dépens du débutant dans la spécialité Joyner Sport, auteur d'une remontée remarquable après s'être montré fautif au début. Cette victoire consacre le jeune entraînement du Mayennais Alexandre Pillon et la casaque de Margaux, son épouse, puisqu'il s'agit d'une première mention à ce niveau pour l'un comme pour l'autre. Ce qui est aussi le cas de Pascale Janvier et de sa fille Mélodie Janvier qui ont élevé le vainqueur en Normandie.

L'émotion d'une première victoire de Groupe 1, Alexandre Pillon l'avait touchée du doigt le dernier jour du meeting d'hiver quand Georgica Gédé (Atlas de Joudes), issue de l'élevage familial, avait terminé deuxième du Prix des Centaures derrière Granvillaise Bleue (Jag de Bellouet). Cette consécration, le petit-fils de Georges Dreux l'a finalement atteinte, totalement, dimanche, avec Jelyson (Timoko) dans le Prix d'Essai (Groupe 1). "Ce n'est que du bonheur, réagit Alexandre Pillon, au pied des tribunes où il vient d'assister au sacre de son pensionnaire. C'est une année incroyable ! J'ai gagné mes premiers Groupes 3 et, aujourd'hui (lire dimanche), je gagne mon premier Groupe 1."
Un bonheur vécu en famille puisque le poulain monté par Yoann Lebourgeois, qui signe là son 23ème succès à ce niveau, son 17ème au monté, appartient à son épouse, Margaux, dont la casaque disputait son premier Groupe 1. Elle en partage la propriété avec son frère, David Cottin, ex-crack jockey d'obstacle devenu entraîneur, et son père Philippe, entraîneur également, après l'achat du cheval l'an dernier lors de la première édition de la Vente Osarus Trot organisée à Laval. "Ce n'était pas du tout prévu que l'on achète un cheval ce jour-là, se souvient Alexandre Pillon. Cela s'est fait en quelques minutes seulement. Le papa de Margaux a décidé de lever la main, on s'est vite organisés." Et voilà comment Jelyson, présenté inédit mais qualifié par l'Écurie Smart, a été adjugé 17 000 € à David Cottin, dont la casaque a déjà brillé à Vincennes avec Una Notte Galante (Nadaillac), et a rejoint les boxes de son beau-frère. "À la base, on avait acheté un petit cheval qualifié pour se faire plaisir tout de suite", poursuit l'entraîneur mayennais qui ne s'imaginait pas alors huit mois plus tard remporter avec ce cheval son premier Groupe 1.À Laval, c'était la deuxième fois que Jelyson montait sur un ring. Il avait été en effet acheté une première fois yearling (17 000 € déjà) par la structure de Pascal Berthou l'année précédente à Deauville où il était présenté par Gaby Pension Equine pour le compte de ses éleveurs, Pascale Janvier, l'épouse de Jean-Luc Janvier décédé il y a dix ans, et sa fille Mélodie. Devant sa télévision, Pascale Janvier reconnaît avoir été submergée par l'émotion : "J'ai hurlé, crié, pleuré ! Il n'y a pas de mots pour décrire ce que je ressens. Surtout le jour du Prix du Président de la République vingt ans après la victoire de Kérido du Donjon qu'entraînait Jean-Luc. C'est d'ailleurs en sa mémoire que j'ai choisi ce croisement.".

Jelyson, de qui tenir
Jelyson est par Timoko 1’09’’ et Délizia d’Odyssée, une fille, non qualifiée, de Kérido du Donjon 1’12’’, vainqueur du "Président" et de sept semi-classiques montés. Délizia d’Odyssée, inbred sur Fakir du Vivier (4x2), est la demi-sœur de la mère du classique et étalon de tête, Prodigious 1’11’’ (Goetmals Wood). Battante d’Odyssée 1’23’’, la deuxième mère, est, de son côté, la sœur utérine du champion attelé-monté et très bon géniteur, Cygnus d’Odyssée 1’13’’ (Workaholic). Etoile d’Odyssée 1’20’’ m. (1970-Fandango), la quatrième mère, fut elle-même deuxième du Prix d’Essai, remporté par son descendant.
Pour arriver à ce résultat, il a fallu façonner le poulain au trot monté. "Quand on l'a essayé sous la selle, on a tout de suite vu qu'il y avait du mieux, revient Alexandre Pillon. C’est un cheval qui ne fait que progresser et s’améliorer. Bravo à mon équipe car je n'ai pas été là la dernière semaine où je m'étais engagé auprès des Voiles de l'Espoir, une association pour les enfants en rémission de cancer, et je leur avais laissé une feuille de route. Ils avaient juste à bien lire !" "Il avait une chance selon moi et n'a pas volé sa victoire en allant devant et en supportant le poids de la course, prolonge Yoann Lebourgeois. On est allé à une allure régulière, pas trop vite pour pas que l'on dise que je suis allé trop vite (rires). Il a été courageux pour repousser l’attaque de son rival. Les réglages effectués ont été bons. Je suis content, très content même pour Alexandre. Avec lui, c’est simple, c’est clair et net."
Il s'en est pourtant fallu de très peu que le débutant au monté Joyner Sport (Dollar Macker), qui s'est retrouvé à 34 mètres du leader au départ après une faute, ne vienne prendre la mesure de Jelyson à l'issue d'une incroyable remontée. "Je perds vingt-cinq mètres au départ et je suis battu d’un nez… Forcément, j’ai un peu de regrets, confie Alexandre Abrivard. Dans les autres chevaux, il n’a pas pris son mors et il m’a lâché la main à la volte. Après, j’ai voyagé en roue libre et j’y ai cru à la sortie du tournant final mais le gagnant est reparti sous notre attaque." Quant à la troisième place, elle revient à Jorgos de Guez (Briac Dark), acheté à réclamer le 17 juin. "Au heat, il s’est raccourci en descendant, du coup je ne savais plus quoi faire. Du coup, on a mis un peu plus de poids et des bottines. Anthony (Barrier) l’a très bien monté. Au travail, il n’est pas démonstratif mais, en course, ce n’est plus le même", se réjouit Antonio Ripoll Rigo.

3e | PRIX D'ESSAI
M - 2700 m - Groupe 1 - 200 000 €
JELYSON 1'14"8
Acheté aux ventes Arqana Trot 17 000 € par Yannick HENRY
Timoko x Delizia d'Odyssee (Kerido du Donjon)
Jockey : Y. Lebourgeois - Entraîneur : A. Pillon
Propriétaire : M. Pillon - Eleveur : P. Janvier
2e Joyner Sport 1'14"8 Dollar Macker x Carla du Padoueng
3e Jorgos de Guez 1'14"9 Briac Dark x Velda de Guez
4e : Joyeuse - 5e : Junon - 6e : Jab de Mye - 7e : Jazzy du Pre

C'est une année incroyable !
Alexandre Pillon

Imoko 1'14''6 Viking's Way 1'15''6
Timoko 1'09''1 Sepia 1'15''6
Kiss Me Coulonces 1'18''6 And Arifant 1'16''5
JELYSON Allez Coulonces
Kerido du Donjon 1'12''0 Coktail Jet 1'11''2
Delizia d'Odyssee Betty du Donjon 1'14''0
Battante d'Odyssee 1'23''3 Fakir du Vivier
Nymphe d'Odyssee 1'17''5
A voir aussi :
...
Kel Air d'Eole : le souffle des progrès

Déjà bon vainqueur à Enghien fin mars, KEL AIR D'EOLE (Canadien d'Am) monte d'un cran en remportant ce Prix Miriam (course C). D'autant qu'il le fait à la manière des forts, lui qui a toujours été au contact des premiers ...

Lire la suite
...
Les 4 et 5 ans dans les Etriers Qualifs 1 vendredi

Les meilleurs 4 et 5 ans seront en piste vendredi à Vincennes, dans le cadre du Prix René Palyart - Etrier 4 Ans Q1 (Gr.2) et du Prix Louis Forcinal - Etrier 5 Ans Q1 (Gr.2). Ils seront 10 dans l'épreuve des 4 ans qui permettra ...

Lire la suite
...
Lerika du Chêne en pensant à Elea Madrik

Dans nos radars depuis sa qualification (1 étoile), LERIKA DU CHENE (Follow You) confirme ses débuts victorieux au Croisé-Laroche en s'imposant ici pour ses premiers pas parisiens. Dans une course qui aurait pu être piège, la pouliche d'Yvonne ...

Lire la suite
...
Rémi Boucret,
l'éleveur pas comme les autres

En l’espace de trois décennies, il a construit un élevage impressionnant. Les Bello et Bella de Rémi Boucret sont partout et brillent avec une rare constance. L’éleveur sarthois a accédé au podium national en 2020, à la ...

Lire la suite