...
En bref - 21.10.2020

Gold Fly ouvre son palmarès à Paris

Décidement, Damien Lecroq possède une belle promotion de "G" dans ses boxes. Après le classique Gangster du Wallon (Let's Go Along) et la bonne Genny Mauvaisville (Singalo), plusieurs fois lauréate en région parisienne, c'est au tour de Gold Fly (Brillantissime) de venir s'ajouter à la liste de ses vainqueurs parisiens. Auteur d'une série de trois victoires consécutives en juin, à Angers, Caen et Vichy, il n'avait encore jamais gagné à Enghien en trois tentatives. Il a, cette fois, pris le meilleur après avoir calqué son dernier kilomètre sur Galant de Celland (Booster Winner). En signant 1'13''4 sur le parcours des 2 150 mètres (autostart), Gold Fly améliore son record personnel, précédemment porté à 1'13''5. Le poulain élevé et propriété de Julien Dubois, inscrit mais absent de la vente du Haras de Rouges Terres 2019, avant de passer en location dans les boxes de Damien Lecroq, en est dorénavant à plus de 55 000 € de gains engrangés cette année. Il reste pour lui encore à faire le grand saut : se produire sur l'autre hippodrome parisien, de Vincennes cette fois-ci. Le meeting d'hiver qui s'ouvre devrait lui offrir toutes les opportunités nécessaires, si son entourage le considère prêt pour cela évidemment.

Soigné, Ecurie D devrait être revu cette année

Fautif dans le final du Grand Prix de l'UET (Gr.1), dans lequel il était grand favori, vendredi dernier à Vincennes, Ecurie D (Infinitif) est rentré en Norvège dimanche soir, chez son entraîneur Frode Hamre. Selon le média norvégien Trav Og Galopp Nytt, le cheval a subi un examen vétérinaire et été l'objet de soins ce mercredi. Il est fait état de douleurs au genou de l'antérieur droit et à une vertèbre. « Ce n'était pas très grave mais suffisamment pour l'empêcher de produire sa meilleure valeur », a déclaré Frode Hamre. Les objectifs à venir du 4 ans sont inchangés selon son entraîneur : « Ce sera Bjerke le 14 novembre [un Groupe 2] et ensuite le Critérium Continental à Vincennes en décembre. »

Flambeur du Digeon enfin sage à Marseille-Borély

Course qualificative au Trot Open des Régions du Sud-Est réservés aux 5 ans, ce mercredi à Marseille-Borély, le Prix Jean Boillereau est revenu au délicat mais doué Flambeur du Digeon (Jag de Bellouet). Le pensionnaire de Loris Garcia met fin à une série de six disqualifications et renoue avec la victoire qui le fuyait depuis plus de dix mois. Véritable casse tête depuis son arrivée chez son mentor, en juin dernier, Flambeur du Digeon est enfin resté sage pour le plus grand plaisir de Loris Garcia qui nous a confié : « Je suis content de gagner avec lui car cela s’est toujours mal passé depuis qu’il est arrivé à la maison. On l’avait embouché un peu plus dur aujourd’hui (lasso en chaîne). A 200 mètres de l’arrivée, j’ai eu peur qu’il me fasse une blague. Lorsqu’il était bien droit, il a bien foncé pour finir. Le matin, il travaille très bien. Il fait partie de mes meilleurs chevaux. Ce n’est pas encore gagné avec lui mais cela va dans le bon sens. Normalement, le cheval va courir la Finale réservée aux 5 ans à Marseille-Borély le 9 novembre prochain. Il disposera d’un bon engagement au premier poteau. Jean-Yves Rozé me fait confiance en plaçant des chevaux chez moi, je le remercie. Gibson du Digeon et Flambeur du Digeon sont des bonnes recrues. »

A voir aussi :
...
Izoard Védaquais, un 3 ans toujours sans limites

Six sorties et six victoires. Izoard Védaquais (Bird Parker) est toujours invaincu au terme de son succès, en force et souplesse à la fois, dans le Prix de Gien (Gr.3). Pourtant le représentant de Philippe Allaire effectuait une ...

Lire la suite
...
Le meilleur Hédé Darling est de retour, un an après

Un an quasiment jour pour jour. Voilà le laps de temps qu'il faut remonter pour retrouver le dernier et précédent succès de Hédé Darling (Password), lauréat du Prix Caecila (Gr.3). C'était à Laval, le 13 juin 2020 ...

Lire la suite
...
Caïd Doré n'a peur de personne

Difficile de lui résister actuellement. Caïd Doré (Corot) signe ce vendredi à Nantes son troisième succès lors de ses quatre dernières sorties. Son entraîneur Bruno Marie était aux commandes comme c'est normalement le cas depuis ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite