...
En bref - 28.06.2022

Rencontre exceptionnelle à Mons le 31 juillet ?

Sorti vainqueur du Prix René Ballière (Gr.1) dimanche dernier à l'issue d'un magnifique rush final face à Etonnant (Timoko) dans le temps record de 1'09''1 sur 2100m. autostart, Vivid Wise As (Yankee Glide) a remporté déjà son troisième groupe 1 de l'année, après ceux obtenus dans le Prix d'Amérique Races Zeturf - Prix de France le 13 février et dans le Prix de l'Atlantique le 23 avril. Le champion d'Antonio Somma aura comme pour prochaine cible une autre épreuve classique en Belgique : le Grand Prix de Wallonie (2300m. autostart), programmé le dimanche 31 juillet. Vivid Wise As devrait avoir sur sa route Earl Simon (Prodigious), dont Jarmo Niskanen a également fait part de son envie de voir son champion sur l'hippodrome de Mons. D'après ParisTurf, Etonnant pourrait lui aussi participer au Grand Prix de Wallonie. Si tel était le cas, les amoureux du trot européen pourraient avoir un plateau de grand luxe en Belgique.

Tout va bien pour Romuald Mourice

Victime d'un petit malaise (baisse de tension) dans les écuries après la deuxième course du programme à Hyères ce lundi, Romuald Mourice n'a pas voulu prendre part aux autres compétitions du programme, ne se sentant pas apte à courir sous une forte chaleur. Si le professionnel n'a pas perdu connaissance sur l'hippodrome de la plage, il n'était pour autant pas dans la forme de sa vie. Ce mardi après-midi, Romuald Mourice a donné des nouvelles rassurantes sur Facebook via la page officielle de son écurie : "J'ai repris du poil de la bête ! Je vieillis mais il faudra encore me supporter (émoji qui rigole)." L'écurie de Romuald Mourice a d'ailleurs remporté pas moins de trois courses au cours de cette réunion varoise portant ainsi son score à quarante succès en 2022.

50ème et 51ème succès de Quentin Chauve-Laffay à Hyères

Qouentin Chauve-Laffay a enregistré sa 50e victoire ce lundi à Hyères en début de soirée. Et pour faire bonne contenance, le fils d'Hervé Chauve-Laffay a continué sur sa lancée pour inscrire une 51e marque à son compteur. Le succès qui le conduit dans le rang des professionnels a été signé avec Gondor (Prince Gédé) et le suivant avec Ineska (Django Riff). Dans les deux cas, le néo pro s'est imposé avec un pensionnaire de son père, par ailleurs son employeur.

A voir aussi :
...
Moni Viking et Björn Goop gagnent à nouveau le Grand Prix d'Åby

Lauréat devant des tribunes vides en 2020 du Groupe 1 suédois, le duo Goop-Moni Viking (Maharajah) gagne une seconde fois le Grand d'Åby (3140m) ce samedi sur l'hippodrome de Göteborg. Très longtemps pointé à l'arrière garde, il ...

Lire la suite
...
Fitzi de Vive en tambour major sur sa piste hyéroise

Pour sa cinquième tentative consécutive sur la piste varoise de Hyères, Fitzy de Vive (Un Amour d'Haufor) remporte une deuxième victoire après avoir enchaîné deux deuxièmes places consécutives. La séquence est ...

Lire la suite
...
Indice Deladou et la forme d'Alexis Collette

Journée faste pour Alexis Collette : après son succès dans le Prix de la Porte de Vitry, en compagnie de Just For Us Tek (Captain Sparrow), c’est en selle sur sur Indice Deladou (Tiégo d’Etang) ...

Lire la suite
...
Kurtiss, tellement Ready Cash

Les 2 ans étaient en piste dans le Prix de la Porte de Clichy en ouverture de programme ce samedi à Enghien. Issu d’une famille classique, le neveu de Ready Cash (Indy de Vive), Kurtiss (Charly du Noyer) s’était montré ...

Lire la suite