...
Actualité - 02.07.2022

Les Estivales de Cabourg, la formule à grande audience

On n'en finit pas de mesurer les conséquences de la crise sanitaire de la Covid. Quelquefois, ou même souvent, avec un sentiment de surprise. Dans les prochaines heures, plusieurs animations habituelles de l'été au trot reprennent leur droit après deux années d'interruption. Parmi elles, il y a les Estivales de Cabourg, un programme toujours attractif qui participe à une fréquentation élevée de l'hippodrome normand pendant les mois d'été. L'édition 2022 débute mardi 5 juillet. Elle compte dix-sept réunions et se clôturera mardi 30 août. Pleins feux sur ces Estivales 2022.


Si Cabourg a bien proposé ses meetings d'été les deux dernières saisons, nous étions en mode dégradé. Les contingences sanitaires ont empêché toute action vers le public. Et il s'agit justement de l'ADN des Estivales : proposer un programme dense et riche, transformant l'hippodrome en véritable lieu de sortie pour toutes les familles. Et il faut comprendre ici les familles de vacanciers, venus d'horizons différents. Animations, soirées à thèmes, VIP, toute la panoplie de séduction du grand-public est à l'oeuvre et s'additionne. Résultat, les Estivales antérieures ont pu afficher 125.000 personnes, soit une moyenne par réunion supérieure à 7.000 personnes.

Le meeting et les Estivales en chiffres

L'édition 2022 des Estivales de Cabourg se déroule à périmètre constant avec 17 réunions, du même ordre que lors des années de références 2018 et 2019. Elle propose aussi une nouveauté avec une étape du Grand National du Trot ParisTurf. Jamais le GNT ne s'était disputé à Cabourg jusqu'alors. Voici l'essentiel du meeting :
■ 17 nocturnes (du 4 juillet au 30 août),
■ plus de 3,4 M€ d'allocations distribuées,
■ 8 Quintés+ dont une étape du GNT (nouveauté), le 15 juillet.

Les références :
■ près de 125.000 personnes,
■ 108.216.731 € pariés sur les courses du meeting.

Les temps forts

Avec l'octroi d'une étape du Grand National du Trot, le meeting d'été de Cabourg décroche un Groupe 3. En voici les grands rendez-vous :
■ 15 juillet : 8e étape du GNT ParisTurf (Gr.3 - attelé - 5 à 10 ans sans plafond de gains - 2.725m autostart)
■ 22 juillet : Grand Prix de la Ville (course B - attelé - 5 à 10 ans n'ayant pas gagné 525.000 € - 2.750m) et Prix Fandango (course A - monté - 5 à 10 ans n'ayant pas gagné 485.000 € - 2.750m)
■ 5 août : Prix des Hêtres (course A - attelé - 5 ans sans plafond de gains avec recul à 350.000 € - 2.750m).

Après la plage, l'hippodrome pour dîner et s'amuser

Si la valeur divertissement est au centre de l'offre des Estivales, avec des animations pour les plus jeunes (structure gonflable, mini-ferme et baptêmes à poneys), les dimensions découverte (visite des écuries, présentation des trotteurs) et culinaire sont également au programme. Les Estivales proposent notamment les mardis gourmands avec une thématique culinaire (guinguette de la mer, spécialités normandes, pizza et pasta party, soirée barbecue, etc.). Quant aux vendredis, ils sont dits festifs avec DJ Set, concerts rock et scène ouverte aux jeunes talents de la région.
© Aprh

Avec Miss France et les hippodromes bas-normands

Le lancement des Estivales, mardi 5 juillet, permettra à Miss France 2022, Diane Leyre, de se déplacer une nouvelle fois sur un hippodrome. L'initiative n'a rien de nouveau mais fonctionne toujours à plein, notamment en proposant des instants de dédicace. De manière moins spectaculaire mais jouant le rôle de fil rouge du meeting, le programme mettra aussi en lumière l'ensemble des sociétés de courses de Basse-Normandie. Chacune d'entre elles (20 à notre décompte) aura droit à sa course entre le vendredi 8 juillet et le vendredi 26 août.

A voir aussi :
...
Chaude ambiance vendredi soir à Vincennes !

La première soirée tropicale de la saison à Vincennes a été un grand succès vendredi avec quelques 7.000 personnes venues s'ambiancer au cours d'une nocturne mêlant food-court, concert et courses hippiques. Charmés par le spectacle, Harry Roselmack, ...

Lire la suite
...
Ganay de Banville, le premier succès de sa deuxième vie

La victoire était absente jusqu'alors de la deuxième vie de GANAY DE BANVILLE (Jasmin de Flore), celle que le performer classique a lancée depuis son retour à la compétition l'an dernier. Victime d'une longue interruption de carrière ...

Lire la suite
...
Le grand numéro de Jet Express

Toutes les meilleures choses ont une fin. À commencer par les séries de victoires. "Il y a de bon deuxième comme on l'a vu cette semaine avec Ino du Lupin", disait Sylvain Gérard DUPONT au micro d'Equidia avant ...

Lire la suite
...
Horsy Dream au mieux pour l'Elitloppet

Rencontré ce jeudi à Grosbois, quelques heures avant le voyage en avion de son représentant HORSY DREAM (Scipion du Goutier) pour Stockholm, Pierre Belloche nous a partagé son état d'esprit : "Le cheval a travaillé ce mercredi. Il est bien. Il ...

Lire la suite