...
En bref - 23.10.2020

Calendrier GNT : 14 étapes en 2021 et... 2022 !

La direction Marketing et Communication de LeTROT vient de dévoiler les calendriers du Grand National du Trot 2021 et 2022. Jamais le circuit du G.N.T. n'avait été diffusé de la sorte, sur les deux ans à venir.
Autre nouveauté, structurelle celle-ci, le circuit passe sur les deux prochaines années à 14 étapes en régions plus une Finale. C'est un rendez-vous de plus que le format actuel (13 étapes et la Finale).
Le rendez-vous supplémentaire a été placé pendant la période estivale, au mois de juillet, et aura lieu dans une ville balnéaire. Il s'agira des Sables-d'Olonne en 2021 et de Cabourg en 2022.
Ces nouveautés, aux vertus dynamisantes et rajeunissantes, interviennent dans l'histoire d'un circuit qui fêtera l'an prochain, en 2021, sa 40e édition.
Quant aux hippodromes qui figurent au pointage des étapes, la tendance est toujours à une forme de renouvellement. Après Maure-de-Bretagne, Châtelaillon-La Rochelle et Angers-Ecouflant devenus membres du circuit du G.N.T. cette année, ce sera au tour de deux nouvelles sociétés de courses d’accueillir en 2022, pour la première fois de leur histoire, le Tour de France des Trotteurs : Châteaubriant et Cabourg.

Volume des enjeux hippiques suédois en hausse

L'opérateur de paris hippiques suédois ATG (AB Trav och Galopp) annonce une augmentation importante de son chiffre d'affaires sur les trois premiers trimestres de 2020. Sur la période janvier à septembre 2020, ATG affiche une hausse de 18 % de son activité hippique. Dans un pays qui n'a pas connu de confinement au printemps et dans lequel les courses n'ont jamais été arrêtées, le premier semestre avait déjà été exceptionnel et la tendance s'est prolongée durant l'été. Opérateur de paris hippiques et sportifs, ATG affiche +20 %, tous secteurs confondus, à la fin du mois de septembre. « Ces résultats sont exceptionnellement bons et tout ceci a été rendu possible grâce aux enjeux hippiques qui ont continué pendant la crise sanitaire », a justifié la directrice financière du groupe, Lotta Nilsson Viitala. Profitant de l'absence de paris sportifs au deuxième trimestre, les paris hippiques n'ont pas fléchi pour autant au troisième avec une augmentation de +17 % sur la même période de 2019. Pour Lotta Nilsson Viitala toujours : « Cela prouve que les paris hippiques sont attractifs et que les clients, qui nous ont découverts pendant la pandémie, sont restés dans une large mesure avec nous. »
Même causes, mêmes effets serait-on tenter d'écrire avec un niveau d'activité du PMU, en France, sur les mêmes tendances jusqu'à cet automne.

La 200e de Pierre-Charles Boudot en 2020

E'imposant deux fois à Clairefontaine ce vendredi, Pierre-Charles Boudot a atteint les 200 victoires cette saison. La double Cravache d'Or du plat (2015 et 2016) est tout simplement au niveau de son score de l'an dernier (201 succès en 2019) qui lui avait permis de décrocher la Cravache d'Argent, précédé par Maxime Guyon. Pierre-Charles Boudot est actuellement largement en tête du classement des jockeys en France, son actuel dauphin Maxime Guyon pointant à "seulement" 113 succès.

A voir aussi :
...
Allegra WF et Björn Goop
l'Europe triomphe

Après les 59/1 affichés par Étonnant dans le Prix de Paris, les 36/1 de Geisha des Prés, voici les 94/1 d'Allegra WF dans ce Prix Reverdy - Prix de la Mayenne.

Lire la suite
...
Diamant de Tréabat
de son plus bel éclat

Abonné aux petites places dans les belles épreuves montées pour chevaux d'âge, Diamant de Tréabat a décroché la plus belle belle pépite de sa carrière en cette fin de meeting.

Lire la suite
...
Châtillon-sur-Chalaronne : un an après

L'hippodrome de Bel Air à Châtillon-sur-Chalaronne (Ain) ouvrira ses portes demain lundi après un an sans course. Frappée de plein fouet par le confinement l'an dernier, la Société des Courses n'avait pas souhaité rouvrir en juin à huis-clos. ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite