... ©APRH
Résultat de course - 23.10.2020

It's Now or Never tire toujours juste

Elle a une bonne pointe de vitesse en sortant d’un dos.
Yoann Lebourgeois

Les leaders de 2 ans sont fiables. Une demi-heure après Idéal Ligneries, c'est la chef de file des pouliches, It's Now Or Never, qui a mené sa tâche à bien dans le Prix Marcel Dejean (Gr.3).

Philippe Allaire dans le Prix Marcel Dejean
5e titre depuis 2012
3e doublé depuis 2015
3e gagnante estampillée Ready Cash

Chez les mâles, dans le Prix Louis Cauchois (Gr.3), Idéal Ligneries a fait afficher 5/10. Chez les pouliches, dans le Prix Marcel Dejean (Gr.3), It's Now Or Never (Charly du Noyer) 13/10. On est dans les mêmes eaux. En devançant sa compagne d’entraînement Italienne (Goetmals Wood), c’est surtout un jumelé gagnant qu'offrent les deux pouliches à Philippe Allaire. Le cas n'a rien d'exceptionnel pour l'entraîneur : il s'agit pour lui de la troisième fois dans cette épreuve depuis 2015 !

La représentante de Gitte Poulsen-Allaire soigne ainsi sa musique, signant une troisième victoire, pour deux places, en cinq apparitions publiques. Une pouliche douée mais loin d’être dénuée de caractère selon son driver Yoann Lebourgeois, au micro d’Equidia : « C’est une pouliche qui a une bonne pointe de vitesse en sortant d’un dos, malgré le fait qu’elle ait tiré un peu au début. Il ne faudrait pas que ça s’empire au fil de ses courses. » C'est en tout cas à un véritable sniper que s'apparente à ce jour It's Now Or Never qui produit toujours une fin de course très acérée après été cachée au maximum pendant le parcours.

Deuxième vainqueur de Groupe de Charly du Noyer
Etalon du Haras de Bouttemont, Charly du Noyer enregistre ici son deuxième vainqueur de Groupe et son huitième succès dans la catégorie après les sept titres déjà décrochés par Helgafell. En termes de gains, et suite à cette victoire avec désormais 62 350 €, It’s Now or Never devient le troisième meilleurs produit le plus riche de son père, juste derrière Helgafell (356 400 €) et Helena Barosso (64 870 €).

D'où vient-elle ?

Premier produit de sa mère Deep Purple (53 500 €, deux victoires), par Ornella Rainbow (Extreme Dream) et donc sœur de Be My Girl (238 350 €, Prix Gélinotte 2014 (Gr.2), devenue au haras la génitrice de Girls Talk (312 900 €) et de Hot and Spicy (32 020 €). Deep Purple est aussi la sœur de Velvet Rainbow (214 160 € - 9 victoires).

5e | PRIX MARCEL DEJEAN
Att - 2200 m - Groupe 3 - 50 000 €
IT'S NOW OR NEVER 1'16"2
Charly du Noyer x Deep Purple (Prodigious)
Driver : Y. Lebourgeois - Entraîneur : P. Allaire
Propriétaire : G. Poulsen-allaire - Eleveur : P. Allaire
2e Italienne 1'16"2
3e Ile Aux Moines 1'16"6
4e : Iseult Flower - 5e : Ideale d'Arcey - 6e : Isis Lucernaise
A voir aussi :
...
Prosperous tout en puissance

S'il s'est déjà imposé sur la grande piste de Vincennes, qui plus est sur le parcours des 2850m., le 7 ans suédois Prosperous (Prodigious) semble quand même plus dans son élément sur une piste plate comme celle ...

Lire la suite
...
Trophée Vert : les cartes sont rebattues

À six semaines de la finale du Trophée Vert à Craon (le 6 septembre), le dénouement du circuit sur les meilleures pistes en herbe est loin d’être connu. En effet, Détroit Ace, le maillot jaune, est sur la touche ...

Lire la suite
...
Vendredi soir : de Cagnes à Pornichet

La nocturne de vendredi à Cagnes-sur-Mer a débuté par un nouveau succès d'un 3 ans de l'écurie des frères Martens, à savoir Iron Cash (Ready Cash) qui, après avoir poussé à la faute l'animateur, Ironique (Cristal Money), à l'entrée ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite