...
Actualité - 07.07.2022

Une Speed Cup en mode record par Matthieu Abrivard

La Speed Cup aura finalement été utile au meeting de Vichy. Malgré son faible nombre de partants et sa transformation en épreuve normale, sans batteries et finale, elle a donné à voir une belle lutte dans son dénouement entre trois concurrents dont les deux premiers, Formi et Eurêka du Fossé, y ont établi leur nouveau record personnel. Le duo est passé pour la première fois sous la barre de 1'12. L'esprit de la Speed Cup est bien là. L'épreuve a aussi été marquée par l'incontournable Matthieu Abrivard. Le professionnel dévore le programme vichyssois tel un ogre, avalant les succès comme d'autres boivent des rafraîchissements. Avec Formi, il signe son 28e succès de l'année sur les bords de l'Allier. Le record absolu de l'an dernier, de 27 titres, est déjà effacé.

Il a remporté la Speed Cup en patron de Vichy qu'il est devenu. Matthieu Abrivard a capitalisé sur la place de son partenaire Formi (Tucson) derrière l'autostart, le 3, pour prendre la tête et ne jamais être rejoint. Malgré une alerte au bout de la ligne opposée (avec deux foulées de galop à la clé) sous la pression d'Eurêka du Fossé (Soleil du Fossé) et de Fidèle Royal (Vaux Le Vicomte), il a contrôlé l'explication finale. Le pilote nous a confié : "La Speed Cup était ma plus belle cartouche de la soirée. Avec le 3, tout était réuni pour réussir. Formi se préserve et a pris un bol d’air en faisant une petite faute au bout de la ligne opposée. Il devrait continuer sur sa lancée. La Speed Cup fait partie des belles courses de Vichy après le Grand Prix du Conseil Municipal."
28 victoires : record stratosphérique
Alors qu'il reste six réunions cette saison à Vichy, Matthieu Abrivard efface déjà son propre record de l"an dernier (27 titres). Le professionnel est aux anges : "Franchement, je ne pensais pas battre mon record aussi tôt dans la saison. C’est un tout avec des chevaux confiés par des entraîneurs de la région notamment en forme et mon propre effectif qui a répondu présent. Je vais essayer de mettre la barre le plus haut possible jusqu’en septembre."

Moins rapide que l'an dernier
En réalisant 1'11''7 et 1'11''8, Formi et Eurêka du Fossé signent leur nouveau record personnel et passent pour la première sous les 1'12. On reste néanmoins assez loin des 1'10''0 signés par Eclipse d'Orient (Un Mec d'Héripré) dans la finale de la Speed Cup, l'an dernier.

Des battus heureux
Eurêka du Fossé et Fidèle Royal ont aussi livré une grande prestation, concluant tout près du lauréat.
Au sujet d'Eurêka du Fossé, Maxime Grasset nous confie : "Elle m’a un peu embêté au départ en n'étant pas trop souple derrière l’autostart. J’ai préféré alors assurer. On a eu la bonne course ensuite même s’il a fallu y aller de bonne heure avec l’attaque de Jean-Michel Bazire (sur Fidèle Royal). Elle n’a rien lâché et a même refait du terrain sur le gagnant à la fin."
Quant à Jean-Michel Bazire, il se montre sportif quant au résultat de son pensionnaire Fidèle Royal : "Il s’est braqué au début car la voiture n’a pas été assez vite pendant les cent premiers mètres quand elle nous a pris en charge. Il fait pourtant un truc ensuite et fait une très bonne course. J’ai cru pendant un moment prendre la deuxième place mais la jument s’est montrée particulièrement accrocheuse. On est contents. Un peu déçus aussi mais il nous rassure."

Et l'avenir de la Speed Cup, ce qu'il en disent

Disputée sans batteries et finale faute de partants, la Speed Cup 2022, deuxième édition du nom, est soutenue par Philippe Bouchara, le président de la société des courses de Vichy qui nous déclare : "Je me suis déjà exprimé sur la Speed Cup et le manque de partants qui a modifié son intérêt. Les gens présents ce soir sont néanmoins contents et le concept est à continuer. Il faut vraiment retravailler l’environnement de la Speed Cup pour permettre à un maximum de professionnels d’y participer. Limiter peut-être les séances de qualifications en amont et regarder la concurrence comme l’étape du TGV de la La Capelle par exemple. Sa formule peut aussi être revue en passant sur une course sur invitation ou ouverte aux étrangers. Bref, nous apprenons et aurons un meilleur produit l’an prochain."

Présent à Vichy ce jeudi soir, Jean-Pierre Barjon, président de LeTROT, nous confie pour sa part : "Je continue à dire que la Speed Cup est une belle innovation qui avait été un formidable succès l’an dernier et qui a pâli cette année de son manque de partants. Je remarque, factuellement que 60.000 € d’allocations n’ont pas été distribuées dans cette édition à cause de cela, ce qui me peine. Il faudra qu’on en tire les conséquences pour attirer plus de professionnels et chevaux. Pourquoi pas l’ouvrir aux étrangers par exemple ?"

Et qu'en pensent les professionnels ? Le vainqueur du jour, Matthieu Abrivard, nous a donné son point de vue : "Il va falloir la remettre en place l’an prochain avec batteries et finale. Peut-être qu’il faut l’ouvrir aussi aux 6 ans par exemple. La date n’est peut-être pas la meilleure non plus. Il y a des choses à faire."
4e | KRAFFT SPEED CUP
Att - 1609 m - Course D - 36 000 €
FORMI 1'11"7
Acheté aux ventes Arqana Trot 60 000 € par RIVOALLAN Gilles
Tucson x Kiralla (Cedre du Vivier)
Driver : M. Abrivard - Entraîneur : L. Peltier
Propriétaire : Ec. des Ludels - Eleveur : J. de Mondesir
2e Eureka du Fosse 1'11"8 Soleil du Fosse x Hase du Fosse
3e Fidele Royal 1'11"8 Vaux le Vicomte x Nymphe Turgot
4e : Eckmuhl Jack - 5e : Fillette Del Green - 6e : Epistolaire - 7e : Follow Me du Logis

D'où vient-il ?

De la "cuisse de Jupiter", serait-on tenté d’écrire ! Formi est, en effet, le frère utérin du classique Uaukir 1’12’’, vainqueur du Critérium des Jeunes, en 2010. Sa mère, Kiralla 1’14’’ (Cèdre du Vivier), a produit d’autres bons chevaux, tels Twist Again 1’13’’ (147.360 euros) et A Cappella 1’13’’ (121.150 euros). Quant à Tucson 1’13’’ m., son père (disparu en 2020), il est aussi l’auteur, pour n’en citer qu’un, d’Ecu Pierji 1’11’’ (Critérium des Jeunes, Prix de l’Etoile).

A voir aussi :
...
Des podiums
qui se conjuguent au pluriel

Avec le premier week-end d’octobre, c’est le dernier trimestre de l’année qui commence. Une sorte de dernier quart temps d’une partie dont les tableaux d’honneur commencent à se dessiner de plus en plus, de mieux ...

Lire la suite
...
Haziella d'Amour finit à la vitesse du vent

Dans une intéressante épreuve qualificative au Trot Open des Régions - Grand Nord, réservée aux 5 ans, le dernier mot est revenu à Haziella d'Amour (Un Amour d'Haufor). Bien qu'ayant fortement penché sur sa droite dans la phase ...

Lire la suite
...
Enjoy The Game de plus en plus fort

Entraîné en début de carrière par le danois Steen Juul, Enjoy The Game (Ens Snapshot) a rejoint l'effectif d'Erik Bondo au printemps dernier. Préparé en France dans la Sarthe, ce cheval âgé de 6 ans a eu ...

Lire la suite
...
Débuts éblouissants de Firos pour son nouvel entourage

Acheté 34.000 € à la vente mixte d'Arqana Trot à Deauville le 20 septembre dernier, Firos (Memphis du Rib) n'aura pas mis de temps à faire plaisir à son nouvel entourage, fédéré sous les couleurs de Mathieu Bedouet. L'élève d'Alain Roussel, un petit-fils ...

Lire la suite