... © Christophe Morlat
Actualité - 09.07.2022

L'exploit d'un dixième Grand Prix pour Jean-Michel Bazire à Vichy

Grand favori de l'épreuve, Elie de Beaufour a remporté le Grand Prix du Conseil Municipal (Gr.2) aux termes d'un final agité et marqué par les fautes de plusieurs protagonistes. Il faut dire que Jean-Michel Bazire - dixième titre dans l'épreuve en tant qu'entraîneur - avait cadenassé la course lors du dernier tour. Tout s'est donc joué dans la ligne d'arrivée finale avec, à ce jeu, des perdants comme Eddy du Vivier et Rebella Matters.

Difficile d'imaginer que, lorsqu'Elie de Beaufour (Royal Dream) relaie Diablo de Caponet (Korean) à mi-parcours, l'épreuve va ensuite aller decrescendo. Bien installé en tête avec tous ses principaux opposants dans son dos, Diablo de Caponet et Echo de Chanlecy (Quinoa du Gers), le patron a été laissé tranquille jusque dans le dernier tournant. Jean-Michel Bazire a profité au maximum de la situation avant de devoir passer en mode overdrive avec l'attaque éclair d'Eddy du Vivier (Rolling d'Héripré) à la fin de la dernière courbe. Tout change et, dans le dos de l'animateur, chacun essaie de se dégager. Un éventail se forme. En pointe et même un instant en tête dans ce début du final, Eddy du Vivier va vite, très vite. Trop vite peut-être car il se perd dans ses allures. Peu avant, Rebella Matters (Explosive Matter), extrêmement tendue depuis le début, avait déjà pris le galop.

La maîtrise après l'appréhension
C'est finalement en sérénité qu'Elie de Beaufour s'impose après l'éviction d'Eddy du Vivier sur faute. Echo de Chanlecy et Diablo du Caponet n'ont pu que s'entrebattre pour les places d'honneur. Jean-Michel Bazire nous explique comment il abordait cette épreuve : "J’avais un peu d’appréhension car Elie n’est pas habitué à courir en province et ne connaissait plus que Vincennes ces derniers temps. Tout s’est bien passé au heat et au canter. J’ai mené une course "lente". Il est bien à l’écoute et se gère bien. Il fallait faire attention à ne pas se faire avoir sur une pointe car il n’est pas très rapide sur un bout mais il gagne bien."
Même état d'esprit chez Eric Levallois, copropriétaire du vainqueur avec Bertrand de Folleville, qui nous confie : "J’étais un tendu aujourd’hui. Plus qu’à Vincennes où le cheval est littéralement chez lui. Et la seule fois où il avait couru ici, il avait galopé. Mais la tension est bonne évidemment. Cela nourrit le suspense. Elie avait fait un bon heat et on sait qu’une course n’est jamais gagnée. Mais tout s’est bien passé et Jean-Michel a eu la course qu’il voulait en prenant la tête et en gérant comme il l’entendait. Il a fini comme il aime faire et ne s’est pas affolé quand il a vu que plusieurs chevaux ont pris le galop. Depuis le temps que j’entends parler du Grand Prix de Vichy ! Je connaissais Vichy comme cavalier de concours mais pas l’hippodrome. J’ai dû faire une dizaine de championnat de France ici."

Des réactions contrastées chez les battus
■ Deuxième avec Echo de Chanlecy, Tony Le Beller nous partage : "Il a bien sprinté sachant que Jean-Michel (Bazire) avec Elie de Beaufour nous avait arrêtés en face. Il aurait fallu alors venir mais ce n’était pas possible. Il est deuxième et de toute façon le gagnant était au-dessus de nous. C’est le classement que nous espérions et il n’a pas pris trop dur."
■ Disqualifié au début de la ligne d'arrivée alors qu'il était à la lutte avec Elie de Beaufour, Eddy du Vivier fait naître des regrets dans la bouche de Cédric Terry : "J’avais réussi à prendre une longueur d’avantage sur Elie de Beaufour à l’entrée de la ligne d’arrivée. Même s’il revenait nous prendre à la fin, je pense que nous aurions été, au pire, deuxième. C’est dommage."
■ Disqualifiée dans le dernier tournant Rebella Matters avait contraint son pilote David Bekaert à faire la planche (y compris dans ce dernier tournant), lequel nous debriefe : "Je n’ai jamais pu la lâcher. Elle avait une Murphy pour la première fois d’après ce qu’on m’a dit et cela l’a mise sous pression."

La foule des grands jours et un record pour les dernières saisons
Dès 18h45, la queue commençait à se former aux portes d'entrée de l'hippodrome de Vichy. Une heure plus tard, après la première course, la queue s'était encore allongée. Une double file, de pas loin de cent mètres, progressait dans le calme. Les observateurs réguliers sont unanimes : "Il y a longtemps, plusieurs années, qu'on n'a pas vu cela à Vichy, y compris avant la période Covid évidemment." Après le Grand Prix, Olivier Louit, directeur de l'hippodrome, nous confirme : "Il y a entre 3.000 et 4.000 personnes ce soir, un niveau d’affluence supérieur à 2018 par exemple." Comment ne pas se féliciter d'une telle affluence, peut-être aussi portée par un temps magnifique et de nombreuses animations sur l'hippodrome ? Evidemment, le revers de la médaille de l'affluence a son prix : les files pour acheter encas ou engager des paris se mesurent en dizaines de mètres et quarts d'heure d'attente.
4e | GRAND PRIX DU CONSEIL MUNICIPAL
Att - 2950 m - Groupe 2 - 120 000 €
ELIE DE BEAUFOUR 1'13"5
Royal Dream x Pignata (Capriccio)
Driver : J.-M Bazire - Entraîneur : J.-M Bazire
Propriétaire : E. Levallois - Eleveur : Ec. Cheffreville
2e Echo de Chanlecy 1'14"2 Quinoa du Gers x Nina d'Urzy
3e Diablo de Caponet 1'14"2 Korean x Naya de Joudes
4e : Freyja du Pont - 5e : Victor Ferm - 6e : Tjacko Zaz - 7e : Jerry Mom

D'où vient-il ?

Royal Dream 1'10'' est un étalon en pleine réussite et il s'illustre ici grâce à l'impressionnant Elie de Beaufour. Elie de Beaufour est le frère utérin de Buster de Beaufour 1’12'' m. (243.890 €), Athos de Beaufour 1'13'' (145.870 €) et Dinata de Beaufour 1’15'' (81.350 €). Leur mère, Pignata 1’17'' (Capriccio), a gagné trois courses et 23.630 €. Elle est d'une grande famille Levesque, celle de Plume Au Vent 1'16'' (1981-Bellino II), sa grand-mère, d'où Ingen 1’11'' (488.550 €), Barcarolle 1’15'' (213.093 €), Calumet 1'14'' (172.33 €) ou encore Falkland 1'14'' (157.709 €).

A voir aussi :
...
Kennedy, Vincennes avant de s'envoler vers les Etats-Unis

Kennedy (Joke Face) sera l'un des opposants à Etonnant (Timoko) dans le prochain International Trot (Groupe 1) du 15 octobre, à New York, connu pour son aéroport John F. Kennedy... C'est dire la renommée acquise par ce fils de la championne Lisa ...

Lire la suite
...
Jonquille de Meat émerge d'un très bon lot

C'est un lot dont il faudra se souvenir à coup sûr. Cet hiver, beaucoup des participants du Prix Une de Mai, disputé ce lundi à Craon, seront vus à Vincennes, avec l'ambition de s'imposer. Sur une piste rendue lourde par les fortes ...

Lire la suite
...
Joker Darling donne des promesses

Une très belle impression. Si le favori Joaquim Dieschoot (Scipion du Goutier) sera à reprendre (quatrième, sans démériter, malgré deux fautes). Joker Darling (Love You) n'a pas rencontré d'opposition dans l'épreuve du jour des 3 ans de ...

Lire la suite
...
I Am des Mottes, un succès qui en appelle d'autres

L'avenir lui appartient. À 4 ans, I Am des Mottes (Real de Lou) est en train de prendre une autre dimension. Lundi, il a enfin réussi à passer le poteau en tête, lui qui s'était bien comporté à plusieurs reprises, aprè...

Lire la suite