... (© J. Grossemy)
Résultat de course - 10.07.2022

Hohneck s'ouvre de nouveaux horizons

Il ne souffle pas. Il pourrait presque repartir pour une deuxième batterie dans une heure.
François Lagadeuc

Hohneck a été aussi bon et dominateur que l'on pouvait le penser pour sa première tentative sur le mile dans l'étape du challenge du Trot à Grande Vitesse dimanche à La Capelle. La réduction kilométrique de 1'11''4 ne reflète pas la domination qui a été celle du 5 ans.

Àla veille du Prix d'Amérique, François Lagadeuc disait à propos de Hohneck (Royal Dream) : "Avec lui, je ne suis jamais mal pris". Le driver normand a pu le constater une nouvelle fois, dimanche, alors que le jeune champion de Philippe Allaire se testait pour la première fois sur le mile. Comme il était parti le plus vite dans le Prix René Ballière (le 26 juin), Hohneck a encore été le plus rapide avec le numéro 5 derrière l'autostart. Dans son débrief au micro d'Equidia Racing, le pilote mettait d'abord l'accent sur ce départ : "Vous avez vu son coup de jarrets au départ... Une fois en tête, la course était un peu faite. J'ai pu aller à ma main, calmement, et après c'était facile. Je n'ai avancé les mains qu'à cent mètres du poteau". La réduction kilométrique (1'11''4) en a forcément pâti mais ce n'était évidemment pas la préoccupation du jour qui était bien plutôt de confirmer en course les dispositions de Hohneck à cet exercice nouveau pour lui. "On s'attendait à ce que 1 600 soit vraiment son truc. Il a fait un canter. Il ne souffle pas. Il pourrait presque repartir pour une deuxième batterie dans une heure", lâche François Lagadeuc comme une invitation à découvrir de nouveaux horizons à l'avenir.
Premier 5 ans à remporter cette étape du T.G.V., il devrait écrit quelque part que cette course serait sous le signe de la jeunesse puisque Hussard du Landret (Bird Parker) se classe à la troisième place après avoir été le premier à passer à l'action dans le dernier tournant qu'il a négocié en suspension. Entre les deux cadets, Delia du Pommereux (Niky), du haut de ses 9 ans, s'est intercalée à une deuxième place qui n'a jamais mise en doute même si elle a dû ronger son frein avant de pouvoir s'exprimer. "François (Lagadeuc) a eu beau jeu de la tenir au chaud jusqu'à mi-ligne droite, réagit son entraîneur Sylvain Roger, mais je ne pense pas que cela change grand-chose au final."

D'où vient-il ?

C'est un euphémisme d'écrire qu'Hohneck est bien né ! Issu du croisement de Royal Dream 1'10'' avec une fille de Ready Cash 1'10'', soit le jumelé gagnant du Prix d'Amérique 2013, à l'origine aussi de Havana d'Aurcy, la lauréate du Critérium des Jeunes, il est le premier produit de Caranca 1'14'' (quatre victoires et 53.120 €). Caranca est, tout bonnement, la propre soeur des classiques Dawana 1'10'' et Gotland 1'11''.

8e | PRIX COM DE COM DE THIERACHE DU CENTRE
Att - 1609 m - Groupe 2 - 100 000 €
HOHNECK 1'11"4
Royal Dream x Caranca (Ready Cash)
Driver : F. Lagadeuc - Entraîneur : Ph. Allaire
Propriétaire : Ph. Allaire - Eleveur : J. P. Guay
2e Delia du Pommereux 1'11"6 Niky x Noune du Pommereux
3e Hussard du Landret 1'11"9 Bird Parker x Anakine du Bellay
4e : Calle Crown - 5e : Violetto Jet - 6e : Mister F Daag - 7e : Dorgos de Guez
A voir aussi :
...
Kajou Josselyn confirme, Kool and the Gang gagne en débutant

Deux courses pour 2 ans figuraient au programme des réunions de Châteaubriant et de Vire. En Loire-Atlantique, Kajou Josselyn (Love You), dont la troisième mère est la matrone Quezira, a confirmé ses brillants débuts victorieux à Chartres. ...

Lire la suite
...
Yoann Lebourgeois, un baroud d'honneur brillant avec Emeraude del Phédo

Deuxième au classement général du Grand National des Jockeys avant la Finale du jour, Yoann Lebourgeois ne pouvait pas remonter le leader Alexandre Abrivard vu leur écart de 35 points. Cela n'a pas éteint l'enthousiasme du jockey avec ...

Lire la suite
...
Inshore emporté
par le tourbillon Abrivard

Le Prix Philippe du Rozier (Gr.2) n'a pas du tout livré un dénouement attendu. Son favori Indigo du Poret a mal couru, suscitant même des inquiétudes dans la bouche de son jockey Eric Raffin (lire plus loin). ...

Lire la suite
...
Jean-Michel Bazire,
le champion hors-norme du GNT

Campionissimo ! Hors du commun. Hors norme. Si les formules les plus élogieuses fusent depuis longtemps à l'adresse de Jean-Michel Bazire et de ses exploits, l'homme a ajouté dimanche une nouvelle ligne d'exception à son palmarès. Il a remporté le Prix Maurice ...

Lire la suite