... (© APRH)
Actualité - 11.07.2022

Le grand sept de Royal Dream

Vous n’avez pas bien suivi le week-end de courses ? Le débrief du week-end de 24 Heures au Trot est là pour savoir ce qui s’est passé durant les quarante-huit heures au cours des dix-sept réunions organisées. Porté notamment par les succès d’Elie de Beaufour et de Hohneck dans les deux Groupes 2 du week-end, Royal Dream totalise sept gagnants en vingt partants et plus de 186.000 € de gains par sa production. Chez les hommes, Eric Raffin a atteint la barre des 3.000 succès à l'attelé alors que Matthieu et Alexandre Abrivard finissent dos à dos chez les pilotes avec six victoires chacun. Sous sa casquette d’entraîneur, l’aîné des cousins Abrivard occupe aussi la première place du classement dans la catégorie, à égalité avec Thierry Duvaldestin et Stéphane Bouisson. Chez les propriétaires, la tête de liste est Éric Levallois pour quelques centaines d'euros devant l'Écurie Jean-Michel Baudouin.

Avec quelques jours d'avance sur la Fête Nationale, c'est un feu d'artifice que les produits de Royal Dream (Love You) ont tiré ce week-end. Les vingt partants de l'étalon du Haras de Fresneaux ont en effet passé le poteau en tête à sept reprises, ce à quoi il faut ajouter deux places. Surtout, le carton a été plein dans les Groupes 2 puisqu'Elie de Beaufour a remporté le Grand Prix du Conseil Municipal de Vichy, samedi soir, avant que Hohneck ne l'imite le lendemain à La Capelle dans l'étape du Trot à Grande Vitesse. Il faut encore comptabiliser le Gr.3 de Have a Dream à Enghien.

Les premières victoires du week-end :
■ Aud Vautier (apprentie) avec Hahita Chef (Royal Lover) à Gémozac dimanche
■ Théo Radoux (entraîneur) avec Gilberto (Jag de Bellouet) à Lignières dimanche
■ Tracy Menuet (amateur) avec Filou Riezais (Oxford du Rib) à Chinon dimanche
■ Lucie Lebouteiller (lad-jockey) avec Has de Cambes (Tag Wood) à La Capelle dimanche

Hohneck, qui se rapproche à grandes battues du million d'euros gains, et Elie de Beaufour, désormais titulaire de 27 succès en 41 courses, sont d'ailleurs les deux meilleurs produits du vainqueur du tombeur de Ready Cash dans le Prix d'Amérique Legend Race 2013, lequel n'avait dimanche soir qu'un gagnant de retard sur Village Mystic sur les trente derniers jours (24 à 25). Un Ready Cash dont Royal Dream est le dauphin au classement national des étalons par les gains de leurs produits cette année (2,8 %€ contre 3,1 M€) mais qu'il devance au nombre de gagnants (102 contre 97) tout en étant devancé par Love You (105), son propre père.

TOP-10 des étalons du week-end en nbre de victoires et gains
Rang - Père - nbre de gagnants / nbre places / gains cumulés
1. Royal Dream - 7 / 2 / 186 870 €
2. Sam Bourbon - 4 / 3 / 24 730 €
3. Niky – 3 / 4 / 55 530 €
4. Uniclove – 3 / 4 / 45 070 €
5. Village Mystic – 3 / 3 / 31 140 €
6. Un Amour d’Haufor - 3 / 3 / 30 530 €
7. Jag de Bellouet - 3 / 0 / 26 400 €
8. Jasmin de Flore - 3 / 3 / 16 130 €
9. Prince d’Espace - 2 / 2 / 65590 €
10. Booster Winner - 2 / 3 / 42 740 €

Propriétaires : à moins de 2 000 € près

Les 54.000 € de la première place d'Elie de Beaufour dans la meilleure épreuve de trot sur les bords de l'Allier permettent à Éric Levallois de terminer à la première place du classement des propriétaires avec un seul cheval. Mais il s'en est fallu seulement d'un peu plus de 1.000 € puisque l'Écurie Jean-Michel Baudouin, avec deux victoires, dont celle de Décoloration (Prince d'Espace), pour quatre partants, flirte avec les 53.000 € de gains. Les suivants sont Philippe Allaire (45.000 €) et Sébastien Dewulf (41.890 €). Au nombre de victoires, la palme revient à Nathalie Semeillon dont la casaque a réussi un coup de deux dimanche à Castillonnès après avoir déjà été à l'honneur la veille au soir à Biarritz, toujours pour l'entraînement de Stéphane Bouisson.

Entraîneurs : un trio de tête à trois succès

Alors qu'aux gains le numéro un du week-end est Jean-Michel Bazire (74.830 €), ils sont trois à... trois victoires chacun au classement des entraîneurs à l'issue des dernières 48 heures. Impossible de départager Matthieu Abrivard, Thierry Duvaldestin et Stéphane Bouisson. Parmi eux, le meilleur pourcentage de réussite sur le podium est toutefois à mettre à l'actif du premier cité (57 %). Le Breton Emmanuel Lamy a lui fait encore mieux puisque ses deux partants qu'il drivait lui-même se sont tous les deux imposés sur l'hippodrome d'Erbray, ce qui lui permet déjà d'égaler son nombre de victoires de l'an dernier (17).
(© APRH)
Alexandre et Matthieu Abrivard dos à dos avec 6 succès

Pilotes : 3.000 pour Eric Raffin à l'attelé

Le fait marquant du week-end dans les rangs des pilotes est le coup de trois d'Erc Raffin dimanche à Questembert qui lui permet de franchir la barre des 3.000 gagnants à l'attelé en France. Les cousins Abrivard, Matthieu comme Alexandre, ont, pour leur part, signé chacun leur triplé deux jours de suite : à Enghien samedi et à Segré dimanche pour le premier, à Vichy et à Lignières pour le second. Ils finissent donc l'un et l'autre le week-end avec 6 victoires, le cadet réussissant même un sans-faute sous la selle (3/3), ce qui lui a permis dimanche soir de revenir à une victoire de Mathieu Mottier au classement de l'Étrier d'Or (47 contre 48). Au cours de la seule réunion de dimanche à Genêts, Yoann Lebourgeois a réussi un quadruplé.

Le TOP des pilotes du week-end (au moins 3 victoires)
Pilote - courses - vict. (%) - places – gains
1. Matthieu Abrivard - 13 c. - 6 vict. (46) - 0 pl. – 116 020 €
2. Alexandre Abrivard - 13 c. - 6 vict. (46) - 5 pl. – 96 680 €
3. Éric Raffin - 10 c. - 4 vict. (40) - 2 pl. – 46 760 €
4. Yoann Lebourgeois - 11 c. - 4 vict. (36) - 0 pl. – 3 0 950 €
5. Romain Le Creps - 5 c. - 3 vict. (60) - 0 pl. – 25 130 €

A voir aussi :
...
Karma Quick élu "pépite du mois"

Il réalise un début de carrière sans fausse note et est même invaincu à Vincennes en deux tentatives à Vincennes où il a enchaîné deux succès en janvier. Cette carte visite a permis à Karma Quick (Unique ...

Lire la suite
...
Exposition médiatique et note
parfaite pour Granvillaise Bleue

Les Cornulier Races entrent dans une nouvelle ère. Après le sommet du Prix de Cornulier, voilà l'heure de la revanche dans le Prix de l’Île-de-France. En l'absence de la reine de la grande épreuve, Flamme du Goutier, les ...

Lire la suite
...
Ialto d'Hertals aime la bagarre

Contrairement à sa dernière sortie du 13 janvier à Vincennes, Ialto d'Hertals (Alto de Viette) a été drivé de façon offensive ce vendredi et a su mener sa tâche à bien dans un excellent style. Son chronomètre final d'1'11...

Lire la suite
...
Imagine d'Atout, une exception qui confirme la règle

Seule jument présentée ferrée face à huit rivales déferrées ce vendredi, Imagine d'Atout (Django Riff) est sortie lauréate d'une lutte finale qui a mobilisé six concurrentes. Dotée d'un grand modèle, la lauréate ...

Lire la suite