... ©Equidia
En bref - 24.10.2020

Grand Prix de la Loterie : dernières nouvelles de Naples

Le plus grand rêve hippique d'Antonio Somma
Gaetano Pezone est le représentant en France d’Antonio Somma, le propriétaire majoritaire de Face Time Bourbon et par ailleurs napolitain. Il nous présente d’abord l’enjeu de cette course : « La Loterie est pour un Napolitain l’épreuve la plus importante au monde. C’est comme et même plus qu’un Prix d’Amérique. M. Somma ne l’a encore jamais gagnée. Vous ne pouvez pas imaginer le nombre de chevaux qu’il a achetés pour tenter de la remporter depuis plus de dix ans. Cette année, avec Face Time, son plus grand rêve hippique peut se réaliser. » Il reste que les données de l’édition 2020 sont compliquées. « Avec le numéro 8, la tâche de Face Time Bourbon n’est pas facile. Et puis, en Finale, il devrait retrouver Vernissage Grif, Vivid Wise As, Vitruvio, Zacon Gio. C’est difficile de gagner la Loterie mais, cette année, ce le sera encore plus. Face Time aura des plaques dans sa batterie et j’espère qu’il pourra être déferré pour la Finale sur une piste plus dure qu'en France. » Sur le contexte, Gaetano Pezone nous apprend : « L’édition de cette année est spéciale à cause du Covid. Les médias sont très occupés par la crise sanitaire et ne parlent pas des courses. La région de Naples, la Campanie, est actuellement partiellement en confinement. Du coup, la tentative de Face Time Bourbon n’a pas eu l’écho qu’elle aurait pu avoir. Il n’y a pas de pression de ce côté-là. »

La coalition française bien arrivée
En photo : Face Time Bourbon, devant la caméra d'Equidia et les objectifs de quelques photographes, à son arrivée à Naples et paré de la couverture aux couleurs de son propriétaire Antonio Somma et floqué des logos des sponsors qui ont participé à la mise à disposition d'un avion pour acheminer le champion français et ses acolytes, parmi lesquels Frisbee d'Am. Le protégé de Richard Westerink qui sera piloté demain par Anthony Barrier. Demain matin, ce dernier décollera direction l'Italie et y retrouvera un trotteur avec lequel le courant est bien passé fin août à l'occasion du Critérium des 5 Ans : « Nous avions fini quatrième ce jour-là. C’était bien. Alexandre Abrivard ne voulait pas y aller, du coup Richard Westerink m’a rappelé dans la foulée. » L'Italie ? Une première pour Anthony Barrier : « J’ai déjà drivé en Norvège, en Belgique et à Son Pardo, mais en Italie, ce sera ma première fois. Dans la batterie, je pense qu’on gagnera un numéro en raison du forfait de Cokstile. On y va sans pression, on se fait plaisir. »

A voir aussi :
...
Une distribution de très haut vol à l'affiche du Prix Isara

Un concurrent millionnaire en euros, classique sous la selle et performant à l'attelé, avec Feeling Cash (Ready Cash), un des protagonistes des derniers Prix d'Amérique Races, par ailleurs sixième du Prix d'Amérique (Gr.1) en Diable de Vauvert (Prince ...

Lire la suite
...
Une grande performance chronométrique pour Eagle Meslois

Le grand Eagle Meslois (Rockfeller Center) n'a pas remporté le Prix Jamin d'une rue mais a pris sûrement le meilleur à la fin à Dimo d'Occagnes (Timoko). Il s'agit de la sixième victoire de l'année de David Bertrand, sa ...

Lire la suite
...
Prix Orsi Mangelli : le 2 pour la France

Le tirage au sort des deux batteries du Grand Prix Paolo et Orsino Orsi Mangelli (Gr.1), ce lundi (9 partants dans chacune), a été favorable aux intérêts tricolores. Dans la première batterie, Idéfix de Centule (Very Nice ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite