... (© J. Grossemy)
En bref - 23.07.2022

Hohneck dans le Washington avec des idées d'Elitloppet

Groupe 2 au programme de samedi prochain (30 juillet) à Enghien, le Prix de Washington est la seule épreuve sur le mile proposée aux meilleurs en région parisienne. Un rendez-vous donc particulier auquel s'est notamment préparé Galius (Love You), ce vendredi à Cabourg (lire notre précédente édition). Hohneck (Royal Dream) sera aussi de la partie a confirmé ce samedi à Enghien Philippe Allaire. Le 5 ans vient d'effectuer des débits victorieux dans l'exercice de la pure vitesse à la Capelle et l'entraîneur poursuit sur cette voie avec une idée derrière la tête. Rencontré ce samedi à Enghien, il nous a expliqué : "Hohneck va courir samedi prochain le Prix de Washington. Il vient de s’imposer sur le mile de La Capelle, ce sera donc sa deuxième fois sur cette distance. Après il aura à son programme le Critérium des 5 Ans et le Championnat Européen des 5 Ans dont ce sera, je crois, la dernière édition. Je trouve qu’Hohneck a le profil pour faire l’Elitloppet un jour et on prépare l’avenir en le courant sur le mile. Il a le profil car c’est un cheval froid qui peut faire deux courses dans l’après-midi en étant plaqué dans la batterie et déferré dans la finale par exemple. Il ne souffle pas, il adore la vitesse. Il fait toutes les distances comme tous les bons chevaux mais, sur 1.600 mètres, il est quand même particulier. Il m’a emballé à La Capelle. L’Elitloppet est une évidemment une course importante. On n’ira pas pour faire de la figuration. Il faut y aller avec un cheval en forme et qui a le profil pour cela. Hohneck arrive aussi vraiment à maturité et je pense que ce sera sa belle année à 6 ans (en 2023). Je veux qu’il coure le Prix d’Amérique à 100 % et ensuite si possible l’Elitloppet. Ses sorties sur le mile, à La Capelle et dans le « Washington », entrent dans son « dressage » en ce sens. Concernant le Prix de Washington, il reste maintenant à connaître son numéro car, à Enghien, il y a un vieil autostart et le départ peut être particulier dans certains couloirs."

La soeur de Callmethebreeze s'impose à Turin

Lauréate lors de ses débuts le 6 juillet à Milan, la représentante de Philippe Allaire Etsic'etaitvrai (Charly du Noyer) a remporté sa deuxième sortie, ce samedi à Turin. Elle a gagné avec de la marge sur 1.600 mètres dans la réduction kilométrique d'1'14''9 contre 1'15''5 pour son dauphin Emerson (The Lindy Reserve).
Etsic'etaitvrai est une fille de la poulinière italienne de Philippe Allaire, Gilly LB (Supergill), et donc une sœur de Callmethebreeze (Trixton), de Beautiful Colibri (Ready Cash) et de Danish Melody (Brillantissime).

© (APRH/archive)

Le retour en piste de Yannick-Alain Briand

Le retour de Yannick-Alain Briand au sein des pelotons a bien eu lieu vendredi à l'occasion de la nocturne sur l'hippodrome de Cagnes-sur-Mer comme annoncé dans notre édition datée mercredi (à retrouver ici). Dès la première des quatre courses dont il a pris le départ, le driver a terminé à la deuxième place au sulky d'Iris de Malzab (Turbo Jet) pour l'entraînement d'Éric Prudhon derrière Intrigue (Ready Cash) qui ouvrait sûrement son palmarès avec Christophe Martens. Il n'a pu obtenir de meilleur résultats lors de la suite d'une réunion marquée par un triplé de Nicolas Ensch avec des chevaux de son entraînement dont Insert des Monts (Ni Ho Ped d'Ombrée) qui signait là son deuxième succès depuis le coup d'envoi du meeting azuréen.

2 ans italien Philippe Allaire

A voir aussi :
...
Beads dans le "Luxebourg",
c'est l'Amérique !

Acteur en vue du meeting d'hiver mais finalement passé à côté d'une qualification dans le Prix d'Amérique Legend Race, Beads (Archangel) gagne sa course de prestige, laquelle joue en plein son rôle historique de consolante : le Prix du ...

Lire la suite
...
Anthony Barrier retrouve le sourire

Il y avait du monde pour accueillir Anthony Barrier et Image Charentaise (Canadien d'Am) à l'arrivée de l'épreuve de clôture de cette réunion veille de Prix d'Amérique Legend Race. Une épreuve que le pilote mayennais ne ...

Lire la suite
...
Express de l'Iton transforme en victoire son engagement en or

À 340€ du plafond des gains, présenté avec un émoji vert, Express de l'Iton (Echo) a su transformer ce superbe engagement en victoire dans le Prix de Vittel. Le jour de l'anniversaire de Patrick Terry son entraîneur, il y a ...

Lire la suite
...
Jean-Michel Bazire lance son week-end

On a beau avoir vingt Sulky d'Or à son palmarès, avoir gagné toutes les plus grandes courses de Vincennes, à commencer le Prix d'Amérique Legend Race à quatre reprises, terminer régulièrement tête de liste du meeting d'hiver de ...

Lire la suite