... © ScoopDyga
Actualité - 29.07.2022

Washington, l'Amérique en modèle réduit

Le Prix de Washington (Groupe 2) est le grand rendez-vous du week-end en France. La seule épreuve qui se dispute sur le mile en région parisienne pour l'élite des chevaux d'âge a réuni 11 partants. On y compte quatre vainqueurs de Groupe 1. L'épreuve promet beaucoup par les enjeux qu'elle porte avec elle. Elle permet en effet à des éléments confirmés sur le sprint de se frotter à d'autres qui se testent ou cherchent à emmagasiner de l'expérience dans l'exercice de la vitesse.

Le Groupe 2 d'Enghien sur le mile réunit toujours des performers de premier plan. L'an dernier Go On Boy (Password) prenait le meilleur sur Vivid Wise As (Yankee Glide) alors que Davidson du Pont (Pacha du Pont) concluait quatrième. L'année précédente, on trouvait Drôle de Jet (Coktail Jet), Ce Bello Romain (Jam Pridem) et Billie de Montfort (Jasmin de Flore). Hormis Go On Boy, tous sont des vainqueurs de Groupe 1. Cette année, ils sont quatre dans ce cas : Délia du Pommereux 1'09 (Niky), Hohneck 1'09 (Royal Dream), Galius 1'10 (Love You) et Bleff Dipa 1'10 (Mister J.P.). Un quatuor d'élite incluant deux protagonistes du dernier Prix d'Amérique : Galius (2e) et Hohneck (5e). Ou comment le Washington se mue en Amérique en modèle réduit, par son casting et le type d'exercice proposé. Une distribution à laquelle il faut encore ajouter les hongres Elie de Beaufour (Royal Dream) et Dorgos de Guez (Romcok de Guez). Tout est réuni pour une grande représentation sur la scène du plateau de Soisy.

Quatre vainqueurs de Groupe 1
Délia du Pommereux 1'09 (Niky) : 2 Groupes 1. Elle s'est imposée dans le Prix de France (Gr.1) 2021 en battant Face Time Bourbon (Ready Cash) et la Paralympiatravet (Gr.1) 2021 aux dépens de Very Kronos (Ready Cash) et Aetos Kronos (Bold Eagle).
Hohneck 1'09 (Royal Dream) : 1 Groupe 1. Il a remporté le Critérium Continental - Qualif3 des Prix d'Amérique Races (Gr.1) en décembre 2021 dominant au passage Bleff Dipa, quatrième.
Galius 1'10 (Love You) : 1 Groupe 1. Il est le lauréat du Critérium des 5 Ans (Gr.1) 2021, avec comme dauphins Gangster du Wallon (Let's Go Along) et Ganay de Banville (Jasmin de Flore). Il a aussi conclu deuxième du Prix d'Amérique ZEturf (Gr.1) en janvier dernier, battu par Davidson du Pont (Pacha du Pont).
Bleff Dipa 1'10 (Mister J.P.) : 3 Groupes 1. Il possède à son palmarès le Derby italien (Gr.1) 2020 et a ajouté, cette année, les Gran Premio Freccia d'Europa (Gr.1) et Gran Premio Gaetano Turilli (Gr.1).

L'Elitloppet en filigrane pour Hohneck
Philippe Allaire persiste avec Hohneck (Royal Dream) dans la voie de la vitesse. Pour sa première tentative sur le mile dernièrement à La Capelle, le 5 ans n'a pas eu à se donner à fond. Il avait pourtant face à lui une opposition respectable emmenée par Délia du Pommereux (Niky) et le néerlandais Mister F Daag (Conway Hall), respectivement deuxième et sixième. Philippe Allaire a aimé la prestation de son représentant et nous a déclaré à ce sujet : "Il fait toutes les distances comme tous les bons chevaux mais, sur 1.600 mètres, il est quand même particulier. Il m’a emballé à La Capelle." Si l'actuel leader de la génération des "H" a pour objectifs désignés à court terme le Critérium des 5 Ans (Gr.1), le 18 septembre, et le Championnat Européen des 5 Ans (Gr.1), le 14 octobre à Vincennes, Philippe Allaire évoque désormais l'Eliltloppet pour l'avenir (l'an prochain ?). Et il explique pourquoi : "Je trouve qu’Hohneck a le profil pour faire l’Elitloppet un jour et on prépare l’avenir en le courant sur le mile. Il a le profil car c’est un cheval froid qui peut faire deux courses dans l’après-midi en étant plaqué dans la batterie et déferré dans la finale par exemple. Il ne souffle pas, il adore la vitesse. Ses sorties sur le mile, à La Capelle et dans le Washington, entrent dans son "dressage" en ce sens."
Avec le 2 derrière autostart, moins "piègeux" que le 1, surtout à Enghien, Hohneck fera figure de favori désigné. En cas de succès, il permettrait aux 5 ans de conserver le trophée, douze mois après le titre de Go On Boy (Password).

Travailler la vitesse pour Galius
Le temps de la grande précaution quant aux efforts demandés à Galius (Love You) touche à sa fin. Le 6 ans de Séverine Raimond et Cyril Raimbaud arrive à son âge de maturité. Son entraîneur veut désormais compléter la palette de ses talents et le durcir encore un plus. L'excercice de la vitesse est plutôt formateur en ce sens. L'alezan s'est exercé vendredi dernier à Cabourg et Séverine Raimond nous avait alors déclaré : "Il a bien travaillé ce soir (comprendre vendredi dernier à Cabourg). C’est bien de le mettre dans le bain des courses. Nous avons hâte de voir son comportement sur une distance, le mile, qu’il va découvrir." Septième la dernière fois, le 26 juin, du Prix René Ballière (Gr.1) en signant son record d'1'10''0, Galius pourrait ou devrait aller encore plus vite cette fois.

Bleff Dipa à son summum
Nanti du prestigieux Derby italien à son palmarès, Bleff Dipa s'est produit durant l'hiver en France. S'il a décroché quelques places (4e du Critérium Continental), il a toujours été dominé par Hohneck et a aussi subi la loi de Délia du Pommereux à Cagnes-sur-Mer. Il vient d'enchaîner deux succès dans des Groupes 1 italiens et en inscrivant à son tableau de chasse Zacon Gio (Ruty Grif). Il aura l'avantage d'évoluer ce samedi sur une distance qu'il connaît par cœur mais aura contre lui sa position en seconde ligne. Le représentant de Jean-Pierre Barjon est membre du contingent des quatre candidats d'origine étrangère avec Jerry Mom (Ready Cash), Violetto Jet (From Above) et Rebella Matters (Explosive Matter).

Délia du Pommereux encore avec le 1
Elle fait partie des éléments français de haut niveau les plus expérimentés sur le mile. Délia du Pommereux en sera ce samedi à sixième tentative sur la distance. Elle ne s'y est jamais imposée mais compte des accessits dont le dernier en date dans l'étape du challenge du TGV de La Capelle où elle a été l'une des "victimes" d'Hohneck. Et sa meilleure opposante aussi. La partenaire de David Thomain a reçu, une nouvelle fois, le 1 derrière l'autostart, qui peut se muer en numéro piège mais a aussi permis à Timoko (2017), Bel Avis (2019) et Drôle de Jet (2020) de s'imposer dans cette épreuve.


Galius, lors de son travail à Cabourg le 22 juillet

© ScoopDyga
Six éditions en moins d'1'10''
C'est la seule épreuve parisienne qui peut revendiquer six vainqueurs qui sont passés sous la barre d'1'10''. Le Prix de Washington est aussi la première course parisienne à avoir vu un chrono d'1'09'' et fractions s'afficher. Ceci grâce à Jag de Bellouet (Viking's Way) en 2005. Le crack signait alors 1'09''9. À Vincennes, il a fallu attendre 2007 pour voir Kool du Caux réaliser 1'09''8 dans le Prix de France (Gr.1) et devenir le premier à franchir la barre de 1'10''. Dans le Washington, depuis Jag de Bellouet, les cinq autres lauréats passés sous 1'10'' sont Rapide Lebel (Ginger Somolli - 1'09''4 en 2012), Un Mec d'Héripré (Orlando Vici - 1'09''9 en 2016), Uza Josselyn (Love You - 1'09''0 en 2018), Drôle de Jet (Coktail Jet - 1'09''8 en 2020), Go On Boy (Password - 1'09''6 en 2021). Le record est l'apanage d'Uza Josselyn en 1'09''0.

Le duo de hongres de haut vol de Jean-Michel Bazire
Le dernier hongre au palmarès du Prix de Washington est Bel Avis (Ganymède) en 2019. Ce succès était signé Jean-Michel Bazire qui aura cette année sur la ligne de départ trois pensionnaires dont deux hongres de très grand talent, Elie de Beaufour (Royal Dream) et Dorgos de Guez (Romcok de Guez). Le premier n'a jamais évolué sur le mile mais possède un record personnel d'1'10''4 sur les 2.100 mètres (autostart) de la grande piste de Vincennes. Le représentant d'Eric Levallois et de l'Ecurie Cheffreville vient de s'imposer dans le Grand Prix du Conseil Municipal de Vichy (Gr.2) jouant un peu au chat et à la souris avec ses rivaux. Il est en grande forme et s'annonce comme un prétendant au sacre tout comme son aîné Dorgos de Guez. Ce dernier a connu des problèmes de santé qui l'ont éloigné des pistes durant plus de six mois. Il vient de prouver sur le mile de La Capelle, où il n'a pu s'exprimer à la fin, qu'il avait retrouvé une grande partie de son potentiel. Rebella Matters (Explosive Matter) complète la délégation de JMB. Malheureuse à Vichy la dernière fois après avoir tiré sans retenue, elle fait partie des postulants aux bonnes places.
© Aprh
Dorgos de Guez, l'alezan aux longues balzanes de l'Ecurie Vautors
PARTANTS ENGHIEN - Samedi 30 Juillet
7 PX DE WASHINGTON - (17H35)
Premium - Att. - (2) - Internationale-auto. - 120 000 € - 1 609m
1. DELIA DU POMMEREUXD. Thomain
2. HOHNECKF. Lagadeuc
3. REBELLA MATTERSCh. Martens
4. DORGOS DE GUEZN. Bazire
5. GALIUSY. Lebourgeois
6. ELIE DE BEAUFOURJ.-M Bazire
7. VIOLETTO JETF. Nivard
8. JERRY MOMM. Abrivard
9. BLEFF DIPAR. Vecchione
10. HEROS DE FLEURA. Prat
11. FLORIDA SPORTP. Ph. Ploquin

Violetto Jet, le fil rouge du Washington

Violetto Jet participera à son troisième Prix de Washington ce samedi. Le pensionnaire de Fabrice Souloy s'y est toujours bien défendu. Deuxième en 2020 de Drôle de Jet (Coktail Jet), il a conclu troisième l'an dernier derrière Go On Boy (Password) et Vivid Wise As (Yankee Glide). Dans les deux cas, il a réalisé la même performance chronométrique en 1'10''0. Après un début de carrière dans les prix de série en Italie, le fils de From Above a pris une autre dimension sur notre sol. Il est à la tête d'un Groupe 2 (le Prix Chambon P) et de sept Groupes 3. Moins performant depuis un an, il vient néanmoins de montrer des progrès à La Capelle dans l'étape du Trot à Grande Vitesse (Gr.2) en concluant cinquième.

A voir aussi :
...
2 ans : deux succès supplémentaires pour l'Écurie Hunter Valley

Les 2 ans de l'Écurie Hunter Valley sont en forme et enchaînent les victoires. Après Kapitano de Source (Ready Cash) jeudi à Enghien, deux nouveaux poulains entraînés par Tomas Malmqvist se sont imposés ce dimanche. À Alenç...

Lire la suite
...
Les pouliches suédoises de 3 ans font la loi aux Etats-Unis

Plusieurs épreuves des Blue Grass Series se sont disputées samedi soir au Red Mile de Lexington. Et les pouliches suédoises, entraînées aux Etats-Unis, y ont fait la loi. La vedette de Marcus Melander Joviality (Chapter Seven) ...

Lire la suite
...
Alpinista, le triomphe d'une phénomène dans l'Arc

Favorite du 101e Qatar Prix de l'Arc de Triomphe (Gr.1), Alpinista (Frankel) a parfaitement répondu aux attentes projetées sur elle. La représentante de l'éleveur et propriétaire suédoise Kirsten Rausing, à la tête de Staffordstown ...

Lire la suite
...
Le triomphe total
d'Alessandro Gocciadoro

On attendait Vivid Wise As dans la finale de la Loterie (Gr.1) dimanche à Naples. Le partenaire de Matthieu Abrivard s'est brillamment imposé dans sa batterie, laissant la meilleure impression de la phase qualificative. Il est passé tout près du ...

Lire la suite