... ©Scoopdyga
Actualité - 30.07.2022

Hohneck sort vainqueur d'un match musclé

Pas une ni deux. Trois accélérations nettes ont été nécessaires pour que Hohneck remporte le Prix de Washington 2022 (Gr.2), en grand champion.

On se doutait bien qu'on allait avoir droit à une course de haut niveau et on n'a pas été déçus. Le Prix de Washington a offert un spectacle sportif superbe orchestré par les duellistes Hohneck-Galius lancés pleine vitesse dès le départ par leurs partenaires respectifs. Résultat, les aiguilles du Tracking se sont affolées affichant un tronçon en 1'00'' pour les deux premiers avant d'aborder la courbe. Galius en tête, Hohneck est revenu prendre l'avantage en face au prix d'un nouvel effort. Ça fait donc déjà deux et enfin trois, la plus longue et intense accélération débutée dès l'entrée de la longue ligne droite d'Enghien quand Dorgos de Guez (Romcok de Guez) s'est invité sur le ring. Mais Hohneck, puncheur d'une élégance rare, vole comme un papillon et pique comme une abeille : il résiste à tous les assauts pour signer une deuxième victoire consécutive sur le mile après son triomphe à La Capelle. Son entraîneur Philippe Allaire savoure : "Le cheval est resté froid, il fait le job, c’est bien. Il bat quand même un cheval de Prix d’Amérique. La route est longue pour la Scandinavie mais il vient de faire deux parcours sur le mile pour ça, nous travaillons dans ce sens."
Pour François Lagadeuc le plaisir du combat remporté de haute volée se fait aussi sentir : "Je pense que le meilleur a gagné. Ce sont des champions, il faut bagarrer, nous n’allons pas nous coucher à tous les voyages. Il a été bon car il a fait trois efforts sur 1609 m, c’est très bien. Il a tout pour lui et pour moi, c’est vraiment top.". Galius (Love You) est parvenu en faisant sa place à mi-ligne droite à s'extirper de la corde pour tenter sa chance mais il conclut donc deuxième, avec les honneurs, ferré. Yoann Lebourgeois nous a dit : "Il n’a pas de problème sur cette distance, il a de la vitesse. L’autre jour, nous n’avions pas démarré et dans ces conditions, il n’est pas trop concentré." La troisième place revient à l'Italien Bleff Dipa (Mister JP), auteur des meilleurs 500 derniers mètres de la course en 1'07''1. Son numéro en deuxième ligne lui a joué des tours (il a été pointé au tracking à 31m de la tête de course avant le premier virage) et c'est un Roberto Vecchione entre deux que nous avons vu après course : "Je suis content de la performance mais malheureusement je n’ai pas pu avoir la place que je souhaitais au départ. Avec une autre position durant le parcours, Bleff Dipa aurait pu ambitionner un meilleur classement." Bleff Dipa ira désormais courir à Cagnes le Prix du Conseil Général des Alpes Maritimes avant de viser le Grand Prix de la Loterie à l'automne.
Pour le lauréat Hohneck, les cibles sont aussi élevées : le Critérium des 5 ans le 18 septembre prochain, le meeting d'hiver avec le Prix d'Amérique Legend Race dans la mire et plus tard l'Elitloppet à Solvalla. Rien que cela !

Trio de vainqueurs de Groupe 1
Hohneck devant Galius et Bleff Dipa, soit un trio vainqueur composé de trois vainqueurs de Groupe 1 et qui fait afficher 90/1 ! Facile à dire après course nous direz-vous. Et pourtant, les plus assidus lecteurs de 24h au trot savent que c'est bien l'axe choisi par notre titre pour présenter cette course d'une très haut niveau. La quatrième lauréate de Groupe 1 en lice, Delia du Pommereux (Niky) s'est elle montrée fautive dans le premier tournant, n'étant visiblement pas à l'aise dans les courbes.

À propos du chrono final
En trottant 1'09''6, Hohneck passe pour la deuxième fois de sa carrière sous la barre des 1'10'' (après le Prix René Ballière du mois de juin). Cette réduction kilométrique est la troisième meilleure de la course ex-aequo.

7e | PRIX DE WASHINGTON
Att - 1609 m - Groupe 2 - 120 000 €
HOHNECK 1'09"6
Royal Dream x Caranca (Ready Cash)
Driver : F. Lagadeuc - Entraîneur : Ph. Allaire
Propriétaire : Ph. Allaire - Eleveur : J. P. Guay
2e Galius 1'09"7 Love You x Star de Villeneuve
3e Bleff Dipa 1'09"8 Mister J.p. x Preziosa Jw
4e : Dorgos de Guez - 5e : Jerry Mom - 6e : Violetto Jet - 7e : Florida Sport

D'où vient-il ?

C'est un euphémisme d'écrire qu'Hohneck est bien né ! Issu du croisement de Royal Dream 1'10'' avec une fille de Ready Cash 1'10'', soit le jumelé gagnant du Prix d'Amérique 2013, à l'origine aussi de Havana d'Aurcy, la lauréate du Critérium des Jeunes, il est le premier produit de Caranca 1'14'' (quatre victoires et 53.120 €). Caranca est, tout bonnement, la propre soeur des classiques Dawana 1'10'' et Gotland 1'11''.

Love You 1'10''2 Coktail Jet 1'11''2
Royal Dream 1'10''7 Guilty Of Love 1'17''1
Ida Bourbon Buvetier d'Aunou (US) 1'14''4
HOHNECK Ocre Et Verte 1'17''1
Ready Cash 1'10''3 Indy de Vive 1'11''9
Caranca 1'14''5 Kidea 1'18''2
Sanawa 1'13''0 Jeanbat du Vivier 1'10''3
Himalayenne 1'19''0

A voir aussi :
...
Iona de Feugères prend sa revanche

Dans ce réclamer, on prend les mêmes que le 19 janvier et on recommence ! Enfin pas tout à fait car, si Iona de Feugères (Uniclove) et Izio du Pommereux (Clif du Pommereux) composent encore une fois le couplé gagnant, ...

Lire la suite
...
In Race Lorraine ou la victoire qui fait du bien

L'entraînement de Gabriel Pou Pou n'avait pas encore réussi à gagner une course lors de ce meeting d'hiver de Vincennes. Mais ça c'était avant, avant ce samedi où In Race Lorraine (Un Mec d'Héripré) remporte le Prix ...

Lire la suite
...
Indigo de Fontaine sait tout faire

Irréprochable cet hiver à Vincennes à l'attelé en deux courses où il s'est imposé en cheval en retard de gains, Indigo de Fontaine (Niky) découvre le monté avec autant de réussite ce samedi. "Nous avons changé de spécialité ...

Lire la suite
...
Kipling Iron
est aussi performant au monté

Après deux premières victoires à l'attelé en province, Kipling Iron conserve son invincibilité ce samedi en débutant au monté pour ses premiers pas à Vincennes. Son entraîneur Tony Le Beller ne cache pas des ambitions de niveau Groupe ...

Lire la suite