... ©ProvinceCourses
Actualité - 31.07.2022

La promenade d'Étonnant en Belgique

Une simple formalité. Étonnant (Timoko) a remporté ce dimanche le Grand Prix de Wallonie de la tête et des épaules. Il devance son grand rival de la saison Vivid Wise As (Yankee Glide) alors que Cicero Noa (Mandarino Blue) monte sur le podium pour la Belgique.

La course se présentait comme un nouveau duel entre les deux cracks du premier semestre 2022, Étonnant (Timoko) et Vivid Wise As (Yankee Glide). La course s'est bien résumée à un (très court) match à deux mais ce ne fut certainement pas le plus palpitant de tous cette saison (pour faire dans la litote). Il n'empêche que le vainqueur de l'Elitloppet a pris sa revanche sur le lauréat du Prix René Ballière et le duel entre ces deux-là tourne donc à l'avantage du Français entraîné par Richard Westerink. Pour remporter son quatrième Groupe 1 et rejoindre au palmarès son père Timoko vainqueur de la course en 2013, Étonnant n'a pas eu à forcer son talent, s'offrant même le double luxe de ne pas vraiment démarrer derrière la voiture et de finir la course sans que le débouche-oreilles n'ait été utilisé. L'épreuve fut tactique, alors donnons la parole à ses acteurs principaux, Anthony Barrier et Richard Westerink pour le clan vainqueur et Matthieu Abrivard médaillé d'argent.

Anthony Barrier
"J'ai préféré prendre mon temps au début car la voiture démarre sèchement ici et je me doutais que Matthieu allait attendre mon dos sur 2300m. Sur 1609m, cela n'aurait pas été la même chose. Ensuite en tête, il fallait gérer. Il était content devant, il ne demandait qu'à avancer. C'était tactique mais je n'avais aucun intérêt à avancer avec Matthieu dans mon dos. J'aurais bien aimé voir Christophe (Martens avec Alcoy) rester plus longtemps à mon extérieur pour laisser Matthieu au chaud mais on avait tellement fait peu d'effort qu'il est reparti très facilement pour finir. Ce n'est pas sa course la plus dure, c'est certain..."

©ProvinceCourses

Richard Westerink : la course du jour et les plans à venir

"Une promenade de santé. C'est sûrement la première fois que je le vois finir sans les oreilles débouchées. Anthony a bien géré la situation. Ce sont des chevaux qui sont habitués à trotter sur le pied de 1'09'' donc aller en 1'20'' c'est de la rigolade pour des chevaux comme cela. Normal qu'il tire un peu dans ces conditions. Et puis, pas de bras, pas de chocolat ! La suite ? Les plans ne sont suivis qu'en fonction de la forme du cheval. C'est la seule chose qui compte et qui guide la suite des plans. Ce sera donc normalement le Prix d'Été à Vincennes (le 10 septembre) et ensuite on est invités à New-York pour l'International Trot mais il faudra qu'il soit bien. On avait loupé la course avec Timoko. Je pense que ce genre d'invitation ne se refuse pas. Ce sont des belles expériences, de belles aventures, des événements super bien organisés. Si on ne vit pas des choses comme ça en tant qu'entraîneur, il faut arrêter le métier d'après moi, mais ce n'est que mon avis. On verra si le Canada nous lance aussi une invitation : on peut aller à New York sans aller au Canada mais courir les deux serait un plus."

Pas de bras, pas de chocolat !


Grand Prix de Wallonie 2022, le résultat

1. Étonnant (Timoko x Migraine) - Anthony Barrier
ent. : Richard Westerink
propr. : Richard Westerink
éleveur : Guy Vigier
2. Vivid Wise As (Yankee Glide) - M. Abrivard
3. Cicero Noa (Mandarino Blue) - F. Nierinck

Chrono : 1'12''6 - très loin du record d'Amiral Sacha (1'10''4) mais bien révélateur de la forte dimension tactique de la course.

Matthieu Abrivard : "C'est la meilleure façon de finir deuxième"

"Mon cheval était parfait. Quand je suis venu en tête, j'ai eu aussitôt Anthony sur mon dos. Peut-être aurais-je pu à cet instant le faire travailler un peu plus. De toute façon, je ne peux plus aller devant avec Vivid. Souvenez-vous du Critérium de Vitesse de la Côte d'Azur : bien qu'à mon extérieur pendant le parcours, Étonnant m'avait flingué pour finir. Je préfère être second en ne demandant pas l'impossible et même sans déboucher les oreilles plutôt que deuxième avec Étonnant en dehors de moi et en finissant en rampant. Si j'ai le passage, il aurait bondi mais Étonnant n'avait rien fait non plus, courant un peu contre nature et cela aurait pu être piégeux pour lui. Il n'a pas pris dur ça c'est certain."

A voir aussi :
...
Idéal du Rocher monte encore son niveau de jeu

Le plus riche du second échelon, Idéal du Rocher (Clif du Pommereux) a profité de son bon départ pour se placer rapidement derrière le groupe de tête. Il a ensuite sagement patienté avant de passer à l’...

Lire la suite
...
Jacar de la Dives, victoire lavalloise mais pensées parisiennes

Estimé par Bertrand Le Beller, Jacar de la Dives (Viking de Val) bénéficiait d’un très bel engagement à la limite du recul ce mercredi. Il n’a pas laissé passer l’occasion de s’imposer, pour la ...

Lire la suite
...
Avec Elie de Beaufour,
"JMB" toujours roi d'Anjou-Maine

Pour la cinquième fois de suite (et pour la neuvième fois au total), Jean Michel Bazire remporte le Grand Prix Anjou-Maine (Gr.2) en tant qu’entraîneur. Cette fois c’est avec Elie de Beaufour qu’il pose ...

Lire la suite
...
Nouveau coup d'arrêt
pour Earl Simon

Initialement attendu dans la quatrième étape du Tour Européen du Trotteur Français (T.E.T.F.), dimanche prochain à Gelsenkirchen, Earl Simon ne sera pas de la partie. Et pour cause, il connaît un problème de ...

Lire la suite