Résultat de course - 26.10.2020

Gatsby Wic, entre trot et galop

J'ai plus de compétences au galop. Mais le trot me passionne également. Récemment, j’ai acheté un yearling trotteur.
Christian Trecco

Très bon lauréat le 18 septembre à Vincennes, Gatsby Wic a doublé la mise une course qualificative à LeTROT Open des Régions Sud-Ouest pour les 4 ans. Ce fils de Real de Lou comble une nouvelle fois son propriétaire Christian Trecco dont la casaque est plus connue au galop.

Les Terry dans le Sud-Ouest en 2020
855 partants
107 victoires
127 places

Orange et noir. Les deux couleurs de la casaque de Christian Trecco que l'on peut voir régulièrement sur les hippodromes de galop, que ce soit en région parisienne ou en province, notamment lors du meeting d'hiver de Cagnes-sur-Mer. Cette fois, c'est donc sur une piste de trot que la casaque s'illustre grâce à Gatsby Wic, présenté par la famille Terry. Ce n'est pas la première fois cette année puisque ce fils de Real de Lou s'était déjà imposé à trois reprises, dont à Vincennes au mois de septembre. « C’est le seul trotteur que j’ai sous mes couleurs. Avant lui, je n'en ai eu qu'un seul qui était chez le regretté Roland Jaffrelot. Elle s’appelait Blemania. Ce n’était pas une championne mais elle a gagné plusieurs courses », explique Christian Trecco qui a suivi la course en famille depuis les Alpes-Maritimes.
« J’ai acheté Gatsby Wic avec mon oncle et des amis par l’intermédiaire de Laurent Simon, poursuit le propriétaire. J’ai beaucoup plus de chevaux d’obstacle avec David Windrif, qui est comme un frère pour moi. J'en ai une douzaine sous mes couleurs dont je partage la propriété avec mes amis et ma famille. Cela fait vingt ans que j'ai des chevaux en plat et en obstacle, Berjou et Le Mans sont mes meilleurs chevaux en obstacle. »
Christian Trecco revient ensuite sur la carrière de celui qui défend sa casaque : « Gatsby Wic était très prometteur à 2 ans lorsqu’il était entraîné par Yannick-Alain Briand. Il a dû être castré car il avait un problème aux testicules, ce qui explique sa longue absence. Il s’est reposé, puis est parti chez Patrick Terry sous les conseils de Laurent Simon. Il est meilleur corde à droite et avait beaucoup d’engagements dans le Sud-Ouest. La famille Terry fait du très bon travail avec le cheval. C’est une belle histoire. Je ne m’y connais pas beaucoup au trot, j’ai plus de compétences au galop. Mais le trot me passionne également. Récemment, j'ai acheté un yearling trotteur. ». Une histoire qui pourrait bien se prolonger puisque Gatsby Wic est programmé pour la finale régionale le 8 novembre et, s'il décroche sa qualification, pour la finale nationale un mois plus tard.

D'où vient-il ?

Il a été élevé par Christian et Geneviève Williot. C’est le meilleur des six produits en âge de courir de sa génitrice Quelle Miss Wic (289 830 €). Cette dernière est la sœur de bons éléments comme Salsa Wic ( 107 580 €), Trésor Wic (468 210 €), Vega Wic ( 229 250 €), Already Wic (162 080 €), Crystal Wic (149 830 €) ou encore Espoir Wic (169 120 €).

3e | PRIX DE LA DEPECHE DU MIDI
Att - 2550 m - Course B - 23 000 €
GATSBY WIC 1'15"
Real de Lou x Quelle Miss Wic (Gobernador)
Driver : C. Terry - Entraîneur : P. Terry
Propriétaire : Ch. Trecco - Eleveur : Ec. Wic
2e Gabriella Duem 1'15"3 Royal Dream x Rarita de Viette
3e Goutte du Houlbet 1'14"6 Rossini des Jipes x Unite du Houlbet
4e : Golden Visais - 5e : Guiness Griff - 6e : Gwendolo Bello - 7e : Georgio du Derby
A voir aussi :
...
Héroïne du citrus exacte au rendez-vous

"Héroïne du Citrus (Bilibili) est bien sur la fraîcheur !" Voilà les premiers mots d'Alexandre Abrivard, son partenaire, à son retour aux balances. La représentante de l'Ecurie de Jean-Pierre Barjon s'est imposée avec beaucoup de facilité dans ...

Lire la suite
...
Isla Jet
comme une pouliche de groupe

Auteure d'un retour sortant de l'ordinaire, Isla Jet est revenue arracher la décision au prix d'un sprint décoiffant dans le Prix de Picardie, qui réunissait un lot de 4 ans très intéressants.

Lire la suite
...
Un "Banville"
peut en cacher une autre

Troisième, Jewel de Banville n'a pas démérité. Mais dans ce Prix Urgent (Groupe 3), les lauriers sont revenus à Jessy de Banville, également élevée par la famille Duprey.

Lire la suite
...
Fée de Ranchval se transcende

Meilleure finisseuse, dans une arrivée serrée, Fée de Ranchval (Opium) remporte son deuxième Quinté+, associée à Matthieu Abrivard. La femelle de 7 ans a donné raison à son entraîneur, Emmanuel Varin, qui pour la première a ...

Lire la suite