En bref - 04.08.2022

Rebondissements dans l'affaire Rossi avec la divulgation d'écoutes téléphoniques

Lors des dernières heures, de nouveaux développements sont apparus dans l'affaire "Rossi". Mis en examen sous les chefs d'escroquerie en bande organisée et de faits de dopages, Frédéric Rossi a vu son contrôle judiciaire allégé le mardi 19 juillet sur décision de la Cour d'Appel d'Aix-en-Provence. Or Thierry Vildary, journaliste d'investigation sport de France Télévisions, vient de diffuser par son compte twitter des extraits de la notification judiciaire de la Cour d'Appel, également relayés par L'Equipe. La notification compile et résume des écoutes téléphoniques de Frédéric Rossi et de son neveu Charley Rossi évoquant des pratiques illicites tant en termes de dopage que d'opérations de paris. Charley Rossi fait notamment allusion au fait que son oncle serait protégé par France Galop.
Après l'énumération de ces charges, la chambre de l'Instruction a néanmoins ordonné l'allègement du contrôle judiciaire imposé à Frédéric Rossi. Stéphane Piallat, chef du Service Central des Courses et Jeux, nous apprend sur ce dossier : "Cette décision judiciaire est liée au fait que les magistrats considèrent que M. Rossi doit pouvoir vivre et travailler et qu'il ne pouvait faire l'objet d'une mesure de contrôle judiciaire aussi large que celle qu'il avait initialement. C'est du droit et cela ne remet pas en cause l'instruction sur le fond."

La réaction de France Galop dans un communiqué diffusé ce jeudi

Mis en cause dans plusieurs déclarations de Charley Rossi rapportées dans la notification judiciaire de la Chambre de l'Instruction de la Cour d'Appel-en-Provence, notamment dans une logique de collusion ou protection des mis en examen, la société mère du Galop, France Galop, a précisé ce jeudi dans un communiqué de presse :
- que France Galop s’est constituée partie civile dans ce dossier, comme dans ceux instruits concernant les actions en justice devant les Tribunaux de Senlis et Bordeaux.
- que dans ces affaires, l’association s’est manifestée auprès de la justice et de la police et qu’elle suit avec la plus grande attention ces dossiers.
- qu’en l’état de connaissance du dossier, rien ne permet d’affirmer que Frédéric Rossi ait pu avoir connaissance à l’avance de contrôles réalisés sur ses sites.
- que France Galop agit de longue date en matière de contrôles anti-dopage et qu’elle collabore avec la plus grande rigueur à l’ensemble des dossiers avec la justice et le Service Central des Courses et Jeux.
- que les personnes mises en examen font déjà l’objet d’interdictions d’activité dans les courses de chevaux dans le cadre de leurs contrôles judiciaires respectifs.
- que France Galop assume sa responsabilité sur la filière et améliore en permanence ses procédures en matière de lutte anti-dopage, qui est une priorité.

A voir aussi :
...
Avec Bird Parker en héritage

Chaque hiver, elle s’octroie son Groupe I. Après le Prix de Vincennes, voilà deux ans, et le Prix Jag de Bellouet, lors du dernier meeting, c’est au tour du Prix des Centaures de la consacrer. Idéale ...

Lire la suite
...
Idéale du Chêne,
plus exceptionnelle que jamais !

On attendait un match entre les meilleurs performers montés de chaque génération des 4, 5 et 6 ans. Et le dénouement du Prix des Centaures (Gr.1) a bien livré l’explication attendue, finalisant une hiérarchie qui met au ...

Lire la suite
...
Quand la symbiose
cheval-homme se fait parfaite

Bien sûr, il y a les chiffres : la 30ème victoire en carrière, la sixième au cours de cet hiver dont quatre au niveau Groupe 1, le 100%, le nouveau record de l'épreuve, le fait qu'il passe pour la ...

Lire la suite
...
Troty et Marc Fesneau au Salon de l'Agriculture

Le Ministre de l'Agriculture Marc Fesneau en aura rencontré des personnalités au Salon de l'Agriculture. Voici la photo d'une main qu'il ne s'attendait peut-être pas à serrer, celle de Troty, croisé ce samedi sur le stand des courses hippiques. ...

Lire la suite