... ©ScoopDyga
Résultat de course - 27.10.2020

Les danoises font leur show

Quand elle court contre les seules femelles, c’est souvent parfait.
Jean-Michel Bazire

Deux juments rattachées au stud-book danois ont composé le couplé gagnant du Prix Elsa, en ouverture de réunion, ce mardi à Vincennes. Derrière un même passeport de naissance, C D et Commit Boom Bay sont pour le reste bien différentes.

C D en chiffres
17e victoire
5 succès en France chez JMB
1'11''8 : nouveau record personnel

Le programme européen va nous permettre, lors des prochaines semaines, de découvrir de nouveaux noms. Commit Boom Bay (Ens Snapshot) pourrait faire partie de ce point de vue des éclaireurs. La danoise de 6 ans arrivait avec des titres et un niveau suffisants pour briller d'emblée à Vincennes. Elle n'a nullement démérité mais à dû laisser les honneurs à la trotteuse de poche C D (Great Challenger). Deux danoises sur les plus hautes marches mais avec un profil bien distinct. La dernière appartient à l'effectif de Jean-Michel Bazire plus d'un an et demi. Elle signe ici son deuxième succès à Vincennes mais a aussi gagné à Enghien notamment. Quant à la deuxième, Commit Boom Bay, présentée par Steen Juul, elle découvrait Vincennes où son entraîneur n'avait plus eu de partant depuis plus de deux ans. Installée en tête en plaine, Commit Boom Bay a supporté le poids de la course et signe de très bons débuts parisiens. En réalisant 1'11''8, C D signe son nouveau record personnel.

Avant même de déclencher son compteur du meeting d'hiver, qui commence officiellement demain (mercredi), Jean-Michel Bazire prouve donc que son effectif est prêt à répondre aux objectifs. Et il s'agissait bien d'un engagement visé ici pour C D selon ses propos sur Equidia : « C’est une bonne jument. Quand elle court contre les seules femelles, c’est souvent parfait. Là, je n’ai pas eu un parcours des plus économiques mais on a été longtemps vraiment doucement [dans la montée] et, dans le dernier tournant, j’ai pu me mettre un peu à trois-quarts. Dans la ligne droite, elle a bien refoncé. Disons qu’on ne va pas en gagné trente-six mais c’est fait. Aujourd’hui, c’était une vraie bonne course. La prochaine fois, cela va être plus dur. »

D'où vient-elle ?

Son père est la tête de liste danoise 2018, Great Challenger. Sa mère, la suédoise Quite A Beauty 1’15, compte sept victoires et est une sœur de Larizza 1’12, titulaire de six succès pour environ 20 000 €.

1ère | PRIX ELSA
Att - 2100 m - Course C - 37 000 €
C D 1'11"8
Great Challenger x Quite A Beauty (Earthquake)
Driver : J. Bazire - Entraîneur : J. Bazire
Propriétaire : S. Cd - Eleveur : . Fonds De Courses
2e Commit Boom Bay 1'11"8
3e Emone Cruz 1'12"
4e : Helena Di Quattro - 5e : Voyage d'Amour - 6e : Etoile de La Loge - 7e : Easy To Love Blue
A voir aussi :
...
Harmoniously confirme à un échelon supérieur

De bons 4 ans étaient au départ du Prix du Palais-Royal, où les deux favoris He And Me (Bird Parker) et Hatha Josselyn (Charly du Noyer) se sont montrés fautifs. La sagesse, c'est l'une des principales qualités d'Harmoniously (...

Lire la suite
...
Jina de l'Ormerie, une 2 ans qui a du talent

Dans l'épreuve réservée aux pouliches de 2 ans, ce mercredi à Enghien, il y a eu un beau match final. Jina de l'Ormerie (Amiral Sacha) a su venir à bout de la la pouliche de Philippe Allaire Jélica Vé...

Lire la suite
...
Fin de carrière pour Eagle Eye Sherry

Meilleure pouliche de 3 ans suédoise l'an dernier, Eagle Eye Sherry (Bold Eagle) ne courra plus a annoncé Björn Goop son entraîneur sur son site internet. Elle a été éliminée en demi-finale de la Breeders Crown dimanche à ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite