... (© APRH)
Résultat de course - 27.10.2020

Une de plus pour Fakir de l'Ecluse et Alexandre Abrivard

Il gagne toujours du minimum mais il gagne toujours.
Alexandre Abrivard

Pour sa septième course de l'année, Fakir de l'Ecluse (Chef du Châtelet) signe son sixième succès et poursuit son quasi sans-faute. Dans le même temps, il permet à Alexandre Abrivard, son jockey, de mettre la pression sur Mathieu Mottier dans la course à l’Étrier d'Or.

Avec ce nouveau succès, Fakir de l'Ecluse n'est plus qu'à une seule victoire d'écart avec Fed du Patural (Kiwi), qui est le cheval ayant remporté le plus grand nombre (7) de courses au trot monté depuis le début de l'année. "J'avais dit avant le départ qu'il faudrait qu'il sorte sa plus belle course pour s'imposer ce soir, commente Alexandre Abrivard après la pesée au micro d'Equidia. On ne sait pas où ses limites. Il gagne toujours du minimum mais il gagne toujours." C'est bien là l'essentiel d'autant que cette accumulation lui permet de franchir la barre des 200 000 € de gains pour un cheval acheté yearling 5 000 € à Caen par Stéphane Bouisson qui l'a mis en location chez Laurent Abrivard. Même s'il n'aura peut-être pas pléthore de bons engagements au cours des prochaines semaines sur le plateau de Gravelle en raison de son statut de hongre, Fakir de l'Ecluse a d'ores et déjà largement contribué à la réussite de l'écurie Laurent Abrivard et fils cette année.
Au moment de faire les comptes le 31 décembre, les succès de "Fakir" pourraient ainsi peser leur poids dans la course à l’Étrier d'Or dans laquelle est lancé Alexandre Abrivard. A la veille du meeting d'hiver, l'aîné des fils Abrivard revient ainsi à une victoire aussi d'écart avec Mathieu Mottier (49 contre 50). Depuis le début de l'année, les deux jockeys dominent ce classement. Après avoir été en tête de mars à la fin juin, Mathieu Mottier a dû laisser la première place à son rival de juillet à septembre avant de reprendre le meilleur ces dernières semaines. Ce sera l'un des enjeux des deux prochains mois d'autant qu'avec 41 succès, Eric Raffin n'a probablement pas dit son dernier mot non plus.

D'où vient-il ?

Acquis 5 000 € aux ventes de yearlings de Caen par Stéphane Bouisson, Fakir de l’Ecluse appartient à une famille d’adoption des Châtelet. Fakir de l’Ecluse est un frère de Chef de l’Ecluse (25 910 €). Au niveau de sa grand-mère Janina du Châtelet, on trouve le classique Dimitrio (188 351 €) et Hetman du Châtelet (176 301 €).

5e | PRIX ATHAMANTIS
M - 2850 m - Course A - 50 000 €
FAKIR DE L'ECLUSE 1'13"3
Chef du Chatelet x Rive du Chatelet (Korean)
Jockey : A. Abrivard - Entraîneur : L. C. Abrivard
Propriétaire : E. L. Abrivard - Eleveur : E. G. Jouenne
2e All Wise As 1'13"4
3e Gabiano 1'13"5
4e : Galactic - 5e : For Me Quick - 6e : Innovation Love
A voir aussi :
...
Des débutantes montées
qui inspirent la méfiance

Premier rendez-vous monté labellisé Groupe pour les pouliches de 3 ans, le Prix Holly du Locton pourrait revenir à des novices sous la selle. Trois candidates titrées à l'attelé se lancent en effet ici dans le grand bain du monté.

Lire la suite
...
I Love You Nobless vs Ici C'est Paris
déjà le match 4

Le départ du Prix Édouard Marcillac s'annonce crucial. Tour à tour, I Love You Nobless (Singalo) et Ici C'est Paris (Dollar Macker) ont en effet hypothéqué leurs chances de victoire au signal. Pour gagner, il leur faudra être irré...

Lire la suite
...
Objectif transformé
pour Harvest de Bulière

Absent durant la première partie du meeting, Harvest de Bulière n'avait qu'un objectif sur la période : le Prix de Monpazier ce mercredi. Objectif transformé avec assurance.

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite