...
Actualité - 13.08.2022

À l'heure de Londres

Epreuve de prestige sur l’hippodrome d’Enghien, le Prix de Londres a été progressivement dominé par les hongres, qui n’ont que peu d’occasions de briller durant cette période estivale dans cette spécialité et pour lesquels ce Groupe 2 est un véritable objectif. Cette année, le plateau est encore de qualité et la vérité pourrait bien se trouver parmi les "castrés", même si deux performers classiques ne s’élanceront pas battus d’avance.

C’est tout simplement le seul Groupe 2 au monté du programme d’Enghien. Le Prix de Londres est une épreuve particulière, avec un palmarès où figurent des champions. En 1990 et 2001, Reine du Corta et First de Retz réalisent le doublé Prix de Cornulier-Prix de Londres. Vive Ludoise en fera de même mais dans le sens inverse (1993-1994). La pensionnaire d’Alain Roussel dominait une certaine Queila Gédé, tandis que le défenseur de la casaque de l’Ecurie des Charmes sera le dernier à rendre victorieusement cinquante mètres (recul qui sera dans les conditions de courses jusqu’en 2008). Pourtant sans limite de gains, cette compétition a souvent été boudée par les vainqueurs du Prix de Cornulier. Depuis vingt ans, seuls One du Rib et Malakite (cinquième et septième en 2009) et Roxane Griff (quatrième en 2015) y ont tenté leur chance.
Pourtant le palmarès n’en reste pas moins éloquent. Nègre du Digeon, Quemeu d’Ecublei, Roi du Lupin, Uppercut de Manche, Astor du Quenne et Arlington Dream ont terminé leur carrière millionnaire (seul l’élève de Sébastien Guarato était encore muni de ses attributs). Le défenseur de la casaque de Frédéric Sauque est d’ailleurs le détenteur du record de victoires dans ce Prix de Londres avec un triplé en 2017, 2018 et 2019.

Ils ont marqué l’histoire du Prix de Londres
Fils de Ready Cash, Arlington Dream est acheté 110.000 euros aux ventes de yearlings Arqana par Frédéric Sauque. Vainqueur du Prix Robert Auvray (Groupe 2), il sera castré après le Critérium des 5 ans, victime d’un problème à un testicule. Fils de Ialla Clairchamp (Battling Joe), semi-classique sous la selle, déjà entraînée par Philippe Allaire, Arlington Dream découvre le trot monté à l’âge de 7 ans et va effectuer une brillante seconde partie de carrière avec seize victoires dont quatorze groupes. Le Prix de Londres sera sa chasse gardée. Il va marquer l’histoire de ce Groupe 2 en devenant le premier cheval à réaliser le hat-trick. Avant lui, cinq compétiteurs étaient crédités du doublé. Idée Baroque, Reine du Corta, Une Fleur, Rocky Kim et Quemeu d’Ecublei. Prenant sa suite, Dynamite Marceaux est la double tenante du titre et a abaissé le record de l’épreuve à 1’12’’ l’an passé, mais la pensionnaire de Jonathan Groizeau a quitté la compétition quelques mois plus tard avant d’être saillie au printemps par Quaker Jet.

Forces en présence
Cette année, les références dans les Groupes 1 reviennent à Florida Sport (Tornado Bello), cinquième du Prix de l’Ile-de-France 2022 et Jerry Mom (Ready Cash), quatrième du Prix de Cornulier 2021. La jument de Charly Mary a prouvé dans le Prix Yvonnick Bodin (Groupe 3), qu’elle pouvait faire étalage de son talent sur les parcours de tenue, bien qu’elle puisse se targuer d’être la jument la plus rapide d’Europe depuis son triomphe à Solvalla, en 1’09’’8. Quant au frère de Traders, il effectuera sa première sortie sous la selle depuis son arrivée chez Matthieu Abrivard. Pour tenter de confirmer la suprématie des hongres, qui ont décroché treize des vingt dernières éditions, Chalimar de Guez (Nahar de Béval) et Diamant de Tréabat (Kuadro Wild) ont des arguments à faire valoir.


Florida Sport, connue pour sa vitesse de base, a d'autres atouts dans son jeu
PARTANTS ENGHIEN - Samedi 13 Août
8 PX DE LONDRES - (16H08)
Premium - Monté - (2) - Internationale - 120 000 € - 2 875m
1. FULTOND. Bonne
2. FLY SPEEDB. Rochard
3. CRESCENDISA. Collette
4. EGAO JENILOUE. Raffin
5. FLORIDA SPORTM. Mottier
6. CARIOCA DE LOUA. Abrivard
7. JERRY MOMD. Thomain
8. CABAN PRIORA. Desmarres
9. CHALIMAR DE GUEZJ. Y. Ricart
10. REBELLA MATTERSM. Herleiksplass
11. DIAMANT DE TREABATC. Frecelle
12. CARLYF. Desmigneux

Caban Prior le plus expérimenté

Avec deux participations dans ce Prix de Londres (2ème en 2019 et 4ème en 2020), Caban Prior connait bien cette compétition et cette piste. Il présente une autre particularité : il sera le seul ferré au départ. Un cheval comme Diamant de Tréabat connait lui aussi Enghien mais devra avoir de la mémoire car cela fait plus de cinq ans qu'il n'a pas foulé cette piste !

Le défenseur de la casaque Guezille s’entend particulièrement bien avec Jean-Yann Ricart. Ensemble, ils ont signé huit victoires, dont les Prix Jacques Andrieu et Georges Dreux, et pris vingt-quatre places en trente-six sorties sous la selle. Quant au représentant de Pascal Monthulé, il a confirmé sa place parmi les meilleurs hongres en réalisant la passe de trois dans les groupes cet hiver.

Deux grandes premières pour Carly
À 10 ans, Carly (Rolling d'Héripré), véritable référence au monté, vivra deux grandes premières à l'occasion de ce Prix de Londres : il sera monté pour la première fois à Florian Desmigneux et court pour la première fois de sa carrière à Enghien.

Troisième l’an passé, et seul « rescapé » de l’édition 2021, Egao Jénilou (Village Mystic) connaît une très belle réussite sur cette piste (trois victoires en cinq sorties). Fly Speed (Neutron du Cébé) et Rebella Matters (Explosive Matter) débuteront dans la spécialité. Crescendis (Quérido de Blary) défend les mêmes intérêts, ceux de Thierry de Wazières, qui figure au palmarès grâce à Hypéris (Ufland), vainqueur en 2003. Deuxième en 2019 et quatrième en 2020, Caban Prior (Sancho Pança) court pour la troisième fois après une absence d'un peu plus d'un an.

Yves Dreux, souvenirs de Londres
Titulaire de quatre succès, Yves Dreux a une relation singulière avec ce Prix de Londres, puisqu’il s’est imposé avec des chevaux aux profils totalement opposés. En 1987, il réalise un exploit avec Passe Avant, qui défendait ses couleurs : « Je l’avais acheté à réclamer. C’était un très beau cheval, d’un grand modèle. Je trouvais qu’il avait des bonnes performances à 4 ans et se trouvait un peu en retard de gains. Je l’ai dirigé sous la selle, mais il avait déjà couru dans cette spécialité. Il a alors enchaîné les succès jusqu’au Prix de Londres qui était sa dixième victoire consécutive. Ensuite, ses performances ont été un peu moins bonnes et je l’ai réorienté à l’attelé où il a gagné au niveau tiercé. C’était une belle histoire avec ce cheval et je l’ai gardé ensuite comme étalon. » Auparavant, c’est avec des éléments classiques que le multiple Etrier d’Or (à neuf reprises) s’était distingué. «Je l’ai gagné à deux reprises avec Idée Baroque (80-81), une très bonne jument qui a couru le Prix de Cornulier (quatrième). Ma première victoire fut acquise en 1977 avec Eringa, entraînée par mon oncle, Georges (elle venait de terminer cette année deuxième du Prix de Cornulier, intercalée entre Fanacques et Bellino II). A cette époque, le Prix de Londres se disputait sur 2.300 mètres et nous avions rendu cinquante mètres. On ne pourrait pas revoir cela. »
©Scoopdyga
Egao Jenilou se plait particulèrement à Enghien

A voir aussi :
...
Et si vous versiez la taxe d'apprentissage à l'Afasec?

Le versement de la taxe d'apprentissage concerne toutes les entreprises employant au moins un salarié, domiciliée en France et sujette à l'impôt sur les sociétés. Aussi, afin de soutenir le travail de formation menée par la ...

Lire la suite
...
Belina entretient
le rêve Josselyn

La Journée des Champions sera exceptionnelle. Sept Groupes sont à l’affiche dont cinq Groupes 1. Les champions du moment, génération par génération, répondront à l’appel. Pour tout éleveur, se voir représenter dans ces temps ...

Lire la suite
...
Lady Princess confirme son beau potentiel

Dans nos radars depuis sa qualification en février à Grosbois (2 étoiles Province Courses), Lady Princess (Gotland) remporte une deuxième course consécutive. Après celle de la fin avril sur cette même piste de La Capelle, la proté...

Lire la suite
...
Dimanche, c'est aussi jour de Trophée Vert

La place de leader du classement général du Trophée Vert pourrait être en jeu dimanche à l'occasion de la 7ème étape du circuit des meilleures pistes en herbe, à Niort. À Feline De Calvi (Tag Wood) de défendre sa ...

Lire la suite