... ©DR
Emmanuelle Malecaze-Doublet et Richard Viel se sont exprimés ce mardi matin à Deauville face aux membres l'Association des Éleveurs de Galop
En bref - 16.08.2022

Le grand oral d'août à Deauville

Sur l'invitation de l'Association des Éleveurs de Galop, qui tenait ce matin son Assemblée Générale, plusieurs dirigeants de la filière ont eu l'occasion de s'exprimer sur les sujets d'actualité des courses au galop (voir l'intégrale des échanges en cliquant ICI) mais aussi plus généralement de la filière. Nous vous proposons quelques informations-clés sélectionnées après vous avoir précisé que le thème de la lutte anti-dopage a pris une grande place dans les échanges avec une tendance affirmée : une inquiétude prégnante de la part des professionnels et la réaffirmation d'un processus adéquat du côté des instances, notamment "grâce au travail commun réalisé avec les services de police qui disposent d'outils comme les écoutes téléphoniques" a rappelé Édouard de Rothschild, Président de France Galop.

Richard Viel : "Le PMU est une entreprise technologique"

Président du Conseil d'Administration du PMU depuis un mois, Richard Viel a pris pour la première fois la parole en public avec ce titre. Très à l'aise, souriant, et maniant aussi l'humour à l'heure du jeu des questions-réponses, il a donné un certain nombre de définitions de son rôle et de l'entreprise PMU.
"Chaque entreprise doit innover de façon permanente pour voir sur le long terme. Le PMU aussi, d'autant qu'il est avant tout une entreprise technologique. Alors quelle fut ma surprise de découvrir que l’outil principal du PMU s’appuie sur une technologie de 1970 ! On a besoin de souplesse, d’agilité dans le monde d'aujourd'hui. On ne peut plus attendre seize mois pour programmer une modification. (...)
Je passerai du temps à l’automne pour vous écouter après avoir écouté les membres de l’équipe de direction. (...)
Le PMU compte 3 millions de parieurs sur 30 millions de Français aptes à parier, soit 10% : alors comment faire pour faire mieux ? Pourquoi être condamné à n’avoir qu'un taux de 10% ? On va travailler là-dessus
.
À titre d'information, une course à 7 chevaux vaut un indice 100, avec 8 chevaux l'indice passe à 120. Donc pour un rapport 1 sur 8, on gagne 30% de CA. C'est un enjeu majeur pour la suite, un enjeu collectif pour nous tous. Même si on doit aussi de notre côté (PMU) adapter nos jeux à cette tendance."

Emmanuelle Malecaze-Doublet : "On travaille sur le Quinté+"

"Les résultats annoncés en CA le mois dernier permettent de maintenir le cap des 826M€ de retour à la filière, principalement grâce à la réévaluation de l'assiette fiscale. Les objectifs 2022 : +32% international / +24% online / +0,1% sur le réseau points de vente. Le digital représente aujourd’hui 13 à 14% du CA quand il représentait avant 10%. L’appli lancée l'an dernier n’était pas à la hauteur de l’attente des clients. On a beaucoup travaillé avec des modifications toutes les 2 semaines et elle donne aujourd'hui satisfaction. +0,1%, c'est avant tout le signe de la fin de la décroissance. Le PMU est ressorti plus fort du COVID qu’il n’est entré. Nous entretenons de meilleures relations avec les points de vente. Pour l'avenir, plusieurs pistes sont à l'étude sur le Qunité+ : le produit en lui-même, sa médiatisation, le support, et la distribution. On ne s’interdit rien."

Olivier Delloye - DG de France Galop

À propos des chiffres du PMU à date
◊ CA +16% vs 2021 / +4,8% vs 2019 / +2,2% sur le PBJ vs 2019
◊ Les chiffres générés par Hong Kong : 40M€ d'enjeux sur les deux dernières réunions de Deauville (entre 3 et 5% revenant à la filière)
À propos du futur déménagement à Thémis
"Nous sommes en pleine phase de préparation vers un siège partagé. Nous avons lancé les travaux d'aménagements. Cette réunion génèrera un nouvel élan à l'institution des courses en général : se regrouper pour être plus performant, plus efficace, plus agile avec LeTROT, la FNCH et le PMU".
Écologie
"Les problèmes d’eau et d’empreinte carbone sont des sujets sur lesquels on ne s’est pas assez penchés jusqu’ici et qui vont être des marqueurs forts dans le cadre de l’image des courses et pour l’avenir."

A voir aussi :
...
Onze étapes, onze gagnants ?

La onzième et déjà antépénultième étape du GNT ParisTurf 2022 se dispute demain mercredi à Vire sur l'atypique parcours de 3475m. Quatre vainqueurs d'étape sont en lice mais aucun des vainqueurs n'est parvenu dans ce millé...

Lire la suite
...
Très belle réunion à Toulouse mercredi

Disputée en semi nocturne, la réunion de Toulouse sera très attractive. Dès la première épreuve, Ino du Lupin (Scipion du Goutier) sera de la partie avec Antoine Wiels à son sulky. L'un des espoirs de l'é...

Lire la suite
...
En vue des éliminatoires du Grand Prix de l'UET de vendredi

Ce sera l'événement de la semaine en France au trot : six jours après la Suède qui a organisé sa seule course qualificative (ou éliminatoire, c'est au choix) samedi dernier à Solvalla, la France a elle deux batteries. ...

Lire la suite
...
Jewel de Banville a tout l'avenir devant lui

Le représentant d'Alain Chavatte avait signé un temps canon lors de séance de qualification en 1'16''2 à Meslay du Maine en novembre dernier. Jewel de Banville (Magnificient Rodney) avait même obtenu deux étoiles par Province Courses tant ...

Lire la suite