... © Aprh
Résultat de course - 24.08.2022

Frichti, tout en souplesse

Les amateurs ouvraient le programme de Vincennes ce mercredi avec une épreuve pas comme les autres : le convoité Prix de Saint Dizier. Très en vu ces dernières semaines sur le hippodromes en herbe, Frichti (Orlando Vici) a retrouvé le chemin du succès qui le fuyait depuis le 18 juillet 2021 à La Capelle. Son pilote Sébastien Laboutique le découvrait pour l’occasion et leur association a fait tilt d'emblée. Le driver nous a commenté sa course : "Nous sommes partis correctement et nous avons pu imprimer un train régulier mais peu soutenu jusqu’à l’amorce du dernier tournant. À l’entrée de la ligne droite finale, je l’ai laissé partir sur sa droite et nous avons ainsi signer un succès plutôt facile."
Sébastien Laboutique (67e succès ce mercredi) renoue avec la victoire sur l’hippodrome de Vincennes où il ne s’était plus imposé depuis le 30 juin 2020 pour l’entraînement de Paul Viel au sulky de Copsi (L’Océan d’Urfist). Le driver nous apprend : "J'ai la chance d'avoir un patron compréhensif qui me laisse le temps de courir. Je travaille depuis presque dix ans chez Hippomat, ce qui me permet de rester en contact permanent avec les professionnels et de continuer à vivre ma passion pour le trot."

1ère | PRIX DE SAINT-DIZIER
Att - 2850 m - Course F - 12 000 €
FRICHTI 1'17"3
Orlando Vici x Kalkidikie (Coktail Jet)
Driver : S. Laboutique - Entraîneur : J. Vanmeerbeck
Propriétaire : J. Vanmeerbeck - Eleveur : J. Guillaume-barry
2e Esprit d'Oeillet 1'17"4 Tiego d'Etang x Salix Merite
3e Eveil 1'16"8 Un Amour d'Haufor x Une Autre Histoire
4e : Grande Et Belle - 5e : Eclair de Babel - 6e : Fief - 7e : Fou de Quesny



© Aprh

Première française pour First Blood qui ne devrait pas en rester là

Le Prix du Périgord, course européenne, a vu la facile victoire du représentant de Jean-Michel Bazire, First Blood (Prodigious), une première sur le sol français. Rapidement disqualifié sur l’hippodrome d’Enghien la dernière fois, le fils de Prodigious (Goetmals Wood) s'est montré cette fois irréprochable jusqu’au poteau. Son entraîneur-driver nous a confié : "Avec First Blood, nous avons bénéficié d’un déroulement favorable et il a facilement fait la différence dans la phase finale. Il n’est pas chargé en gains et devrait pouvoir monté les échelons dans les prochaines semaines. Je l’aime bien, il gagne avec de la marge."
Arrivé dans les boxes de Jean-Michel Bazire au premier trimestre, First Blood avait couru neuf fois dans l'Hexagone jusque-là. Il renoue avec la victoire pour lors de sa 10e tentative française et signe un 9e succès en 36 sorties.

Je l'aime bien, il gagne avec de la marge (Jean-Michel Bazire)

2e | PRIX DU PERIGORD
Att - 2850 m - Course B - 59 000 €
FIRST BLOOD 1'13"1
Prodigious x ()
Driver : J.-M Bazire - Entraîneur : J.-M Bazire
Propriétaire : First Blood Stable - Eleveur : Fonds de Courses
2e Hold Up Dream 1'13"3 Offshore Dream x Miss de La Merite
3e Gourou 1'13"3 Brillantissime x Utopia Josselyn
4e : Hove Pont Vautier - 5e : Hasur Dairpet - 6e : Babirussa Jet - 7e : Benvenuto Par



A voir aussi :
...
Kennedy, Vincennes avant de s'envoler vers les Etats-Unis

Kennedy (Joke Face) sera l'un des opposants à Etonnant (Timoko) dans le prochain International Trot (Groupe 1) du 15 octobre, à New York, connu pour son aéroport John F. Kennedy... C'est dire la renommée acquise par ce fils de la championne Lisa ...

Lire la suite
...
Jonquille de Meat émerge d'un très bon lot

C'est un lot dont il faudra se souvenir à coup sûr. Cet hiver, beaucoup des participants du Prix Une de Mai, disputé ce lundi à Craon, seront vus à Vincennes, avec l'ambition de s'imposer. Sur une piste rendue lourde par les fortes ...

Lire la suite
...
Joker Darling donne des promesses

Une très belle impression. Si le favori Joaquim Dieschoot (Scipion du Goutier) sera à reprendre (quatrième, sans démériter, malgré deux fautes). Joker Darling (Love You) n'a pas rencontré d'opposition dans l'épreuve du jour des 3 ans de ...

Lire la suite
...
I Am des Mottes, un succès qui en appelle d'autres

L'avenir lui appartient. À 4 ans, I Am des Mottes (Real de Lou) est en train de prendre une autre dimension. Lundi, il a enfin réussi à passer le poteau en tête, lui qui s'était bien comporté à plusieurs reprises, aprè...

Lire la suite