... ©APRH
Résultat de course - 28.10.2020

Espoir Wic ouvre la marque pour Jean-Michel Bazire

Je pense qu’il n’est pas encore à fond et qu’il peut faire mieux que cela.
Jean-Michel Bazire

Il en fallait un. Cela a failli être Crusoé d'Anama (lire en page 3) mais ce sera finalement Espoir Wic. Ce dernier a offert le premier succès du meeting d'hiver à Jean-Michel Bazire.

La signature de Jean-Michel Bazire n'a pas changé. C'est par un uppercut aussi soudain que violent qu'il a fait la décision dans le dernier tournant en demandant à Espoic Wic (Look de Star) d'effacer tous ses rivaux. Et le commentaire par "JMB" de son forfait sur Equidia Racing met comme souvent l'accent sur les petites manières de son partenaire : « J’ai eu un parcours sur-mesure en me rapprochant derrière Matthieu [Abrivard, au sulky d’Evita Peron] depuis le début de la montée. Quand je suis sorti, j’étais à peu près sûr de gagner mais il s’est repris à mi-ligne droite puis s’est rallongé quand il a senti la pression de David [Thomain, au sulky d’Elu de Dompierre]. C’est un petit malin. Je pense qu’il n’est pas encore à fond et qu’il peut faire mieux que cela. Cela n’a pas été une course de fainéant, j’ai été en roue libre tout le parcours, il s’est bien allongé à la fin et je pense qu’il fera encore mieux la prochaine fois. »
Et si cet Espoir se muait en espoir de multiples succès durant ce meeting ? Sensiblement moins argenté que ses rivaux du jour, Espoir Wic devrait disposer d'autres très bons engagements dans les semaines à venir et semble, selon l'expression consacrée en retard de gains.

Eliot d'Ambri et Elite de Jiel remarqués
La roue du sulky d'Eliot d'Ambri (Ti Punch River) s'est prise dans une autre à l'entrée de la ligne d'arrivée, l'empêchant de livrer pleinement son effort final. Quant à Elite de Jiel (Niky), elle revendique plusieurs des meilleures données Tracking de l'épreuve (dernier kilomètre en 1'11''8 - derniers 500m en 1'08''5 - 200m les plus rapides en 1'05''2) pour se classer quatrième. Elle signe ici clairement son retour en forme.

D'où vient-il ?

Autre yearling en provenance des ventes sélectionnées d’Arqana Trot, adjugé 40 000 euros à Guy-Maurice Foiret, en septembre 2015, Espoir Wic est par le chevronné Look de Star 1’12’’ et la prolifique Epona Vinn 1'22'', trois quarts soeur, par Podosis 1’16’’, des étalons Full Account 1’13’’ (Passionnant) et Hasard Lavec 1’13’’ (Quito de Talonay). Mère de dix-sept produits, dont quatorze sont qualifiés et dix sont vainqueurs, Epona Vinn se recommande, au premier chef, des semi-classiques Trésor Wic 1’12’’ (Jag de Bellouet) et Quelle Miss Wic1’11’’ (Gobernador), ainsi que de la placée du Critérium des Jeunes Mary Lou Wic 1’15’’ (Cézio Josselyn). Au total, sa progéniture a amassé 1,75 million d’euros.

5e | PRIX DU DORAT
Att - 2700 m - Course A - 50 000 €
ESPOIR WIC 1'13"9
Look de Star x Epona Vinn (Podosis)
Driver : J. Bazire - Entraîneur : J. Bazire
Propriétaire : E. Foiret - Eleveur : C. Williot
2e Elu de Dompierre 1'14"
3e Equinoxe Jiel 1'14"
4e : Elite de Jiel - 5e : Eclair du Mirel - 6e : Ever Pride - 7e : Eliot d'Ambri
A voir aussi :
...
Harmoniously confirme à un échelon supérieur

De bons 4 ans étaient au départ du Prix du Palais-Royal, où les deux favoris He And Me (Bird Parker) et Hatha Josselyn (Charly du Noyer) se sont montrés fautifs. La sagesse, c'est l'une des principales qualités d'Harmoniously (...

Lire la suite
...
Jina de l'Ormerie, une 2 ans qui a du talent

Dans l'épreuve réservée aux pouliches de 2 ans, ce mercredi à Enghien, il y a eu un beau match final. Jina de l'Ormerie (Amiral Sacha) a su venir à bout de la la pouliche de Philippe Allaire Jélica Vé...

Lire la suite
...
Fin de carrière pour Eagle Eye Sherry

Meilleure pouliche de 3 ans suédoise l'an dernier, Eagle Eye Sherry (Bold Eagle) ne courra plus a annoncé Björn Goop son entraîneur sur son site internet. Elle a été éliminée en demi-finale de la Breeders Crown dimanche à ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite