...
En bref - 25.08.2022

La Yearling Cup - Arqana Trot, au service des ventes de yearlings

Epreuve atypique dont le financement intégral (primes aux éleveurs compris) est à la charge d’Arqana Trot, la Yearling Cup - Arqana Trot (Gr.3) proposera sa troisième édition ce samedi à Vincennes. Les deux premiers vainqueurs ont pour noms Heaven’s Pride (Brillantissime) et I Still Loving You (Prince Gédé). Directeur général de l’agence deauvillaise des ventes, Hugues Rousseau nous apprend : "Cette épreuve est très clairement au service de la promotion de la vente de yearlings sélectionnés. Elle est d’ailleurs toujours placée quelques jours avant notre vente de yearlings. Elle permet de créer le buzz et de mettre en lumière notre séquence de ventes." Avec une allocation globale de 150.000 €, la Yearling Cup pourrait-elle faire de l’ombre aux jalons habituels du programme de sélection ? Non selon Hugues Rousseau qui nous déclare : "Elle a trouvé sa place car elle ne dispute pas en concurrence directe avec des Groupes 2 proposés aux meilleurs 3 ans, qui ont eu lieu la semaine dernière. On peut d’ailleurs noter que ces Groupes peuvent servir de tremplin pour la Yearling Cup, dont l’allocation est plus forte qu’un Groupe 2. Cette année, ce sera le cas de Jazzy Perrine. Mon constat est que la Yearling Cup est une opportunité supplémentaire pour les meilleurs sans être en contradiction avec le programme classique."

Les 12 partants du Derby suédois

Yearling Cup : son fonctionnement

Alimenté par les éleveurs lors des inscriptions aux ventes de yearlings d’Arqana Trot, le budget de l’épreuve est aussi soutenu par les étalonniers ("qui donnent 10 % du prix nominal d’une saillie pour chaque étalon inscrit. Tout ceci n’a aucun caractère obligatoire, il s’agit bien de promotion" précise Hugues Rousseau) puis par les propriétaires des yearlings qui abondent ensuite par deux fois. Au total, dans la génération des "J" (celle concernée par l’édition 2022 de la Yearling Cup), il y avait 418 yearling engagés initialement. "Lors de ce processus, par souci de transparence, il n’y aucune possibilité d’engagement de rattrapage du type supplémentation" ajoute encore Hugues Rousseau qui fait aussi le constat suivant : "Le niveau de l’épreuve cette année est conforme à nos attentes avec une vraie classique, Jazzy Perrine, et des éléments estimés comme Jaguar Marancourt, Joker des Molles, Justin Bold et Jessie Jet. Mais l’épreuve va aussi permettre à des candidats encore peu argentés de prétendre à une importante allocation. C’est bien le principe de la course."

11 partants samedi
Ils seront 11 dans la Yearling Cup - Arqana Trot 2022. Le spectre est large et s'étend de la classique Jazzy Perrine (Django Riff), dont les gains s'élèvent déjà à 380.950 €, à Jonquillette Crepin (Django Riff), qui n'a couru que trois fois pour 4.820 € de gains.

A voir aussi :
...
Idéal du Rocher monte encore son niveau de jeu

Le plus riche du second échelon, Idéal du Rocher (Clif du Pommereux) a profité de son bon départ pour se placer rapidement derrière le groupe de tête. Il a ensuite sagement patienté avant de passer à l’...

Lire la suite
...
Jacar de la Dives, victoire lavalloise mais pensées parisiennes

Estimé par Bertrand Le Beller, Jacar de la Dives (Viking de Val) bénéficiait d’un très bel engagement à la limite du recul ce mercredi. Il n’a pas laissé passer l’occasion de s’imposer, pour la ...

Lire la suite
...
Avec Elie de Beaufour,
"JMB" toujours roi d'Anjou-Maine

Pour la cinquième fois de suite (et pour la neuvième fois au total), Jean Michel Bazire remporte le Grand Prix Anjou-Maine (Gr.2) en tant qu’entraîneur. Cette fois c’est avec Elie de Beaufour qu’il pose ...

Lire la suite
...
Nouveau coup d'arrêt
pour Earl Simon

Initialement attendu dans la quatrième étape du Tour Européen du Trotteur Français (T.E.T.F.), dimanche prochain à Gelsenkirchen, Earl Simon ne sera pas de la partie. Et pour cause, il connaît un problème de ...

Lire la suite