... © Gérard Forni
Actualité - 27.08.2022

Vivid Wise As : un quatrième titre au bout d'une lutte haletante

"Ils savent faire le spectacle". Telle est la conclusion, ravie, de Matthieu Abrivard qui vient d'apprendre qu'il a remporté avec Vivid Wise As le Grand Prix du Département des Alpes-Maritimes (Gr.2). Le couple a battu, aux termes d'une lutte qui n'a fait que monter en intensité à la fin, le duo Etonnant et Anthony Barrier. Le trotteur italien remporte l'épreuve pour la quatrième fois. Un exploit à la hauteur d'un grand spectacle.

Le duel des géants a bien eu lieu. Comme attendu. Etonnant (Timoko) et Vivid Wise As (Yankee Glide) ont rejoué le Critérium de Vitesse de la Côte d'Azur (Gr.1) de mars dernier, reléguant les autres participants aux rangs de figurants. Et le verdict est inversé au gré d'une course qui a aussi vu les rôles s'échanger. Cette fois, Etonnant a mené, laissant à Vivid Wise As le soin de voyager en deuxième épaisseur nez au vent. Et, comme en mars, le vainqueur est celui qui a fait les extérieurs - un pied de nez en quelque sorte à la loi d'airain des courses qui privilégie le parcours le plus court. La lutte a été chaude dans le final car Vivid Wise As, après avoir pris l'avantage à Etonnant à l'entrée de la ligne d'arrivée, a vu par la suite son rival se relancer. Il lui a fallu donc tout donner pour conserver quelques centimètres sur la ligne. Son pilote Matthieu Abrivard a tremblé, expliquant sur Equidia : "À la sortie du tournant final, sur une injection, Vivid est très fort mais, pourtant, je n'ai pas réussi à franchir vraiment Etonnant. Il s'est relâché en passant le premier poteau et j'ai eu peur. Je voyais Etonnant grappiller à la fin des centimètres et je me suis dit "c'est foutu"."

5 à 3 pour Vivid Wise As en 2022 contre Etonnant
Dans le match à épisodes de l'année entre les deux champions Vivid Wise As et Etonnant, le concurrent transalpin domine par 5 à 3. Ce samedi, il se montre pour la première fois cette année supérieur à son rival sur le mile. Dans cet exercice, Etonnant mène désormais 2 (Critérium de Vitesse et Elitloppet) à 1 (le Groupe 2 du jour).

Plusieurs fois, Matthieu Abrivard répète à son retour aux balances "Je pensais être battu" prouvant l'indécision de la lutte. Il inclut aussi dans son message un hommage à son rival avec "Ce sont des sacrés chevaux qui font le spectacle".

Un quatrième sacre dans le Grand Prix du Département
Vivid Wise As est désormais quadruple vainqueur du Groupe 2 cagnois. Un record évidemment. C'est aussi son ultra compétitivité à Cagnes-sur-Mer qu'il faut souligner. S'il n'avait perdu contre Etonnant en mars dans le Critérium de Vitesse (Gr.1), il y serait tout simplement invaincu en sept tentatives.

Etonnant perd une bataille mais pas la guerre
Tant Anthony Barrier, le driver, que Richard Westerink, l'entraîneur, reconnaissent leur défaite, la regrettent mais saluent aussi la performance de leur cheval. Anthony Barrier explique ainsi : "Je pense que Vivid Wise As a été vraiment très bon car Etonnant l'a été de son côté. Comme notre rival voyageait en deuxième épaisseur nez au vent, je pensais qu'on allait vraiment le "tordre". Etonnant est bien retourné au combat pour finir comme toujours avec générosité mais un poil trop tard. Il n'y a pas à rougir, le chrono (N.D.L.R. : 1'09''1) est très bon, cela a été une vraie course. Dans le dernier tournant, ce n'est toujours pas là où il est le plus fort. Il veut faire vite mais n'est pas encore capable d'un brusque changement de vitesse. On n'est pas battus par n'importe qui, tout va bien. Pourvu que le cheval n'ait pas pris trop dur."
Quant à Richard Westerink, il ajoute : "Vivid a fait un bout très vite, c'est ce qui lui a permis de gagner. Cinquante mètres de plus et Etonnant revenait. On n'est pas battus par un "âne" et il fait encore une super course. On ne peut être que contents. S'il récupère bien, il ira dans le Prix d'Eté." Ce samedi, Etonnant n'a pas été parfait sous l'angle "technique", se montrant tendu au départ, tirant beaucoup pendant une partie de l'épreuve avant de se ralentir dans le dernier tournant. Ce n'est qu'une fois bien équilibré qu'il a pu produire l'ultime accélération dont il a le secret.


1'09''1 : un excellent chrono
En affichant 1'09''1, Vivid Wise As signe le troisième meilleur chrono de l'épreuve après son propre record d'1'08''6 en 2019 et les 1'08''9 de Commander Crowe en 2011. La réduction kilométrique de l'année a aussi été réalisée par Timoko en 2017.

Bleff Dipa, fidèle à lui-même
Troisième après avoir idéalement voyagé dans le dos d'Etonnant, Bleff Dipa (Mister J.P.) confirme ses dernières excellentes prestations. Il lui a fallu se battre pour résister à la bonne fin de course de Délia du Pommereux (Niky).

Une invitation américaine pour Délia du Pommereux
Au sujet de sa pensionnaire Sylvain Roger regrette qu'elle échoue de rien pour la troisième place et parle d'une possibilité américaine : "Elle a tardé à trouver le jour à mi-ligne droite car il y avait Eileen qui la tenait un peu. Elle n’a pas pu sortir assez tôt pour venir chercher la troisième place mais la jument finit bien. Elle a bien tourné, ce qui prouve que ses récents soins ont été bénéfiques. Elle est invitée aux Etats-Unis mais il y aura Etonnant aussi normalement dans la course. On va maintenant voir comment elle récupère de cette sortie."

Sundsvall Open Trot
MONI VIKING IMPÉRIAL
Une heure avant le temps fort cagnois, un autre tournoi de haut niveau, sous label Groupe 1, se disputait en Suède à Bergsåker. C'est en patron que Moni Viking (Maharajah) a remporté le Sundsvall Open Trot (Gr.1). Il a animé l'épreuve et a décramponné Don Fanucci Zet (Hard Livin) dans le final, lequel ne sera finalement que troisième après avoir été débordé par Stoletheshow (Dream Vacation). Moni Viking remporte donc son deuxième Groupe 1 en l'espace de deux semaines après son sacre dans l'Åby Stora Pris.
4e | GRAND PRIX DU DEPARTEMENT DES ALPES-MARI
Att - 1609 m - Groupe 2 - 180 000 €
VIVID WISE AS 1'09"1
Yankee Glide x Temple Blue Chip (Cantab Hall)
Driver : M. Abrivard - Entraîneur : A. Gocciadoro
Propriétaire : Sc. Bivans Srl - Eleveur : Fonds de Courses
2e Etonnant 1'09"1 Timoko x Migraine
3e Bleff Dipa 1'09"6 Mister J.p. x Preziosa Jw
4e : Delia du Pommereux - 5e : Eclat de Gloire - 6e : Eileen

D'où vient-il ?

Vivid Wise As a été élevé dans la région de Brescia, par Allevamento della Serenissima. Il appartient à une fort belle famille maternelle américaine, ayant pour grand-mère Down Goes Debbie 1’15’’ (2004-Andover Hall), demi-sœur du champion Muscles Yankee 1’09’’ (Valley Victory), plus que millionnaire en dollars, vainqueur de l’Hambletonian et de la Breeders’ Crown. Muscles Yankee est, en outre, le père de l’actuel étalon vedette, Muscle Hill 1’08’’. Yankee Glide 1’10’’, le père de Vivid Wise As, étant par Valley Victory 1’11’’, à l’image de Muscles Yankee, on note un inbreding de 2x5 sur Valley Victory. Au haras, Vivid Wise As est déjà le père du gagnant du Derby italien (Gr.1) Charmant de Zack.

Valley Victory (US) Baltic Speed
Yankee Glide (US) Valley Victoria
Gratis Yankee (US) Speedy Crown
VIVID WISE AS Yankee Flight
Cantab Hall (US) Self Possessed
Temple Blue Chip (US) Canland Hall
Down Goes Debbie (US) Andover Hall
Maiden Yankee
© Gérard Forni

A voir aussi :
...
Le Saint-Léger des Trotteurs
retrouve sa place du milieu

L’une des plus anciennes courses classiques françaises a été déplacée. Le Saint-Léger des Trotteurs (Gr.1) ne figure plus au grand rassemblement du mois de mai de Caen mais se dispute désormais en octobre. Il ...

Lire la suite
...
Des podiums
qui se conjuguent au pluriel

Avec le premier week-end d’octobre, c’est le dernier trimestre de l’année qui commence. Une sorte de dernier quart temps d’une partie dont les tableaux d’honneur commencent à se dessiner de plus en plus, de mieux ...

Lire la suite
...
Haziella d'Amour finit à la vitesse du vent

Dans une intéressante épreuve qualificative au Trot Open des Régions - Grand Nord, réservée aux 5 ans, le dernier mot est revenu à Haziella d'Amour (Un Amour d'Haufor). Bien qu'ayant fortement penché sur sa droite dans la phase ...

Lire la suite
...
Enjoy The Game de plus en plus fort

Entraîné en début de carrière par le danois Steen Juul, Enjoy The Game (Ens Snapshot) a rejoint l'effectif d'Erik Bondo au printemps dernier. Préparé en France dans la Sarthe, ce cheval âgé de 6 ans a eu ...

Lire la suite