... ©Aprh
Actualité - 03.09.2022

Une journée à ranger ses certitudes au placard

La glorieuse incertitude hippique

C'est bien simple : toutes les certitudes et affirmations d'il y a quinze jours ont été retournées par la vérité du jour, la seule qui compte, celle de la piste. Non Just A Gigolo n'est pas imprenable. Oui, Idao de Tillard peut avoir des failles. Non, la hiérarchie chez les pouliches de 4 ans n'est pas si fragile que cela. Même remarque pour les pouliches de 3 ans. Non, Hohneck ne peut pas dominer toutes ses courses en allant en tête. Voilà donc un jour de qualif qui s'est bien appliqué de remettre nombre de convictions au placard. Et en même temps, peut-être que dans quinze jours, ce sera encore différent et que les idées fixes de fin août redeviendront d'actualité. Ainsi va la vie du sport, des courses : la fameuse glorieuse incertitude hippique. Les vainqueurs du jour ont donc su bousculer et c'est très bien ainsi.

Le cheval du jour : Juninho Dry
D'une régularité exceptionnelle, il a su mettre à la raison un Just A Gigolo qui semblait jusqu'ici imprenable. Sauf pour lui qui devient le seul à l'avoir battu deux fois. Sa fin de course est superbe et l'émotion procurée à son éleveur-propriétaire tout autant.
L'homme du jour : Jean-Michel Bazire
Il repartira de Vincennes avec trois succès. Deux en qualité de driver avec Farrell Seven et Elie de Beaufour et une comme entraîneur grâce à l'incroyable Hooker Berry, lauréat du Critérium 5 Ans Q2 - Prix Jockey.
La révélation du jour : Juliet Papa Bravo
Pour sa première tentative au plus haut niveau de compétition chez les pouliches de 3 ans, la protégée de Thierry Duvaldestin fait mieux que bien se comporter. Elle parvient à soutenir la comparaison avec les valeurs établies que sont Jamaica Turbo et Jazzy Perrine, finissant aussi vite qu'elles. Après quatre courses pour autant de victoires, sa 3ème place de Gr.2 a la saveur d'une victoire... ou presque.
La déception du jour : Idao de Tillard
Dans un palmarès exceptionnel composé de quatorze victoires et trois deuxièmes places en dix-huit courses, seule une 7ème place venait légèrement gâcher le tableau. Il y aura maintenant une disqualification consécutive à une faute au départ. Une grande première dans la carrière du crack.

La phrase du jour (ci-dessous)

Si je pense que les mâles sont meilleurs ? J'en suis même certain !
Jean-Philippe Dubois (à propos des 4 ans)

©Aprh

A voir aussi :
...
Lluna des Bosc valide son potentiel parisien

Un match était attendu dans le premier rendez-vous du jour à Mauquenchy entre deux pouliches âgées de 3 ans : Lluna des Bosc (Falcao de Laurma) et Lily Margot (Royal Dream). Le match a bien eu et la victoire est revenue (aisé...

Lire la suite
...
L'occasion est belle dans le Trophée Vert pour Iron Jet

On peut parler du début d'une belle histoire entre Iron Jet (Charly du Noyer) et le Trophée Vert. Le représentant de l'Ecurie Hunter Valley s'est produit dans trois étapes du circuit sur herbe cette année pour ...

Lire la suite
...
Nicolas Ensch fait coup double mercredi à Cagnes

Lors de la réunion disputée en nocturne, ce mercredi sur l'hippodrome de Cagnes-sur-Mer, Nicolas Ensch s'est offert un doublé tant comme driver que comme entraîneur. Il a mené au succès Jazzissime (Brillantissime), pour son entraînement, ...

Lire la suite
...
Åby World Grand Prix :
Horsy Dream, seul Français ?

Le champion Horsy Dream (Scipion du Goutier) sera au départ le samedi 10 août prochain de l'Åby World Grand Prix en Suède. La nouvelle formule de cette course emblématique et surtout son allocation record ont de ...

Lire la suite