... ©Aprh
Actualité - 03.09.2022

Une journée à ranger ses certitudes au placard

La glorieuse incertitude hippique

C'est bien simple : toutes les certitudes et affirmations d'il y a quinze jours ont été retournées par la vérité du jour, la seule qui compte, celle de la piste. Non Just A Gigolo n'est pas imprenable. Oui, Idao de Tillard peut avoir des failles. Non, la hiérarchie chez les pouliches de 4 ans n'est pas si fragile que cela. Même remarque pour les pouliches de 3 ans. Non, Hohneck ne peut pas dominer toutes ses courses en allant en tête. Voilà donc un jour de qualif qui s'est bien appliqué de remettre nombre de convictions au placard. Et en même temps, peut-être que dans quinze jours, ce sera encore différent et que les idées fixes de fin août redeviendront d'actualité. Ainsi va la vie du sport, des courses : la fameuse glorieuse incertitude hippique. Les vainqueurs du jour ont donc su bousculer et c'est très bien ainsi.

Le cheval du jour : Juninho Dry
D'une régularité exceptionnelle, il a su mettre à la raison un Just A Gigolo qui semblait jusqu'ici imprenable. Sauf pour lui qui devient le seul à l'avoir battu deux fois. Sa fin de course est superbe et l'émotion procurée à son éleveur-propriétaire tout autant.
L'homme du jour : Jean-Michel Bazire
Il repartira de Vincennes avec trois succès. Deux en qualité de driver avec Farrell Seven et Elie de Beaufour et une comme entraîneur grâce à l'incroyable Hooker Berry, lauréat du Critérium 5 Ans Q2 - Prix Jockey.
La révélation du jour : Juliet Papa Bravo
Pour sa première tentative au plus haut niveau de compétition chez les pouliches de 3 ans, la protégée de Thierry Duvaldestin fait mieux que bien se comporter. Elle parvient à soutenir la comparaison avec les valeurs établies que sont Jamaica Turbo et Jazzy Perrine, finissant aussi vite qu'elles. Après quatre courses pour autant de victoires, sa 3ème place de Gr.2 a la saveur d'une victoire... ou presque.
La déception du jour : Idao de Tillard
Dans un palmarès exceptionnel composé de quatorze victoires et trois deuxièmes places en dix-huit courses, seule une 7ème place venait légèrement gâcher le tableau. Il y aura maintenant une disqualification consécutive à une faute au départ. Une grande première dans la carrière du crack.

La phrase du jour (ci-dessous)

Si je pense que les mâles sont meilleurs ? J'en suis même certain !
Jean-Philippe Dubois (à propos des 4 ans)

©Aprh

A voir aussi :
...
Des podiums
qui se conjuguent au pluriel

Avec le premier week-end d’octobre, c’est le dernier trimestre de l’année qui commence. Une sorte de dernier quart temps d’une partie dont les tableaux d’honneur commencent à se dessiner de plus en plus, de mieux ...

Lire la suite
...
Haziella d'Amour finit à la vitesse du vent

Dans une intéressante épreuve qualificative au Trot Open des Régions - Grand Nord, réservée aux 5 ans, le dernier mot est revenu à Haziella d'Amour (Un Amour d'Haufor). Bien qu'ayant fortement penché sur sa droite dans la phase ...

Lire la suite
...
Enjoy The Game de plus en plus fort

Entraîné en début de carrière par le danois Steen Juul, Enjoy The Game (Ens Snapshot) a rejoint l'effectif d'Erik Bondo au printemps dernier. Préparé en France dans la Sarthe, ce cheval âgé de 6 ans a eu ...

Lire la suite
...
Débuts éblouissants de Firos pour son nouvel entourage

Acheté 34.000 € à la vente mixte d'Arqana Trot à Deauville le 20 septembre dernier, Firos (Memphis du Rib) n'aura pas mis de temps à faire plaisir à son nouvel entourage, fédéré sous les couleurs de Mathieu Bedouet. L'élève d'Alain Roussel, un petit-fils ...

Lire la suite