... ©Aprh
Résultat de course - 03.09.2022

Juninho Dry la met en pleine lucarne

Le parallèle avec Hooker Berry est tentant. Lui aussi est un redoutable finisseur, lui aussi est d'une régularité exceptionnelle et lui aussi pourra avoir des ambitions dans quinze jours. Son nom ? Juninho Dry.

Pour Gérard Olivier, l'homme des Dry, c'est une nouvelle grande émotion. Son Juninho Dry (Carat Williams) lui offre les sensations qu'il préfère par dessus tout : celles de la compétition en comparaison avec celles des ventes où il était très présent ces derniers jours. Entre soulagement et vibrations, Gérard Olivier a réagi à chaud : "Il l'a fait ! Il est super, vraiment extraordinaire. Il fait toutes ses courses et je crois qu'il a passé un palier. Je suis d'autant plus content que j'avais préféré ne pas faire Enghien cet été pour le préserver. D'ailleurs, Sébastien Guarato m'avait dit que j'étais un propriétaire raisonnable. On savoure aujourd'hui et après on verra." L'important pour l'éleveur-propriétaire normand est de donner un avenir à son cheval et qu'il fasse carrière. Une à la Hooker Berry ? Gérard Olivier signerait sans aucun doute des deux mains pour son cheval nommé comme le footballeur brésilien, grand adepte des coups francs, souvent en pleine lucarne. Aux manettes, Paul Ploquin, vainqueur d'une de ses plus belles courses à l'attelé avec un autre Gr.2 déjà au sulky de Juninho Dry et son succès prestigieux à La Capelle avec Valko Jenilat, a eu les "super sensations à l'issue d'un parcours de rêve. Plus ça va, mieux c'est. Il avait besoin de sa course la dernière fois et il était parfait aujourd'hui. Depuis le début je le mène comme ça et il faudra le faire encore comme ça dans quinze jours."
Le parallèle avec la course des 5 ans va jusqu'à son déroulé puisqu'on retrouvait aussi longtemps le favori de la course Just A Gigolo (Boccador de Simm) au commandement avant de subir l'assaut final du vainqueur, imparable sur sa pointe de vitesse finale.

Données Tracking
Les 3 derniers partiels de Juninho Dry
1'07''3 / 1'06''1 / 1'05''6
Juninho Dry la bête noire de Just A Gigolo
Juninho Dry ajoute une ligne distinctive à son CV en devenant le seul trotteur à avoir battu deux fois Just A Gigolo. Jaguar Griff (Love You) fait mieux que compléter le podium : il laisse une très belle impression et devance J'Aime Le Foot (Boccador de Simm), retardé par deux fautes en début de course et auteur donc de bons débuts à ce niveau de compétition.

Les qualifiés pour le Critérium des 3 Ans
Juninho Dry
Just A Gigolo
Joyner Sport
Jaguar Griff

Ils nous ont dit

Franck Nivard - driver de Just A Gigolo (2ème) : "Le cheval court très bien. On est tombés sur un cheval plus fort que nous pour finir et qui allait vraiment vite. Je n'ai pas pris de risque en avançant de trop en montant."
Adrien Guarato - fils de l'entraîneur Sébastien Guarato - Jaguar Griff (3ème) : "Il impressionne de course en course. On l'a beaucoup attendu, n'étant pas du tout précoce et aujourd'hui il peut aller avec les meilleurs. Romain l'a mené encore à merveille."
Maxime Bézier - entraîneur de Jakartas des Prés (5ème) : "À chaque fois qu'il a été deux nez au vent, il n'a pas fini. Ça n'a vraiment pas été une course pour lui. Il faudra vraiment faire autrement dans quinze jours, sinon ce n'est même pas la peine de venir."

D'où vient-il ?

Achetée aux ventes mixtes Arqana Trot de novembre 2016, la mère de Juninho Dry, Delicatessen, est une fille de Prétence qui n'a pas donné dans sa descendance directe de vainqueur mais est la mère d'Aurore des Charmes à qui on doit le classique Gala Tejy (372 990€). En 3ème mère, l'exceptionnelle matrone Slave apparait et donne à ce pedigree du prestige avec la référence Carat Williams comme étalon.

4e | CRITERIUM 3 ANS-Q4 - PRIX J. DE VAULOGE
Att - 2700 m - Groupe 2 - 120 000 €
JUNINHO DRY 1'14"4
Carat Williams x Delicatessen (The Best Madrik)
Driver : P. Ph. Ploquin - Entraîneur : S. Guarato
Propriétaire : Ec. Dry - Eleveur : G. Olivier
2e Just A Gigolo 1'14"6 Boccador de Simm x Blue Valentine
3e Jaguar Griff 1'14"6 Love You x Roxane Griff
4e : j'Aime le Foot - 5e : Jakartas des Pres - 6e : Just For Lova - 7e : Joyner Sport

On espère bien courir dans le Critérium mais l'important est qu'il dure dans le temps
Gérard Olivier

Prodigious 1'11''1 Goetmals Wood 1'11''9
Carat Williams 1'10''7 Imagine d'Odyssee
Miss Williams 1'16''9 Sancho Panca 1'15''2
JUNINHO DRY Quara Williams 1'17''1
The Best Madrik 1'10''1 Coktail Jet 1'11''2
Delicatessen 1'18''8 Lady Madrik 1'14''5
Pretence 1'14''9 Kaisy Dream 1'12''3
Slave 1'14''2
A voir aussi :
...
Jackson Boy une victoire avant les vacances

Le meeting d'hiver s'était terminé sur un goût d'inachevé avec Jackson Boy (Paris Haufor) lorsqu'il s'était montré fautif dans la phase finale le 19 février. "Je pense que Jackson Boy était parti pour la victoire au moment ...

Lire la suite
...
Helene Godey et Flora Venesi doublent la mise

Flora Vénési (Gazouillis) aura marqué le début de carrière d'Hélène Godey. Grâce à la représentante de Marie-Claude Tyssandier, La jeune apprentie aura vaincu pour la première fois à Vincennes durant le récent ...

Lire la suite
...
Khal's Fella exact au rendez-vous

Victorieux dès sa deuxième sortie publique sur l'hippodrome de Caen, Khal's Fella (Ready Cash) a confirmé lors de ses premiers pas en région parisienne, en l'occurrence sur l'hippodrome d'Enghien, ne laissant aucun espoir à ses rivaux du jour. ...

Lire la suite
...
Harlem de Bucy,
celui que l’on n’attendait pas

Harlem de Bucy 1’10’’ est la principale révélation de l’hiver, à la faveur des quatre succès qu’il y a signés et, plus encore, de sa place de deuxième dans le Prix de Paris Marathon Race (...

Lire la suite