... © J.-C.Briens
Résultat de course - 30.10.2020

Diva du Granit La victoire de l'audace et la liberté

Quand je l’ai vue passer à un tour de l’arrivée, on voyait qu’elle était complètement détendue dans ses allures.
Jean-Marie Monclin

Ce n'est nullement une inconnue mais, en décrochant le Prix Paul Buquet, Diva du Granit a remporté son titre le plus prestigieux à ce jour. Facteur important de ce succès, le choix de son entourage de libérer sa représentante d'une partie de son matériel, en lui enlevant son enrênement.

Rapidement en tête pour imprimer son rythme, comme elle aime à le faire généralement, Diva du Granit (Prodigious) était pourtant différente de d'habitude. C'est son entraîneur Jean-Marie Monclin qui fournit l'explication attendue sur Equidia Racing : « Généralement corde à droite, on a un petit peu de peine avec elle. Aujourd’hui, Tony [Le Beller, son driver] m’a proposé avant la course, avec un peu d’audace, d’essayer sans enrênement. Je me suis dit que c’était effectivement peut-être quelque chose à tenter. » Un quelque chose qui a parfaitement fonctionné, permettant à la représentante de Daniel Passard de gagner juste ce qu'il faut de liberté dans son geste comme le reconnaît encore Jean-Marie Monclin : « C’est avant tout une jument de train et quand je l’ai vue passer à un tour de l’arrivée, on voyait qu’elle était complètement détendue dans ses allures, presque mieux que ce qu’elle est habituellement. À un tour de l’arrivée, je me suis mis à y croire. Tony a fait preuve d’audace. Merci et bravo à lui. »

Une jument qui a débuté à 4 ans
Il s'agit du douzième titre de Diva du Granit mais du premier dans la catégorie des courses A. Déjà trois fois couronnée à Vincennes, la fille de Prodigious s'impose pour la deuxième fois sur un parcours à main droite, les deux ayant eu lieu à Argentan.
Diva du Granit s'est qualifiée tard, au mois de décembre de ses 3 ans, à Laval en 1'17''7, recevant ce jour-là deux étoiles dans Province Courses l'Hebdo. Elle a débuté en janvier de ses 4 ans, enchaînant deux succès pour commencer. Comme quoi, les premières impressions sont souvent les meilleures.

D'où vient-elle ?

Elevée par Francis Semeril, Diva du Granit est le 3ème produit de l'Idole du Granit (174 310 €), lauréate à Paris à 4 ans. Son premier produit, Belle du Granit se distingue dans le Sud-Est de le France. À noter que L'Idole du Granit est une sœur utérine de Joker des Moutiers (234 972 €)

8e | PRIX PAUL BUQUET
Att - 2875 m - Course A - 42 000 €
DIVA DU GRANIT 1'14"6
Prodigious x l'Idole du Granit (Tarass Boulba)
Driver : T. le Beller - Entraîneur : J. Monclin
Propriétaire : D. Passard - Eleveur : F. Semeril
2e Elvis du Vallon 1'14" Reve de Beylev x Premiere de Beylev
3e Cristal du Lupin 1'14"9 Ganymede x Kiosca
4e : Clyde Barrow - 5e : Colt des Essarts - 6e : Estola - 7e : Feeling Cash
A voir aussi :
...
Jasmin Précieux, l'espoir de Christophe Hamel

Quatrième pour ses débuts à Vincennes le 9 juin dans un lot bien composé où Jack Barrow (Uhlan du Val) s'imposait, Jasmin Précieux (Vaux le Vicomte) s'est cette fois-ci montré le plus fort pour son deuxième essai sur ...

Lire la suite
...
Les grandes familles de
la Journée des Champions

Les cinq compétitions de Groupe 1 de la Journée des Champions ont sacré autant de vainqueurs appartenant à des familles maternelles comptant parmi les plus remarquables du Stud-Book, y compris standardbred, pour ce qui est de Vivid Wise As. De ...

Lire la suite
...
Histoire Joyeuse réussit la passe de 4

Dans la cinquième épreuve à Chartres réservée aux 5 ans sous la selle, le succès est revenu à Histoire Joyeuse (Lilium Madrik). Cette protégée de Guillaume Lizée n'a pas eu besoin de puiser dans ses ré...

Lire la suite
...
Rencontre exceptionnelle à Mons le 31 juillet ?

Sorti vainqueur du Prix René Ballière (Gr.1) dimanche dernier à l'issue d'un magnifique rush final face à Etonnant (Timoko) dans le temps record de 1'09''1 sur 2100m. autostart, Vivid Wise As (Yankee Glide) a remporté déjà son troisième ...

Lire la suite