... ©ProvinceCourses
Actualité - 05.09.2022

Les Varin marchent sur le Trophée Vert : au père l'étape au fils le titre

Dans la famille Varin, je demande le père et le fils ! Emmanuel, premier nommé, et Matthieu, le second, remportent respectivement la Finale et le classement général du Trophée Vert 2022 disputée ce lundi à Craon. Le tout grâce à Fine Perle Of Love (Theo Josselyn) et Calimero du Thiole (Gogo).

Six ans après Tagada Tagada, les émotions sont les mêmes pour Emmanuel Varin. Remporter cette Finale du Trophée Vert signifie beaucoup pour le Manchois, fidèle du tournoi. De surcroît donc, ce succès lui permet de se souvenir de superbes moments connus avec sa précédente championne qui conclura sa carrière avec plus de 630.000€ de gains et auréolée d'une place sur le podium du Prix de Paris. Alors peut-on pour autant comparer les deux juments estampillées Varin ? La réponse est catégorique : "Non, pas du tout. Elles sont très différentes. Tagada Tagada avait un poumon supplémentaire et était extraordinaire sur la longue distance. Ce sont tout de même deux bonnes juments, pétries de talent, mais différentes. Fine Perle, contrairement à Tagada Tagada, peut être très rapidement dans la bagarre et peut trotter 1'10''. À vieillir, elle prend de mieux en mieux les choses,
elle qui a un caractère spécial. Maintenant, il sera compliqué de faire aussi bien que Tagada Tagada."

Jouant au mieux avec l'atout principal de sa jument, Matthieu Abrivard a rapidement placé Fine Perle Of Love dans le groupe de tête, profitant aussi de sa place au premier échelon. Et quand les plus riches Elvis du Vallon (Reve de Beylev) et Gently de Muze (Perlando) sont venus porter leur attaque à l'entrée de la ligne droite, Fine Perle Of Love est repartie de plus belle pour se porter hors d'atteinte. À 7 ans, elle remporte une 13ème victoire en carrière, la plus belle et passe la barre des 280.000€ de gains.

Fine Perle Of Love sur l'herbe
14 courses
7 victoires
1 place


Le duo Fine Perle Of Love - Matthieu Abrivard
24 associations
9 victoires
6 places de 2ème ou 3ème






©ProvinceCourses
4e | PRIX V AND B
Att - 2775 m - Groupe 3 - 80 000 €
FINE PERLE OF LOVE
Theo Josselyn x Source Of Love (Achille)
Driver : M. Abrivard - Entraîneur : E. Varin
Propriétaire : Ec. E. Varin - Eleveur : N. Leguay
2e Elvis du Vallon Reve de Beylev x Premiere de Beylev
3e Gently de Muze Perlando x Obade Mancellerie
4e : Goutte du Houlbet - 5e : Fragonard Delo - 6e : Destin Carisaie - 7e : Edy du Pommereux

D'où vient-elle ?

En remportant une 13ème victoire, Fine Perle Of Love fait mieux que son frère aîné Bol d’Or Of Love, lauréat de douze courses. Depuis leur mère a donné une autre multiple gagnante, Idole Of Love (Real de Lou). Les deux derniers Jalisca Of Love (Captain Sparrow) n’est pas déclarée à l’entraînement et Kenya Of Love (Coup de Poker), pas encore qualifiée, est chez Valentin Coligny, professionnel à l’honneur par ailleurs au cours de cette journée de Trophée Vert.

LE VAINQUEUR DU TOURNOI
Calimero du Thiole, créateur d'émotions

Même si seul son dauphin Girolamo (Uriel Speed), à la condition sine qua non de s'imposer, était encore en capacité de lui ravir la première place du classement général de la 22ème édition du Trophée Vert, Calimero du Thiole (Gogo) a fait trembler son entourage jusqu'au dénouement de la finale. La faute à une... faute dès les premiers mètres qui l'a éliminé de la course et donc de la possibilité de marquer de précieux points supplémentaires. "C'est dommage mais on sait que c'est son défaut", confie Matthieu Varin dont le visage reste pourtant impassible quand son pensionnaire passe devant lui toujours au galop après deux cents mètres. Quelques trois minutes plus tard, le jeune entraîneur normand a retrouvé le sourire, puis l'arrivée de la finale n'entraîne pas de bouleversement tout en haut du classement général. "C'est un vrai bonheur, une véritable récompense que de remporter un titre, lâche-t-il, surtout que j'avais "gros" les boules l'an dernier que By and By (Niky) soit battu de trois points. C'est pour cela que, cette année, je ne voulais pas trop m'avancer avant la finale. On apprend de ses erreurs."
Des erreurs, Matthieu Varin n'en a visiblement pas commises cette année. Quand Emmanuelle Couétil (Haras de la Cour) lui a confié le fils de Gogo en début d'année, le Trophée Vert était clairement un objectif. "Je l'avais battu avec By and By l'an dernier lors de l'étape de Villeneuve-sur-Lot, poursuit Matthieu Varin. C'est un cheval qui va aussi vite sur l'herbe que sur le sable. Pour son entrée dans le circuit cette année à Écommoy, j'étais assez confiant car il venait de marcher 1'13'' dans le GNT à Reims mais il soufflait et je savais qu'il allait monter en condition. J'étais confiant et je l'avais d'ailleurs dit à Pierre Levesque qui a mené ce jour-là une course remarquable. Après sa troisième place à Erbray, on s'est vraiment pris au jeu d'autant que c'était le rêve de sa propriétaire de gagner le Trophée Vert."
Si les dirigeants de LeTROT cherche un ambassadeur, en l'occurrence une ambassadrice, pour le Trophée Vert, ils peuvent se tourner vers Emmanuelle Couétil. "C'est le plus beau jour de ma vie !, lâche-t-elle émue alors qu'elle s'occupe de la récupération de son cheval qu'elle a acheté à l'amiable à l'âge de 3 ans. Gagner à Craon, c'est beaucoup, beaucoup plus fort pour moi qu'une victoire à Vincennes, croyez-moi ! J'ai déjà eu la chance d'avoir gagné la finale il y a quelques saisons avec Sierra Leone (John Arifant), entraînée par Jean-Claude Hallais. J'ai confié "Calimero" à Matthieu Varin avec cet objectif. En travaillant à la plage, il ne ressent plus de douleurs et Matthieu est un très bon préparateur pour un tournoi comme celui-ci."

CLASSEMENT TROPHÉE VERT 2022
1. Calimero du Thiole 55 points
2. Girolamo 33
3. Gently de Muze 32


C'est le plus beau jour de ma vie !
Emmanuelle Couétil

(© P. Lefaucheux/Province Courses)
Tout l'entourage de Calimero du Thiole, le vainqueur du Trophée Vert 2022. (© P. Lefaucheux/Province Courses)
Glossy Thourjan répond à l'attente de Valentin Coligny et toute sa team
Valentin Coligny avait identifié la Finale des apprentis comme la cible pour Glossy Thourjan (Quaro). C'est donc mission accomplie puisque sa jument remporte avec autorité la compétition craonnaise bien que son driver habituel ne soit pas présent (Adrien Meriel étant en vacances) et en l'absence de son jeune propriétaire Laurent Neel qui a préféré ne pas venir se considérant "comme le chat noir" dixit Valentin Coligny. Bref, voilà un plan réglé au cordeau côté coulisses mais fallait-il encore concrétiser en piste ! Et là c'était à Thomas Beauchêne d'entrer dans la partie, lui qui découvrait la jument. Il nous raconte : "Je l'ai drivée en confiance toute la route, Valentin m'ayant dit qu'il fallait aller devant. J'étais bien assis et à l'entrée de la ligne droite elle est bien repartie sous les attaques. C'est cool de courir et gagner de belles courses comme celle-ci." Pour son entraîneur, c'est une cinquième victoire en 2022 et donc un joli coup de projecteur : "On l'a acquis en fin d'année dernière avec des co-propriétaires, une histoire de copains, donc c'est bien. Je n'avais jamais gagné un jour de Finale, c'est fait, c'est vraiment super. Cette jument va au monté, à l'attelé, à droite, à gauche. Après une superbe saison comme la sienne, ce sera l'heure d'aller en vacances après une ou deux courses, on va voir."

Valentin Coligny
30 ans
Installé en Normandie (Villers-Bocage)
Dizaine de chevaux à l'entraînement

Glossy Thourjan depuis son acquisition
20 courses
2 victoires
6 places
48.620€


©ProvinceCourses
Valentin Coligny
2e | PRIX TROPHEE VERT DES APPRENTIS KRAFFT
Att - 2775 m - Course E - 19 000 €
GLOSSY THOURJAN
Quaro x Overdrive (Giant Cat)
Driver : Th. Beauchene - Entraîneur : V. Coligny
Propriétaire : L. Neel - Eleveur : J. Prodhomme
2e Goldwin Santigny Tornado Bello x Quenza Classica
3e Gaucho de Houelle Up And Quick x Quarla de Mouelle
4e : Gamelia du Lupin - 5e : Gibus Darche - 6e : Gamin de Star - 7e : Fredy de La Noe

La nièce de la semi-classique Flocki d'Aurcy

Sixième produit de sa mère Overdrive et seulement deuxième gagnant, laquelle avait gagné quatre courses en carrière mais est surtout la soeur de la semi-classique Flocki d’Aurcy et de la bonne Quouna Matata (255.443€).

LE VAINQUEUR DU TOURNOI
Pierre Abrivard au bout du suspense

L'édition 2022 du Trophée Vert des Apprentis Krafft aura été indécise jusqu'à l'issue de sa finale. Alors que les seize concurrents se rangeaient sous les ordres du starter, lundi à Craon, tout était encore possible pour le titre entre Joachim-Brandon Lelièvre, Pierre Abrivard et Jean-Charles Beaufils, qui occupaient les trois premières places du classement général avec un écart d'un point entre le premier et le deuxième et de six points entre le premier et le troisième.
Des trois, Pierre Abrivard (31 ans) est celui qui a le mieux tiré son épingle du jeu. Pour l'entraînement de Matthieu Abrivard, pour lequel il travaille depuis le mois de mars, il s'est en effet s'emparé de la deuxième place au sulky de Goldwin Santigny (Tornado Bello) derrière Glossy Thourjan (Quaro) et Thomas Beauchêne, ce qui lui permet d'être sacré pour la première fois. Fils d'Yvonnick Abrivard, neveu de Matthieu, Alexandre et Léo, Pierre ne cachait pas sa satisfaction, lui qui donne le priorité à l'entraînement mais dont le visage est notamment connu pour avoir été le lad du champion Bilibili (Niky) durant sa carrière ("j'ai passé de très belles années à ses côtés chez Laurent"). "Pour être sûr de gagner le challenge, je savais que je devais terminer devant mes deux adversaires aujourd'hui (lire lundi). À la base, tu te dis que ça va être chaud car je n'avais pas un cheval de classe comme peut l'être Gibus Darche (Romero du Houlme) par rapport au mien. Mais au final, c'est le parcours qui a fait la différence. C'est une réelle satisfaction pour la première fois que je suis à la lutte pour un classement", réagit-il. Deuxième à Erbray avec Giant Madrik (Voyage de Rêve) et vainqueur d'étape à Sablé-sur-Sarthe avec Garancio Bello (Boccador de Simm) en l'espace de deux semaines, Pierre Abrivard s'est alors retrouvé bien placé au généraL. "À partir de là, on s'est pris au jeu, Matthieu m'a mis Goldwin Santigny. J'ai écouté ses conseils, ce qui est quand même la moindre des choses quand on veut progresser. Il était à la sortie de piste pour me féliciter", poursuit-il.
Avec ce challenge en poche, Pierre Abrivard va de nouveau se concentrer sur l'entraînement. "Je suis bien sûr content que Matthieu me fasse confiance en courses mais je sais qu'une fois que j'aurais mes 50 victoires, ce sera beaucoup plus dur (N.D.L.R. : il en est à 37 à ce jour dont 5 cette année), commente-t-il. J'apprécie beaucoup l'entraînement. Chez Matthieu, je travaille aux poulains avec Stéphane Viaud et ça me plaît."

CLASSEMENT TROPHÉE VERT APPRENTIS KRAFFT 2022
1. Pierre Abrivard 47 points
2. Joachim-Brandon Lelièvre 43
3. Jean-Charles Beaufils 33

C'est une réelle satisfaction pour la première fois que je suis à la lutte pour un classement.
Pierre Abrivard

(© P. Lefaucheux/Province Courses)
Pierre Abrivard récompensé avec sa victoire dans le challenge réservée aux apprentis. (© P. Lefaucheux/Province Courses)
Un camion de champions !
"Je suis venu avec Manu qui a gagné la Finale avec Fine Perle Of Love, c'est un camion de champions !" Les courses c'est simple parfois et surtout bon enfant. François Robin, venu donc de la Manche avec Emmanuel Varin, est aux anges : il vient de mener au succès son Fredo Dairpet (Theo Josselyn) dont il est propriétaire et qu'entraîne Willy Michel. Constamment en tête mais pas à la corde jugée trop acheté par François Robin, Fredo Dairpet est reparti pour finir, un peu comme Fine Perle Of Love, repoussant les derniers assauts. Au passage du poteau, l'explosion de joie est totale : "Je ne vais pas souvent devant avec lui mais comme il avait préparer pour ça, j'ai changé de tactique. Je n'ai pas pu faire le circuit, étant éliminé dans les premières étapes et donc je me suis rabattu sur la Finale. C'est vraiment génial de gagner ici. Les circuits comme le Trophée Vert, il faut les respecter." Salarié chez Enedis, François Robin mène en moyenne 50 fois par an et il remporte ici sa 44ème victoire, la 5ème cette année.
On notera que, comme Fine Perle Of Love (encore !), Fredo Dairpet est un fils de Théo Josselyn, l'étalon du jour donc.








Fredo Dairpet sur l'herbe
21 courses
4 victoires
7 places


François Robin porte fièrement ses couleurs
9e | PRIX CHAUSSEE AUX MOINES
Att - 2775 m - Course F - 7 000 €
FREDO DAIRPET
Theo Josselyn x Our Love Cherry (Extreme Dream)
Driver : F. Robin - Entraîneur : W. Michel
Propriétaire : F. Robin - Eleveur : R. Pojasek
2e Gipsy Ajite Akim du Cap Vert x Obie du Bois Morin
3e Francois Nay Ludo de Castelle x Sirene Nay
4e : Forever des Noels - 5e : Eastwood de Couet - 6e : Elite des Rioults - 7e : Diva Grange l'Abbe

D'où vient-il ?

Sa mère Our Love Cherry (Extreme Dream) avait été qualifiée mais ne s’était pas illustrée en course. Sur ses dix produits, Fredo Dairpet est le 3ème lauréat et, de loin, le plus titré de la fratrie avec dix succès avec celui du jour à Craon.

LE VAINQUEUR DU TOURNOI
Sébastien Blondeau, des fourneaux au sulky

Un peu plus d'un an et demi après avoir fait ses débuts dans les pelotons, Sébastien Blondeau inscrit son nom au palmarès du Trophée Vert des Amateurs avec sa jument Diva Grange l'Abbé (Kuadro Wild), entraînée par Alexandre Chevrier. Un titre dont il était déjà assuré avant même la finale craonnaise, le tandem s'étant notamment imposé lors des étapes d'Eauze et de Royan-Atlantique tout en ayant pris d'autres places lors de leurs autres participations (dix au total en incluant la finale). L'ascension aura donc été express pour ce restaurateur manceau. "Depuis je suis enfant, je vais aux courses avec mon père sur les hippodromes de la région. Je m'étais toujours dit que si je réussissais professionnellement, je m'achèterais un cheval de courses. J'ai pu faire ça il y a une dizaine d'années même si les premiers résultats n'ont pas été très concluants", raconte ce propriétaire de deux restaurants dans le centre du Mans. C'est d'ailleurs dans le cadre professionnel qu'il a mieux fait connaissance avec Alexandre Chevrier. "Un jour, je me suis décidé à lui demander si je pouvais venir driver chez lui car je parvenais à me dégager un peu plus de temps. C'était aussi comme une suite logique pour moi. Turfiste, propriétaire, amateur..." La pandémie mondiale du printemps 2020 va être constituer un accélérateur. "Mes restaurants étaient fermés, je tournais en rond, j'avais besoin de faire quelque chose. J'ai demandé à Laurent Abrivard, qui est l'un des clients de mes restaurants, si je pouvais venir chez lui pour m'occuper, à commencer par faire les boxes. Il m'a dit oui mais il m'a aussitôt dit que j'allais surtout sortir des chevaux. Au final, j'ai adoré le confinement car j'étais tous les jours en piste (sourire)." Cette formation accélérée en quelque sorte lui a été profitable puisqu'il compte à ce jour 9 victoires (dont 5 en 2022) en moins de 50 courses. Sébastien Blondeau a bien conscience de vivre des moments rares : "C'est juste magnifique ce qui m'arrive !".

CLASSEMENT TROPHÉE VERT AMATEURS 2022
1. Sébastien Blondeau (Diva Grange l'Abbé) 79 points
2. Didier Gaudin (First Ken Blue) 44
3. Julien Duprey (For Daddy) 35

J'ai adoré le confinement car j'étais tous les jours en piste. (sourire)
Sébastien Blondeau

(© P. Lefaucheux/Province Courses)
(© P. Lefaucheux/Province Courses)
Les sourires étaient de rigueur sur le podium du Trophée Vert des Amateurs. (© P. Lefaucheux/Province Courses)

A voir aussi :
...
Idéal du Rocher monte encore son niveau de jeu

Le plus riche du second échelon, Idéal du Rocher (Clif du Pommereux) a profité de son bon départ pour se placer rapidement derrière le groupe de tête. Il a ensuite sagement patienté avant de passer à l’...

Lire la suite
...
Jacar de la Dives, victoire lavalloise mais pensées parisiennes

Estimé par Bertrand Le Beller, Jacar de la Dives (Viking de Val) bénéficiait d’un très bel engagement à la limite du recul ce mercredi. Il n’a pas laissé passer l’occasion de s’imposer, pour la ...

Lire la suite
...
Avec Elie de Beaufour,
"JMB" toujours roi d'Anjou-Maine

Pour la cinquième fois de suite (et pour la neuvième fois au total), Jean Michel Bazire remporte le Grand Prix Anjou-Maine (Gr.2) en tant qu’entraîneur. Cette fois c’est avec Elie de Beaufour qu’il pose ...

Lire la suite
...
Nouveau coup d'arrêt
pour Earl Simon

Initialement attendu dans la quatrième étape du Tour Européen du Trotteur Français (T.E.T.F.), dimanche prochain à Gelsenkirchen, Earl Simon ne sera pas de la partie. Et pour cause, il connaît un problème de ...

Lire la suite