... ©Scoopdyga
Actualité - 31.10.2020

Prix d'Amérique Races ZEturf la nouvelle marque événementielle

Nous sommes solidaires et nous sommes prudents mais nous sommes sur le front pour produire des courses et faire vivre la filière
Jean-Pierre Barjon

Dans le cadre d'une présentation presse par visio-conférence, le Président de LeTROT, Jean-Pierre Barjon, a révélé la nouvelle marque qui va être apposée aux principales courses du meeting d'hiver : les Prix d'Amérique Races ZEturf. L'opérateur de paris devenant également le sponsor titre.

Les adeptes du changement vont être servis. En tout cas en terme de marketing de l'offre puisque c'est bien de ça qu'il s'agit : mettre en place une marque réunissant toutes les courses qui composent finalement l'univers du Prix d'Amérique, des courses qualificatives au Prix de Paris en passant par le Prix de France. Toutes sous un même label : les Prix d'Amérique Races ZEturf.
"Nous devons aujourd'hui proposer un produit plus lisible, plus construit, plus informatif, en un mot : beaucoup plus excitant" a introduit Jean-Pierre Barjon pour "représenter la vitrine de l'excellence du savoir-faire de notre association". Le cadre est donc défini : celui des courses pour l'élite des compétiteurs trotteurs.

Quant au but, il est aussi clairement en rupture avec ce qui était fait jusqu'alors : ce n'est pas de sacrer le meilleur trotteur, ni de revendiquer le titre de championnat du monde ou encore d'assurer la sélection des futurs reproducteurs-stars. Non, ça les spécialistes et les professionnels le savent bien. Il faut donc s'adresser aux clients, c'est-à-dire les joueurs à qui le slogan général est dédié : "Maintenant c'est à vous de jouer."

La promesse ? Entretenir leur plaisir pour les courses au trot durant 120 jours, ce qui n'est pas une mince affaire. Alors ces trois mois seront rythmés par neuf rendez-vous identifiés comme des rencontres au sommet.
Tout d'abord les qualifications qui s'appelleront désormais la #Q1 (prononcez "q one" à l'anglaise), la #Q2 et ainsi de suite jusqu'à la #Q6, soit le Prix de Belgique puis le trio des grandes épreuves, elles aussi rebaptisées :

La LEGEND RACE pour le Prix d'Amérique

La SPEED RACE pour le Prix de France

La MARATHON RACE pour le Prix de Paris


Entre chacune d'entre elles, des contenus qui relateront la préparation des champions, la déclaration des listes des engagés, des partants, l'avant-course, la course et l'après-course via de nombreuses formes de debriefings, allant du podcast à l'émission de télé sur Equidia. Sur tous les supports, notamment digitaux et donc tous sous la même marque : "c'est une mécanique que nous mettons en place" a expliqué Jean-Pierre Barjon avant d'ajouter :
"À travers cette nouvelle offre, notre objectif est de nourrir nos deux piliers que sont les joueurs et les acteurs des courses pour les aider à gagner. Pour le joueur, le pronostiqueur, l'opérateur de paris, c'est accroître ses gains financiers. Pour le propriétaire, l'éleveur, l'entraîneur, le driver... c'est remporter les plus belles courses, enrichir son palmarès, s’inscrire dans la légende. Au final, nous aurons rempli notre objectif si chacun, à son niveau, a le sentiment d'atteindre son graal à travers PRIX D’AMERIQUE RACES ZEturf."

Très bientôt, dès 2022, la journée du Prix d'Amérique connaîtra d'ailleurs une autre révolution en proposant durant la journée des courses-Finales de promotions pour, séparément, les meilleurs 2 ans, 3 ans et 4 ans. Le label ? Les "youth races" ! Une référence claire à la Champions League pour les moins de 19 ans.

Le champ lexical se veut volontairement ancré dans son temps : "qualif, race, élite division, youth" mais aussi "ante-post" !
C'est l'autre pan majeur de cette batterie d'annonces : la marque Prix d'Amérique Races sera supportée par ZEturf, opérateur de paris par internet qui devient le sponsor titre de ces trois mois de compétitions, dont la plus grande de toutes, le Prix d'Amérique. Deux ans après avoir déjà été associé au nom du Grand Steeple-Chase de Paris, ZEturf ouvre donc un nouveau chapitre avec ce sponsoring historique, présenté en ces termes par son fondateur Emmanuel de Rohan-Chabot : "A l’instar de ce que nous faisons depuis nos débuts, nous entendons proposer des expériences toujours plus riches aux joueurs et passionnés de courses et faire briller les courses françaises. D’ailleurs, en ce sens, un certain nombre de nouveautés dans notre offre sont d’ores et déjà en cours d’élaboration."
Et dans cette offre, le patron de ZEturf a d'ores et déjà annoncé l'arrivée d'un pari ante-post : "Comme les courses changent en élaborant cette concurrence, nous aussi nous devons innover. Pour que rien ne change il faut que tout change dit-on dans Le Guépard. C'est notre état d'esprit et on veut contrer la frustration chez les parieurs de voir toute cette montée en puissance et ne pouvoir jouer que quelques heures avant le départ. Avec un ante-post, on va demander aux joueurs de jouer sur qui va courir puis gagner chacune des qualifs puis ensuite le Prix d'Amérique, puis le Prix de France, puis le Prix de Paris. Dès la semaine prochaine je pense, nous allons ouvrir en ante-post une longue liste de chevaux susceptibles de courir le Prix d'Amérique et proposer de choisir le gagnant. Au delà du jeu, il s'agit d'accompagner cette montée en puissance et cette excitation."


L'opérateur s'associe pour les trois prochaines années à la nouvelle marque autour de la plus grande compétition du calendrier français. Il "bénéficie d'un dispositif de droits exclusifs à 360° sur les 120 jours de compétition : droits marketing d'utilisation de la marque ; visibilité digitale, média et sur l’Hippodrome Paris-Vincennes ; droits d'activation pour animer son partenariat auprès de ses fans ; hospitalité et ticketing sur toutes les courses de la compétition Prix d'Amérique Races ZEturf" a-t-il été précisé dans le communiqué de presse.


L'autre sponsor des Prix d'Amérique Races ZEturf parle plus aux professionnels, acteurs incontournables à la mise en place du spectacle. C'est la marque Reverdy, "partenaire performance de la compétition, spécialiste de la nutrition pleinement investi dans l'univers des courses, à travers notamment la recherche de performance et le bien-être animal."
Ce sont donc deux sponsors qui s'associent en 2020-2021 avec l'univers Prix d'Amérique qui sera lancé dans un peu plus de trois semaines avec la Qualif #1, soit le Prix de Bretagne, prévue le 22 novembre prochain.
Le calendrier des huit dates Prix d'Amérique Races
1. Qualif #1 – dimanche 22 novembre : « Tout est possible »
2. Qualif #2 – dimanche 13 décembre : « Les Champions veulent leur place »
3. Qualif #3 et #4 – dimanche 27 décembre : « La jeunesse à l'assaut du Graal »
4. Qualif #5 – dimanche 3 janvier : « Le rendez-vous des favoris »
5. Qualif #6 – dimanche 17 janvier : « Les dernières places en jeu ! »
6. Legend Race – dimanche 31 janvier : « Qui entrera dans l'histoire ? »
7. Speed Race – dimanche 14 février :
« La revanche au sprint »
8. Marathon Race – dimanche 28 février : « L'ultime combat »


LE CONTEXTE DE CETTE PRÉSENTATION
Jean-Pierre Barjon a tenu à maintenir ce rendez-vous quand bien même il ait lieu en ce premier jour de confinement acte II. Quelques minutes après cette prise de parole, les courses françaises ont publié un communiqué, au nom des deux sociétés mères et de la Fédération Nationale des Courses Hippiques, dont on vous propose ci-dessous l'intégralité. Avant cela, le commentaire de Jean-Pierre Barjon qui nous a dit : "Nous sommes concentrés sur le travail comme l'a suggéré le Président Macron lors de son allocution mercredi soir. Le travail est une valeur importante qu'on partage avec nombre de Français et en particulier les professionnels des courses. Nous sommes solidaires et nous sommes prudents mais nous sommes sur le front pour produire des courses et faire vivre la filière. À ce jour, le programme n'est pas modifié, le tout dans le plus strict respect des règles sanitaires en vigueur."

LE COMMUNIQUÉ DES COURSES FRANÇAISES
Conformément aux dispositions fixées par le Gouvernement, l’Institution des courses hippiques poursuit son activité en huis clos renforcé à partir du 30 octobre 2020
En application du décret n° 2020-1310 publié le 29 octobre 2020 - article 42-III, l’Institution des courses hippiques maintient l’organisation des courses à compter du vendredi 30 octobre 2020.
Toutes les réunions de courses hippiques se dérouleront sans public, dans le cadre d’un strict huis clos renforcé, avec l’application d’un cahier des charges très rigoureux. Seuls les intervenants ayant une fonction opérationnelle lors de la réunion sont admis sur l’hippodrome.
Les acteurs socioprofessionnels et les sociétés de courses ont démontré depuis le début de la crise sanitaire leur capacité et leur détermination à appliquer l’ensemble des consignes sanitaires avec la plus grande rigueur et sauront dans cette nouvelle période de confinement concilier l’indispensable maintien de l’activité économique avec la préservation de leur santé et de celle de leurs proches.

A voir aussi :
...
Harmoniously confirme à un échelon supérieur

De bons 4 ans étaient au départ du Prix du Palais-Royal, où les deux favoris He And Me (Bird Parker) et Hatha Josselyn (Charly du Noyer) se sont montrés fautifs. La sagesse, c'est l'une des principales qualités d'Harmoniously (...

Lire la suite
...
Jina de l'Ormerie, une 2 ans qui a du talent

Dans l'épreuve réservée aux pouliches de 2 ans, ce mercredi à Enghien, il y a eu un beau match final. Jina de l'Ormerie (Amiral Sacha) a su venir à bout de la la pouliche de Philippe Allaire Jélica Vé...

Lire la suite
...
Fin de carrière pour Eagle Eye Sherry

Meilleure pouliche de 3 ans suédoise l'an dernier, Eagle Eye Sherry (Bold Eagle) ne courra plus a annoncé Björn Goop son entraîneur sur son site internet. Elle a été éliminée en demi-finale de la Breeders Crown dimanche à ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite