... ©ImagesEquidia
Résultat de course - 31.10.2020

Dancelli remporte la course aux records

Son entraîneur Olivier Raffin m’avait prévu qu'il pouvait démarrer, puis qu’il fallait le cacher au maximum.
Eric Audebert

Trotteur norvégien arrivé en France en mai 2019, Dancelli n’avait pas encore eu l’occasion d’ouvrir son palmarès sur le territoire. C’est désormais chose faite, et pas dans n’importe quelle course. Ce Grand Prix Dynavena Maisagri fait en effet tomber de nombreux records de Châtelaillon : ceux des différents parcours (en fonction du rendement de distance) et celui général de la piste !

Les records de l'épreuve
1'12''2 (2600m volté) : Dancelli
1'11''7 (2625m volté) : Daelia de Vandel
1'11''6 (2650 m volté) : Coach Franbleu

Le Grand Prix Dynavena Maisagri 2020 automnal disputé en terres charentaises restera dans les annales. L'épreuve a fait tomber quatre records en 3'07''80. En détail, le lauréat Dancelli (Norvelous Hanover) s'est approprié le nouveau chrono de référence de la distance de 2600 mètres départ volté en faisant afficher 1'12''2. Il pulvérise les 1'15''4 de Zelov (l'an dernier dans la même épreuve). Ensuite chaque candidat le mieux classé de son échelon de départ devient le nouveau détenteur du meilleur temps sur son parcours. Daelia de Dandel (Ready Cash), troisième, décroche celui des 2625 mètres en 1'11''7 (effaçant les 1'12''6 de Ghazi B.R.) et Coach Franbleu (Prince d'Espace), neuvième, celui des 2650 mètres en 1'11''6 (mieux que les 1'12''2 de Diable de Vauvert et de Caprice du Lupin). En fait Coach Franbleu possède dorénavant le record absolu de la piste Châtelaillonnaise !
Pour arriver à un tel résultat, il a fallu un lièvre. C'est Constantini Magic (Quido du Goutier) qui a endossé ce rôle avec le futur lauréat dans son dos, dans la position de liaison avec le reste du peloton.

Un premier succès en France
Dancelli n’avait plus passé le poteau en tête depuis le 18 novembre 2017 (à Bjerke, en Norvège) et était le moins riche du lot. Cela ne l'empêchait pas d'arborer quelques références intéressantes : il avait obtenu plusieurs accessits cet été, alors devancé par des éléments comme Dreambreaker ou Free Man. Il était drivé pour la première fois par Éric Audebert ce samedi, lequel a commenté au micro d’Equidia : « On a eu un superbe parcours. Il a été agréable et avait l’envie d’y aller. Son entraîneur Olivier Raffin m’avait prévu qu'il pouvait démarrer, puis qu’il fallait le cacher au maximum. Ce sont des vieux chevaux qui connaissent leur métier. Plus on les préserve, mieux c’est. »

D'où vient-il ?

Il est le deuxième produit de la danoise New Winning (Supergill), placée. Elle compte deux autres vainqueurs : Bitossi (Banker Hall - 5 vict.) et Scandolara (Orlando Vici - 1 vit.).

8e | GRAND PRIX DYNAVENA MAISAGRI
Att - 2600 m - Course A - 41 000 €
DANCELLI(NOR) 1'12"2
Norvelous Hanover x ()
Driver : E. Audebert - Entraîneur : O. Raffin
Propriétaire : C. Benkheira - Eleveur : . Fonds De Courses
2e Holy Water 1'12"3
3e Daelia de Vandel 1'11"7
4e : Fakir Merite - 5e : Constantini Magic - 6e : Ce Retour d'Oscar - 7e : Diademe Blue
A voir aussi :
...
Profiter du contexte européen
pour réussir à se relancer

Une seule éliminatoire au Grand Prix de l'UET (course A) cette année en France. Avec un champ de sept partants, on peut ajouter que l'appel européen et ses mannes (400.000 € sont distribuées dans la finale du Grand Prix ...

Lire la suite
...
Explication entre millionnaire
et aspirant millionnaire

Rendez-vous important pour les meilleurs chevaux d'âge sous la selle, le Prix Georges Dreux (Gr.3) n'a réuni que sept partants. Les trois candidats les plus riches, dont l'ogre Clegs des Champs, devront rendre 25 mètres à un quatuor incluant ...

Lire la suite
...
Matthieu Abrivard: le record avec Evita

Au sulky d'Evita Peron (Saxo de Vandel), Matthieu Abrivard lève le bras en signe d'allégresse : il tient sa vingt-cinquième victoire au cours du meeting de Vichy, commencé au début du mois de mai et se terminant ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite